Identification

La Martinière Jeunesse

Editeur privilégiant la création, nous publions des livres illustrés destinés à répondre à toutes les questions que les jeunes se posent, à leur faire découvrir le monde qui les entoure et à développer leurs aptitudes à devenir des adultes épanouis et responsables.

Elles ont réalisé leur rêve, Philippe Godard et Jo Witek

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 29 Janvier 2015. , dans La Martinière Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

Elles ont réalisé leur rêve, septembre 2014, 224 pages, 21,50 € . Ecrivain(s): Philippe Godard et Jo Witek Edition: La Martinière Jeunesse

 

Dans ce grand format, épais et à la couverture attrayante, se dissimulent cinquante portraits de femmes d’exception. Destiné à un public adolescent, ce documentaire plein de vivacité et engagé souhaite éclairer les adultes de demain et leur offrir des modèles féminins dans tous les domaines de la vie : arts, sciences, politique, mode, sport, histoire ou philosophie.

Depuis le début du XXe siècle jusqu’à nos jours, ces femmes ont exploré, repoussé les limites du savoir et de la condition féminine, elles se sont battues pour trouver leur place et exister, elles ont créé et fait avancer la pensée de leur temps. Toutes ont en commun d’avoir suivi et réalisé leurs rêves, ou du moins d’avoir essayé, ouvrant la porte à d’autres femmes. Colette y côtoie Vivienne Westwood, Simone Weil Nina Hagen, Frida Kahlo Angela Davis. Patti Smith salue Aung San Suu Kyi et Ariane Mnouchkine rencontre Diane Arbus. Et à travers ces portraits contrastés, ces parcours hauts en couleurs, se dessinent les multiples visages de la féminité.

Wake, Lisa McMann

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Mercredi, 14 Novembre 2012. , dans La Martinière Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

Wake, septembre 2012, 224 pages, 13,90 € . Ecrivain(s): Lisa McMann Edition: La Martinière Jeunesse

 

Janie Hannagan a dix-sept ans, et elle a sommeil. Depuis qu’elle a cinq ans, elle a peur de s’endormir, non parce qu’elle souffre d’insomnies récurrentes ou craint le noir, mais par peur des cauchemars et des rêves des autres. Car Janie est une capteuse, une personne dotée d’un don particulier, celui de pénétrer dans les songes de ses voisins immédiats et de les influer. Témoin de leurs terreurs absolues, de leurs secrets inavoués, de leurs désirs les plus troubles, Janie se débat, engluée dans une histoire qu’elle rejette.

Parce qu’être une capteuse est loin d’être facile, d’autant plus si les soucis d’une vie difficile vous rongent de l’intérieur. Avec un père inexistant, une mère alcoolique, des habits de récupération, des aides sociales trop rares, des surgelés dans le frigo et aucune amie, il est suffisamment difficile pour la jeune fille de s’intégrer dans le huppé lycée de Fieldridge. Alors de surcroît, avoir à gérer des évanouissements, des cécités fulgurantes et des spasmes ressemblants à des attaques cérébrales à chaque fois qu’elle est happée par le songe d’un dormeur voisin, bonjour l’insouciance ! Janie évite donc tout contact avec les gens de peur d’être l’observatrice impuissante de certains cauchemars : pas de soirées pyjama, pas de voyages scolaires et surtout pas d’hospitalisation.

Merveilles d'Europe racontées aux enfants, Elisabeth Dumont-Lecornec

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Mercredi, 24 Octobre 2012. , dans La Martinière Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

Merveilles d’Europe racontées aux enfants, mars 2012, 141 pages, 19,80 € . Ecrivain(s): Elisabeth Dumont-Lecornec Edition: La Martinière Jeunesse

 

Le vrai domicile de l’homme n’est pas une maison mais la route (Bruce Chatwin)

 

Quel enfant, à l’instar de cet écrivain voyageur, n’a pas rêvé devant une mappemonde d’aller traverser le Pacifique en direction des îles de Pâques ? De franchir les rugissants du Cap Horn ? D’aller explorer ce que recèlent les étranges sonorités d’Oulan-Bator ? Quel enfant ne s’est pas imaginé à bord d’une pirogue, petit Livingston des temps modernes, remontant l’Amazone ou le Congo, luttant contre de féroces crocodiles ?

Elisabeth Dumont-Lecornec offre à ces enfants, et à leurs parents curieux, un tour d’horizon du vieux continent. Loin d’être poussiéreuse, vaguement rassise ou le « has-been » de l’exotisme, l’Europe, révélée par le regard passionné et amoureux de l’historienne, nous offre un dépaysement digne des plus beaux récits de James Cook.

Listomania, l'encyclo qui dit tout sur tout, collectif

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Lundi, 24 Septembre 2012. , dans La Martinière Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

Listomania, L’encyclo qui dit tout sur tout ; collectif ; septembre 2012 ; 288 p. 19,90€ Edition: La Martinière Jeunesse

 

Listomania est un livre dont le titre porte son contenu : la connaissance est convertie en listes, ayant pour point commun unique un chiffre. Par exemple « 11 catastrophes humaines » jouxtent « 14 catastrophes naturelles » et précèdent « 23 succès littéraires internationaux ». L’encyclo qui dit « tout sur tout » le fait avec humour et avoue bien volontiers qu’en plus d’être maniaque, elle se veut exhaustive, déjà dépassée, graphique, absurde, pointue, in et out, touche à tout et touche tout le monde…

On la feuillette, on la pose, on la reprend, on sourit, on lit un article aux autres, on le commente, on pouffe, on la repose, on la prête, on l’admire (parce que oui, elle est jolie, pleine de couleurs vives, de graphismes élégants et de logos tordants). On soupire, on lève les yeux au ciel – à quoi ça sert bon sang de connaître le titre de « 14 films avec des lapins géants » ?- on en parle aux voisins, à ses parents, à ses amis et pourquoi pas à son canari, juste avant de consulter la liste des « 19 animaux de la littérature ».

A la découverte des enfants du monde, Caroline Laffon, photographies Biosphoto

Ecrit par Olivier Verdun , le Vendredi, 01 Juin 2012. , dans La Martinière Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

A la découverte des enfants du monde, 40 pages animées, La Martinière Jeunesse, mai 2012, 15,10 € . Ecrivain(s): Caroline Laffon Edition: La Martinière Jeunesse

« Aucune société n’est parfaite […] aucune […] n’est foncièrement bonne ; mais aucune n’est absolument mauvaise. Toutes offrent certains avantages à leurs membres… » (Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques (1955), Chapitre XXXVIII, Pocket, pp. 462-463).

Un livre des Éditions de la Martinière Jeunesse qui vient juste de sortir en librairie et qui ravira les amateurs de photographies de reportage. Comme son titre l’indique, le livre de Caroline Laffon part à la découverte des enfants du monde, des Andes péruviennes aux Philippines, en passant par les Etats-Unis ou l’Europe.

La présentation, à la fois ludique et bien documentée, offre un panorama des mille et une façons qu’ont les enfants de s’amuser, de manger, d’aller à l’école, de s’habiller, voire de travailler. Les quarante pages animées défilent tel un diaporama qu’on ne se lasse pas de parcourir dans tous les sens. On se dit, en feuilletant ce livre profondément humaniste, que les hommes, quels que soient leur âge et leur origine, sont partout les mêmes. On en ressort encore plus admiratif du génie humain qui a su composer sur un thème musical unique, commun à tous les hommes, autant de variations culturelles.