Identification

Seuil Jeunesse

Tas de riz, tas de rats, Thierry Dedieu

Ecrit par Pauline Fouillet , le Mercredi, 08 Avril 2015. , dans Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

Tas de riz, tas de rats, mars 2015, 12 pages, 14,50€ . Ecrivain(s): Thierry Dedieu Edition: Seuil Jeunesse

 

Dans la longue liste des œuvres de Thierry Dedieu, voici le petit dernier ! Ou plutôt, devrais-je dire, voici l’un des tomes de sa nouvelle collection. En effet, le célèbre auteur jeunesse déjà très connu et récompensé pour son travail avec les enfants, a conçu une collection spéciale bébé (entre 0 et 3 ans) intitulée « Bon pour les bébés ». Celle-ci est actuellement composée de 4 titres au format hors norme puisque aussi grand qu’un nouveau-né et à bicolométrie.

Dans Tas de riz, Dedieu manie la langue française en toute musicalité. Jeux de mots et vire-langues sont au programme, contant un groupe de rats tentés par un tas de riz. Je l’avoue, tout comme la majorité des lecteurs, j’ai été choquée par cet album. Le sujet n’est ici pas en cause, il s’agit du format, de la difficulté de la langue et de l’absence de couleur qui caractérise celui-ci. Mais Thierry Dedieu n’est pas fou et c’est en tout état de cause qu’il a composé ce livre. En effet, d’après une étude récente, les enfants en bas âge aiment les grands ouvrages faciles à manipuler, les contrastes en noir et blanc faciles à distinguer et les sonorités variées synonymes d’épanouissement.

De l’art en kit, David A. Carter et James Diaz

Ecrit par Pauline Fouillet , le Samedi, 31 Janvier 2015. , dans Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

De l’art en kit, octobre 2014, 47 pages + coffret, 25 € . Ecrivain(s): David A. Carter et James Diaz Edition: Seuil Jeunesse

 

« L’art moderne invite le spectateur à participer par sa vision des choses à l’œuvre d’art ».

La participation. Tel est le maître mot de ce titre. Participation pour mieux comprendre, mieux s’intéresser, mieux s’amuser.

L’art est entré dans les programmes scolaires, mais ce n’est pas cela qui rendra la matière intéressante aux yeux des enfants. Avec un jeu de construction 3D, les auteurs ont développé une explication de l’art et de la sculpture en particulier, par le biais d’un court historique et de fiches biographiques sur les 10 artistes sculpteurs les plus connus de l’époque moderne.

Concision et précision désignent les textes. En aucun cas le but n’est de faire crouler le jeune lecteur sous les infos, sinon juste donner des pistes, des éléments qui pourront inciter à aller ensuite plus loin.

Des bulles de couleur à infos insolites ou complémentaires rendent l’ouvrage encore plus attrayant, de même que les exemples photos.

Le chevalier de Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet

Ecrit par Pauline Fouillet , le Jeudi, 15 Janvier 2015. , dans Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

Le chevalier de Ventre-à-Terre, novembre 2014, 36 pages, 15 € . Ecrivain(s): Gilles Bachelet Edition: Seuil Jeunesse

 

Tout est dans le détail. Voici comment qualifier cet album jeunesse, nouvelle œuvre de Gilles Bachelet, au succès aujourd’hui incontestable.

L’histoire est de celle que l’on a déjà rencontrée de multiples fois : un chevalier s’apprête à combattre son ennemi, ce dernier s’étant permis d’investir ses terres.

Rien de bien original me direz-vous… Eh bien au contraire ! Cet album a tout d’une grande surprise et ce, grâce à trois points fondamentaux :

Tout d’abord, les personnages. Si d’ordinaire le lecteur voit s’entre-déchirer des hommes ou bien des animaux ou êtres imposants (les lions ou des géants par exemple), ici ce sont deux escargots qui vont s’affronter pour une histoire de partage de rangs de fraises.

Dark Lord, un démon au collège, Jamie Thomson

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mercredi, 19 Novembre 2014. , dans Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Iles britanniques, Jeunesse

Dark Lord, un démon au collège, traduit de l’anglais par Yves Sarda, octobre 2014, 304 pages, 13,50 € . Ecrivain(s): Jamie Thomson Edition: Seuil Jeunesse

 

Une chute sans fin, la douleur puis le choc. Une vérité insoutenable qu’il faut affronter.

Non, ce n’est pas lui, ce gamin humain de 13 ans, à la peau lisse et rose, faiblard et sans panache. Non, cette absence de cornes impressionnantes ou de « crocs jaunâtres pour inspirer la crainte et la terreur », ce n’est pas lui. Lui, Dark Lord, « le Seigneur des Ténèbres », « l’Incarnation du Mal », le Seigneur des Terres Obscures et Maître de « la Tour de Fer du Désespoir ». Et pourtant, Dark Lord doit bien se résigner, le voilà incarné dans un corps humain, privé de ses pouvoirs magiques et de ses Légions d’Effroy, au cœur d’un monde qui n’est pas le sien, suite à un sortilège de son pire ennemi, Hasdruban le Pur.

Mon ami le zombie, Vincent Malone et Miré

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mercredi, 12 Novembre 2014. , dans Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

Mon ami le zombie, août 2014, 64 pages, 13,50 € . Ecrivain(s): Vincent Malone et Miré Edition: Seuil Jeunesse

Personnage à la mode dans les productions cinématographiques et télévisuelles pour adultes, il fallait bien que le zombie atteigne nos chères têtes blondes et brunes, etc. Et qui d’autre que Vincent Malone pour le présenter avec humour et mordant, ce fameux zombie ?

Voici donc un nouvel album de la désopilante collection « L’Ours qui pète », dans un format italien bien vu, contenant presque deux albums : le récit d’un petit garçon rencontrant un zombie et son cahier pratique avec « quelques trucs à savoir » à propos de ces étranges créatures, placé au centre du livre et servant de référence au lecteur dans la suite de l’histoire. Miré illustre avec réussite ce texte délirant et scientifique en inventant une galerie de personnages zombies croqués et craquants, dans de sombres paysages, mais aussi en inventant les dessins du héros, plus gribouillés et naïfs.

Ne venez pas vous plaindre si vous ne lisez pas ce cahier, accompagné de ses schémas détaillés et instructifs, ses méthodes et astuces ! Si vous vous faites mordre, ce sera votre faute. Car ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’un zombie cherche à mordre tout ce qui passe, même ce qui ne bouge pas car il est dévoré par une faim insatiable et qu’une fois mordu, vous devenez un zombie à votre tour.