Identification

Ecriture

L’envol d’un poussin adolescent (3), par Thomas Besch-Kramer

Ecrit par Thomas Besch-Kramer , le Vendredi, 24 Juin 2016. , dans Ecriture, Nouvelles, La Une CED

 

Les pilotes sont transgenres.

Il existe depuis longtemps aux USA des regroupements de pilotes selon leurs préférences « sexuelles » ; il n’est pas anodin que des « transsexuel(le)s » soient sélectionné(e)s par la NASA pour aider les cosmonautes ; il est important que le commander Eileen Collins soit une femme, la femme qui permit au dernier vol spatial d’une navette d’avoir lieu (STS21).

La douceur aux commandes, les échanges radio entre contrôleurs aériens et pilotes, la prise de décision, la conduite de la mission, sont des éléments clefs de la réussite d’un vol : homme ou femme, cela n’a finalement que très peu d’importance à mes yeux.

Qu’est-ce qui nous pousse – nous, les transgenres –, à monter au-dessus du réel, de la planète, des embouteillages de voitures ?

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (30)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 23 Juin 2016. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Corps

Dormant dans les fleurs

 

Ou flottant entre les eaux

 

*

 

Vous ne serez pas vêtu

De vos étoffes éclatantes

Ramadan Debout, par Sana Guessous

Ecrit par Sana Guessous , le Mardi, 21 Juin 2016. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Pauvre, pauvre Ramadan.

Mois de piété à la tronche piteuse.

Mois de grâce aux grasses bajoues.

Mois béat au cœur béant,

Aux bras ballants, aux boyaux tordus.

Tu t’attendais pas à ça, hein,

À ce truc visqueux qui te pourrit les muqueuses.

À ce mélange boueux qui macère dans tes tripes.

Mélange de Chebakia rance et de pubs d’Ariel.

Esthétique de l’égout, par Alain Doucet

Ecrit par Alain Doucet , le Lundi, 20 Juin 2016. , dans Ecriture, Nouvelles, La Une CED

 

Les pigeons volent bas.

Je crois même qu’il y en a un qui m’a frôlé, de pigeon.

Une fine couche de neige recouvre le trottoir.

Je m’engouffre dans ce bistrot sans réfléchir. Une bonne chaleur m’enveloppe direct. Elle provient d’un vieux poêle crapaud en fonte surmonté d’une vieille buse distordue et alambiquée qui s’échappe par le plafond. On se croirait remonté dans le temps.

Il y a encore pas mal de monde, une faune amusante, certains jouent aux cartes, d’autres au billard, un couple s’engueule en élevant la voix, un mec plus loin roupille sur une table la tête dans ses bras, le garçon le tanne pour qu’il paye sa conso, se casse et aille ronfler ailleurs…

Je me suis mis au zinc, posté sur un haut tabouret bancal, une jambe tendue posée au sol pour pas chavirer.

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (29)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 17 Juin 2016. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Vous cherchez des doigts

Votre autre main

 

Votre main vous cherche

 

Vous voulez vous assurer

Que vous êtes

 

Que c’est là

Que vous êtes