Identification

Jeunesse

Lune et l’Ombre (T.1) Fuir Malco, Charlotte Bousquet

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 18 Décembre 2014. , dans Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Roman, Gulf Stream Editeur

Lune et l’Ombre (T.1) Fuir Malco, mai 2014, 256 pages, 13,90 € . Ecrivain(s): Charlotte Bousquet Edition: Gulf Stream Editeur

 

Ce premier tome de la trilogie Lune et l’Ombre emporte littéralement le lecteur dans une course éperdue où se réalise le rêve fou de nombre d’entre nous : entrer dans l’univers d’un tableau. On retrouve bien ici les goûts et le style de Charlotte Bousquet, tissant avec habileté la trame d’un univers où se révèle la magie, où l’on a tout autant envie d’apprendre que de partir à l’aventure, où l’on frissonne d’effroi et de plaisir.

Lune est une jeune fille de 13 ans, passionnée de peinture. Depuis peu, elle subit une affection rare qui la prive de son activité artistique et de tout contact social : elle a perdu la vision des couleurs. Le monde n’est plus qu’une palette grise, terne, vide de sens. Certains pensent que Lune somatise depuis que sa mère s’est mise en couple avec Malco, un écrivain au caractère sombre. Mais Lune sait qu’il n’en est rien. D’ailleurs son mal empire, elle perd également l’odorat mais cela elle ne l’avouera jamais. Finira-t-elle par perdre les cinq sens ?

Contes de Grimm, Philip Pullman

Ecrit par Cathy Garcia , le Mercredi, 17 Décembre 2014. , dans Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Contes, Gallimard Jeunesse

Contes de Grimm, octobre 2014, traduit de l’anglais par Jean Esch, images de Shaun Tan, 496 pages, 35 € . Ecrivain(s): Philip Pullman Edition: Gallimard Jeunesse

 

Quel superbe ouvrage, se dit-on aussitôt que l’on a cette « bible » entre les mains, bible par son format et son épaisseur mais aussi par la sensation que l’on tient entre les mains un livre sacré. La beauté des œuvres qui l’illustrent y est pour beaucoup. L’artiste Shaun Tan s’est pour cela inspiré des sculptures de pierre des Inuits et de statuettes en terre de l’art précolombien. Tout art traditionnel sachant insuffler pouvoir et magie à des matériaux à la fois bruts comme la pierre et la terre, et comme le sont les innombrables contes, ici recueillis par les frères Grimm et donc puisés au terreau de l’imaginaire européen, taillés dans le roc de l’imaginaire collectif universel et polis au cours des siècles de mains en mains et de bouche en bouche. Ici on en retrouve cinquante, des plus célèbres aux plus méconnus, dont Philippe Pullman s’est emparé pour les faire passer par sa propre langue, l’Anglais donc, puis retranscrits pour nous en Français par Jean Esch, qui a conservé au plus près les couleurs et le ton particuliers de l’auteur.

D’Images et de bulles (13) - Les Tontons Dalton

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Lundi, 08 Décembre 2014. , dans Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, En Vitrine

Les Tontons Dalton, Les Nouvelles Aventures de Lucky Luke d’après Morris, tome 6, Dargaud, octobre 2014, 48 pages, 10,60 €

 

Depuis maintenant prêt de 7 décennies, la série des Lucky Luke parodie avec efficacité et jubilation l’univers du western, devenant une référence et une des plus grandes réussites de la culture populaire. Reprise après la mort de Morris, elle prolonge le plaisir pour le plus grand bonheur de ses fans, petits et grands. Alors, lorsqu’il passe par la tête des scénaristes de faire en plus un clin d’œil au cinéma français, à travers l’un de ses films cultes, Les Tontons flingueurs, on ne peut qu’être intrigué et alléché.

L’entrée en matière permet aux auteurs de rappeler que les frères Dalton ont un cousin méconnu, Emmett, et que ce desperado aujourd’hui troué comme une passoire a eu un fils, nommé Junior. Le gamin se voit confié aux bons soins de ses oncles… bien évidemment dans l’incapacité de le prendre en charge depuis leur pénitencier. Mais la justice étant bien faite, voilà les Dalton en liberté surveillée, à Rupin City, sous l’œil détaché mais aiguisé de Lucky Luke. Le brave cow-boy se voit catapulté baby-sitter d’une famille Dalton agrandie et bientôt rejointe par la célèbre Ma Dalton et son Sweety ; puis confronté, ainsi que toute la bande, à l’hostilité des habitants de la ville et en particulier de ceux qui y ont développé un lucratif commerce…

Les Outrepasseurs, tome 2. La Reine des Neiges, Cindy Van Wilder

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Lundi, 24 Novembre 2014. , dans Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Gulf Stream Editeur

Les Outrepasseurs, tome 2. La Reine des Neiges, septembre 2014, 368 pages, 18 € . Ecrivain(s): Cindy Van Wilder Edition: Gulf Stream Editeur

Le premier volume, Les Héritiers, avait lancé une trilogie de fantasy originale et prometteuse. La Reine des Neiges confirme cette impression et apporte même une profondeur nouvelle au récit, introduisant un enjeu collectif en parallèle au devenir du personnage principal. Cindy Van Wilder tient en haleine son lecteur, le surprend et le captive définitivement.

Les jeunes Outrepasseurs, après avoir découvert leurs origines et prêté serment à Noble, s’entraînent avec acharnement pour prendre la succession de leurs maisons respectives. Seul Peter souffre de cette allégeance forcée et de ce destin tout tracé : sa rébellion devient effective lorsqu’il est confronté à la face cachée de l’organisation. Dans leur guerre ancestrale contre les Fés, les Outrepasseurs vainqueurs sont devenus les maîtres de leurs anciens adversaires dont ils tirent profit en les vidant de leur magie. Devenus des réservoirs de fluide aux multiples vertus, les puissants dragons, le golem, Morgane ou Obéron, tous les personnages de légende, ne sont plus que des créatures abruties, affaiblies. Peter tourne le dos à tout ce qui le liait à son passé, pour tenter de libérer le peuple de Féerie, mais aussi de libérer les siens de leur joug, devenant la proie de Noble et de ses sbires.

Grains de fables de mon sablier, Jean-François Mathé

Ecrit par Cathy Garcia , le Samedi, 22 Novembre 2014. , dans Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Carnets du dessert de lune

Grains de fables de mon sablier, illustrations de Charlotte Berghman, novembre 2014, 78 pages, 10 € . Ecrivain(s): Jean-François Mathé et Charlotte Berghman Edition: Carnets du dessert de lune

 

Petit format à glisser dans la poche, beau papier, belles illustrations colorées et de la poésie tout plein, pour les enfants jusqu’à 103 ans.

En poésie, on voyagera, Nos rêves sont les seuls voiliers/Que le tour du monde désire, on voguera sur le Nil, même si c’est sur un lit, /Moitié face, moitié profil, /Bloqué par un torticolis. On appréciera le petit déjeuner servi par l’hôtesse de l’air Un croissant de lune/Dans un bol de thé. /Et si l’on est sage, /Avec notre thé/ On aura du lait, / mais juste un nuage.

On ne manquera pas de comprendre l’étonnement du chien à qui on ne donne jamais sa langue et qui ne voudra pas avoir pour copain le rouge-gorge qui n’aide à rien, il fait le beau/ Et quand je l’ignore, il babille.

Ces grains de fables s’écoulent au fil des pages, tantôt moelleux, tantôt croquants, souvent drôles et portés par des courants d’air de joyeuse impertinence, car le vent ne renonce pas à enseigner la liberté/À tout ce que l’on tient en cage, mais également mêlés de quelques pointes de cruauté, quand par exemple sous la dent, le grain cachait un petit ami : trop tard on l’a avalé !