Identification

Les Livres

Voyage de classes, Nicolas Jounin

Ecrit par Pierrette Epsztein , le Vendredi, 30 Janvier 2015. , dans Les Livres, Critiques, Essais, La Une Livres, La Découverte

Voyage de classes, octobre 2014, 248 pages, 16 € . Ecrivain(s): Nicolas Jounin Edition: La Découverte

 

Le sociologue et professeur Nicolas Jounin, dans son ouvrage Voyage de classes, sous-titré Des étudiants de Seine-Saint-Denis enquêtent dans les beaux quartiers, paru en octobre 2014 aux Éditions La Découverte, présente le déroulement d’une enquête et le travail d’une centaine d’étudiants de première année en sociologie de l’Université de Paris VIII Saint-Denis menés sous sa direction. Ces enquêtes se sont déroulées dans une partie du VIIIème arrondissement de Paris, appelé le Triangle d’Or qui couvre les quartiers délimités par les avenues Montaigne, George-V et les Champs-Elysées. Il héberge les familles fortunées qui veulent marquer leur position sociale, les entreprises et des commerces et des hôtels de luxe, des ambassades.

Nicolas Jounin nous raconte comment il procède pour que ces étudiants s’emparent des méthodes et des outils de la sociologie, comment ils ressentent à leur égard des formes subtiles de discrimination sociale et comment ils parviennent au fil de jours à explorer de façon plus distanciée les rapports de classe. Ce professeur renouvellera l’expérience trois années de suite.

Dans cet essai, la réflexion que mène l’auteur est à plusieurs étages et ressemble à un emboîtement de matriochkas. Il tire plusieurs fils.

Les cahiers d’un tueur, Gérald Grühn

Ecrit par Marc Ossorguine , le Vendredi, 30 Janvier 2015. , dans Les Livres, Critiques, La Une Livres, Roman

Les cahiers d’un tueur, TDO Editions, format Poche 2014 . Ecrivain(s): Gérald Grühn

 

Au départ, il y a une rencontre, celle de Thomas et de Thomas. Le premier (ou le deuxième) est un enfant avec des lunettes avec des verres comme des hublots, tenues par un gros élastique. Il partage sa vie entre son père et ses grands-parents. Le grand-père l’accompagne au bord du canal, le laissant pêcher alors que lui-même somnole sur un banc. Le deuxième (à moins que ce ne soit le premier) est un adulte à l’allure un peu bizarre : le crâne soigneusement rasé, ainsi que les bras, outre une réelle connaissance de la pêche, qui rapprochera les deux thomas, il a un métier caché, et pour cause : tueur à gages.

Thomas (le grand) a appris son métier dans les quartiers de Marseille, dont il a été amené à se retirer pour des raisons très professionnelles. Dans son genre, il est cependant parfait, ne laissant jamais derrière lui la moindre trace, variant consciencieusement les techniques employées, avec une méticulosité et une attention aux détails, mais aussi avec un détachement et une objectivité dépassionnée qui, malgré l’horreur qui peut exister dans ses actes, finit par susciter une certaine sympathie, pour ne pas dire l’inverse, une sympathie certaine, pour l’artisan soigneux qui conçoit ses contrats et exécutions avec l’humilité, la minutie et la maîtrise d’un ébéniste ou d’un joailler.

Généalogie et génétique, Jean Chaline

, le Vendredi, 30 Janvier 2015. , dans Les Livres, Critiques, Essais, La Une Livres

Généalogie et génétique, ed. Ellipses, novembre 2014, Préface Jean-Louis Beaucarnot, 470 p. 39 € . Ecrivain(s): Jean Chaline

Voilà un livre qui tombe à pic dans la période trouble que l’on vit, chacun à son échelle… Après l’ingestion de plomb reçue dans nos ventres encore tout ballonnés des moult ripailles enchaînées des fêtes de fin d’année, je vous invite à l’apaisement, la réconciliation universelle et humaniste que nous offre le Professeur Jean Chaline, Paléontologue, avec son bel ouvrage sur la saga de l’humanité : Généalogie et Génétique.

Ce livre décrit les avancées de la généalogie génétique en précisant, pour chaque marqueur, son origine, son évolution, son histoire et ses dispersions géographiques au cours du temps. Il est donc là question de généalogie et de génétique mais accessible à tous, je vous rassure ! Cancres, ignares, surdoués, recalés du Bac et du Brevet des collèges, politiciens, tout le monde peut lire et comprendre les belles ficelles scientifiques de notre histoire commune grâce à l’humilité et la synthèse du professeur. C’est un bol d’air frais qui s’abat là sur nous, petit citoyen isolé ! Le monde s’ouvre à nouveau ! Voici un voyage dans les millénaires passés à la rencontre de nos ancêtres les homo-sapiens, les australopithèques à peine plumés et nus sous le soleil… Plus rien n’aura de secret pour nous sur l’évolution et sans s’être tordu les neurones avec un pavé de Darwin. C’est un véritable cours pédagogique donné par Jean Chaline, attrayant, l’un de ces rares cours auxquels, lorsque la sirène retentit, on a envie de dire : oh non ! encore Professeur !

Amours, Leonor de Recondo

Ecrit par Léon-Marc Levy , le Jeudi, 29 Janvier 2015. , dans Les Livres, Critiques, La Une Livres, Roman, Sabine Wespieser

Amours, Janvier 2015, 276 p. 21 € . Ecrivain(s): Léonor de Récondo Edition: Sabine Wespieser

« Un homme, au moins, est libre (…)

Mais une femme est empêchée continuellement (…)

Sa volonté, comme le voile de son chapeau

retenu par un cordon, palpite à tous les vents ;

il y a toujours quelque désir qui entraîne,

quelque convenance qui retient ».

Flaubert, Madame Bovary

Se plonger dans la lecture de ce roman constitue un moment littéraire intense mais aussi une sorte de voyage dans le temps. Léonor de Récondo nous y avait habitués avec son somptueux Pietra Viva (lire l'article) qui nous faisait marcher dans les pas de Michel-Ange s’apprêtant à créer sa Pièta. Elle possède un talent rare et précieux pour enchâsser le passé dans notre temps présent, pour faire revivre sous nos yeux de lecteurs des univers disparus, des êtres d’autrefois dans leur réalité vivante, vibrante, incarnée.

Tony’s Blues, Barry Wallenstein

Ecrit par Marie-Josée Desvignes , le Jeudi, 29 Janvier 2015. , dans Les Livres, Critiques, La Une Livres, Poésie

Tony’s Blues, Recours au Poème, coll. Ailleurs, traduction de Marilyne Bertoncini, octobre 2014, 60 pages, 7 € . Ecrivain(s): Barry Wallenstein

 

2. Further Talk from Tony

Believe me this time,

The curse that runs its course

and comes back to singe its sender

is my idea of health, good fortune ;

a lesson learned from heat

is blazed forever

I’d like learn a lesson

and recover.