Identification

Nouvelles

Voulfe (2 & 3), par Joëlle Petillot

Ecrit par Joelle Petillot , le Mardi, 28 Juin 2016. , dans Nouvelles, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

-2-

 

Elle s’éveilla le lendemain avec l’arrière-gorge râpée. Elle avait dû ronfler, mais quelle importance, puisque personne d’autre qu’elle n’occupait sa couche… Au fait, mais si !

Encore ensommeillée, elle se redressa un peu et le vit. Il n’avait pas bougé d’un pouce, couché à côté de ses pieds avec la même tranquillité que sur son paillasson la veille. Il aurait coincé une pancarte entre ses deux pattes de devant – dont l’une noire et étoilée –, avec je suis à la bonne place peint en rouge, que sa confiance n’eût pas semblé plus aveuglante.

Victoire, contente comme tout de le trouver là, se leva avec un vaste sourire, et dit en passant près du chien qui n’avait pas bronché : « T’es une bonne nature, toi ».

Osty et autres livres, par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 27 Juin 2016. , dans Nouvelles, Ecriture, La Une CED

C’est celle que je connais le mieux, et pour moi la plus belle. Elle semble se plaire entre mes mains qu’elle ne quitte pas, me dis-je en souriant. J’ai demandé à la prendre sur la petite table basse près d’une bougie éteinte et caresse sa couverture, entrouvre la tranche pour glisser un œil au petit bonheur vers les planches d’enluminures familières, me laisse aller à quelques mots sur sa place dans une maison. Magda semble surprise ; je lui dis que j’ai moi aussi possédé une Bible Osty. Elle m’était chère. Je priais souvent sur elle, en relisais des passages pendant mes années pieuses. Un de mes trop nombreux déménagements m’en a séparé. Fauchée ou bien égarée, jamais su. Je ne m’en suis jamais racheté une, par tiédeur sans doute, peut-être aussi par attachement nostalgique à l’exemplaire d’alors. Magda a trop de finesse pour ne rien deviner de ce nouveau coup de foudre pour une Bible perdue par Bible interposée. Elle m’observe, à la fois grave et amusée. Il reste un fond de whisky dans son verre, le troisième si je compte bien. Pour moi, j’ai dit stop au deuxième, histoire de ne pas trop perdre en lucidité. Elle tient le sien dans sa main gauche, le fait un peu tourner, songeuse, penchant vers lui un visage marqué. De l’autre, elle porte à ses lèvres une nouvelle Stuyvesant rouge dont elle tire de souples bouffées. Ses mains tremblent par moments. Je me suis tu, prêt à continuer à l’écouter sur ce qu’elle voudra, le Livre, les livres, la vie, son couple avec Michaël (les belles années ou ce qu’au téléphone elle a appelé la débandade, la fin), que sais-je encore ; prêt aussi à partager son silence, n’étant pas venu pour l’interviewer mais pour la revoir.

Voulfe (1), par Joelle Petillot

Ecrit par Joelle Petillot , le Samedi, 25 Juin 2016. , dans Nouvelles, Ecriture, La Une CED

 

Elle le trouva couché sur son paillasson, au moment de sortir pour les courses du jour.

Recroquevillé, mais serein ; le regard d’un qui sait avoir sa place où il se trouve.

Scotché à son collier, un petit mot de Virginia… Elle aurait dû s’y attendre.

Virginia avait pris ce chien sur les conseils d’amis désireux d’en finir avec une déprimée chronique, d’expression funèbre et portée à geindre en permanence.

A en juger par la précision calendaire du papillon arrimé à la bête, ça avait duré trois jours.

Je l’ai acheté lundi, mais ce mercredi je pars au Brésil. Merci de t’en occuper.

P.S. J’ai rencontré un brésilien.

Après une brève seconde d’empathie compassionnelle pour tous les brésiliens, Victoire lâcha sa lecture et regarda vraiment la bête.

L’envol d’un poussin adolescent (3), par Thomas Besch-Kramer

Ecrit par Thomas Besch-Kramer , le Vendredi, 24 Juin 2016. , dans Nouvelles, Ecriture, La Une CED

 

Les pilotes sont transgenres.

Il existe depuis longtemps aux USA des regroupements de pilotes selon leurs préférences « sexuelles » ; il n’est pas anodin que des « transsexuel(le)s » soient sélectionné(e)s par la NASA pour aider les cosmonautes ; il est important que le commander Eileen Collins soit une femme, la femme qui permit au dernier vol spatial d’une navette d’avoir lieu (STS21).

La douceur aux commandes, les échanges radio entre contrôleurs aériens et pilotes, la prise de décision, la conduite de la mission, sont des éléments clefs de la réussite d’un vol : homme ou femme, cela n’a finalement que très peu d’importance à mes yeux.

Qu’est-ce qui nous pousse – nous, les transgenres –, à monter au-dessus du réel, de la planète, des embouteillages de voitures ?

Esthétique de l’égout, par Alain Doucet

Ecrit par Alain Doucet , le Lundi, 20 Juin 2016. , dans Nouvelles, Ecriture, La Une CED

 

Les pigeons volent bas.

Je crois même qu’il y en a un qui m’a frôlé, de pigeon.

Une fine couche de neige recouvre le trottoir.

Je m’engouffre dans ce bistrot sans réfléchir. Une bonne chaleur m’enveloppe direct. Elle provient d’un vieux poêle crapaud en fonte surmonté d’une vieille buse distordue et alambiquée qui s’échappe par le plafond. On se croirait remonté dans le temps.

Il y a encore pas mal de monde, une faune amusante, certains jouent aux cartes, d’autres au billard, un couple s’engueule en élevant la voix, un mec plus loin roupille sur une table la tête dans ses bras, le garçon le tanne pour qu’il paye sa conso, se casse et aille ronfler ailleurs…

Je me suis mis au zinc, posté sur un haut tabouret bancal, une jambe tendue posée au sol pour pas chavirer.