Identification

Ecriture

Rohmer en poèmes (18) L’Amour, l’après-midi

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 09 Juillet 2015. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

 

 

Il dit. Non, il ne dit pas.

Il se pense. Oui. Il vient

 

Dans sa pensée et il :

 

Mon trajet, matin et soir,

correspond à peu près


à la dose de lecture que

j’aime absorber sans

Toute fin nous garde vivants

Ecrit par Virginie Simona , le Mardi, 07 Juillet 2015. , dans Ecriture, Nouvelles, La Une CED

 

« C’est la dernière fois que l’on me quitte. La dernière fois que je regarde l’autre reprendre ses bras nus, ses jambes lestes et ses affaires. Ses vêtements propres et sales. Son nez, sa bouche, son cou. Tout, dans l’ordre et sans rien oublier, avec la rigueur du comptable sûr de lui, capable de pousser l’injure jusqu’à demander un règlement pour la prestation de ménage… ».

Si j’avais eu les os, la chair et le cœur, si j’avais eu la foi du combattant et la sagesse du chanoine, ce sont précisément ces mots que j’aurais jetés à la figure du Très-Haut qui voit tout :

« Cher Dieu, j’espère que tu passes de bonnes vacances. Permets-moi de te précéder (afin de t’éviter une bévue dans la programmation des trente prochaines années) : c’est la dernière fois que l’on me quitte. Et même s’il faut rester là des heures, poings fermés sous l’ennuagé du ciel, regard enfoncé dans la mer grise, ils ne m’auront plus. Ni la peine, ni la rancœur, ni la peur de rester seule dans un monde plein. Pas même la haine que je vois de loin s’approcher comme une chienne enragée. Dégage le meurtre, je n’ai rien de la criminelle évadée. De toute façon, le sang m’effraie.

Le vide, Tenir, par Gabrielle Burel

Ecrit par Gabrielle Burel , le Samedi, 04 Juillet 2015. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

Le vide

Sans toi le vide

Abrupt

Sans tes mains

Ton regard

Ton rire

 

Le vide sans toi

Vertigineux

Tomber

Te rejoindre

Là-bas

Si bas

Nu, devant le miroir, par Khalid El Morabethi

Ecrit par Khalid El Morabethi , le Samedi, 04 Juillet 2015. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

 

 

 

 

Un corps, un visage, un regard.

Le silence et le battement du cœur, veulent dire quelque chose,

Mais une pensée incomprise follement crie, je ne sais la cause.

De l’autre côté du miroir,

Il contemple mon visage ignorant,

Il voudrait sortir me parler, me faire savoir,

Me faire croire.

Rohmer en poèmes (17) Le Genou de Claire

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 03 Juillet 2015. , dans Ecriture, Création poétique, La Une CED, Côté écrans

 

Nous en sommes restés à mon retour au château : je reprends mon récit.

Je n’eus que le temps de faire une courte toilette, & je me rendis au


salon, où ma belle faisait de la tapisserie, tandis que le curé du lieu

lisait la gazette à ma vieille tante. J’allai m’asseoir auprès du métier.


Des regards, plus doux encore que de coutume, & presque caressants,

me firent bientôt deviner que le domestique avait déjà rendu compte


de sa mission. En effet, mon aimable curieuse ne put garder plus long

temps le secret qu’elle m’avait dérobé ; &, sans crainte d’interrompre un