Identification

Gallimard Jeunesse

Collection jeunesse de Gallimard

Une planète dans la tête, Sally Gardner

Ecrit par Virginie Neufville , le Samedi, 11 Janvier 2014. , dans Gallimard Jeunesse, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Iles britanniques, Roman, Jeunesse

Une planète dans la tête, traduit de l’anglais (GB) par Catherine Gibert, septembre 2013, 256 pages, 14,90 € . Ecrivain(s): Sally Gardner Edition: Gallimard Jeunesse

 

En cent courts chapitres, Sally Gardner fait le tour de force d’offrir un roman sur le totalitarisme sans sombrer dans les poncifs du genre. Certes, les échos aux épisodes dramatiques de la Seconde Guerre mondiale sont nombreux, mais le lieu de l’action se situe dans un pays du Nord non cité appelé Patrie, présidée par une femme, isolationniste et totalitaire, dont l’objectif est de faire croire à la toute puissance du pays en envoyant des astronautes sur la lune.

En effet, nous sommes en 1956, et l’alunissage serait considéré comme un exploit et une preuve de supériorité technique. « Nous la race de la pureté, nous allons faire la démonstration de notre suprématie technique sur les pays corrompus dont la seule ambition est de détruire la grande Patrie ». Or, cette Patrie forte en apparence maintient ses citoyens dans la terreur, instaurant même des ghettos, comme la zone 7, pour ceux considérés comme « impurs ». C’est là que vit le narrateur de ce récit, Standish Treadwell, avec son grand-père. Un jour, ses parents ont disparu ; depuis, en les attendant vainement, il va à l’école (tant que c’est encore possible pour lui) et collectionne les mots : « je collectionne les mots – des bonbons dans la bouche du son ».

Contes de la Terre mère, Rolande Causse, Nane et Jean-Luc Vézinet, illustrations Amélie Fontaine

Ecrit par Cathy Garcia , le Mardi, 25 Juin 2013. , dans Gallimard Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

Contes de la Terre Mère, avril 2013, 42 pages, 14,50 € . Ecrivain(s): Rolande Causse, Nane et Jean-Luc Vézinet, Amélie Fontaine Edition: Gallimard Jeunesse

 

Neuf contes pour faire le tour de notre Terre Mère, notre belle planète si précieuse que nous devrions aimer et protéger, comme elle aussi prend soin de nous. Neuf contes pleins de sagesse, qui s’achèvent chacun sur un petit poème de trois-quatre lignes qui en concentre l’essentiel. Neuf contes qui ouvrent l’esprit, parlent à notre cœur et chacun d’eux a un secret à nous confier.

Le secret du colibri, qui a insufflé à Pierre Rabhi le nom d’un mouvement écologique et citoyen, résonne encore au plus profond de l’Amazonie. Peu importe que l’on soit grand ou petit, ce qui importe c’est de participer à sa mesure au bien de tous, de faire sa part, ne serait-ce que d’apporter Une goutte d’eau pour éteindre un grand incendie.

Des Indes, le conte Maléfique ou bénéfique nous apprend que l’équilibre est essentiel et que croyant bien faire, on peut commettre parfois de fatales erreurs. Chaque chose a sa raison d’être et même parfois celles que l’on juge mauvaises.

Conquise, Ally Condie

Ecrit par Emily Vaquié , le Vendredi, 24 Mai 2013. , dans Gallimard Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, USA, Jeunesse

Conquise, traduit par Vanessa Rubio-Barreau, avril 2013, 515 pages, 19,90 € . Ecrivain(s): Ally Condie Edition: Gallimard Jeunesse

 

Conquise, troisième tome de la trilogie dystopique d’Ally Condie, était très attendu, car il apportait enfin une conclusion aux aventures de Cassia, Xander et Ky dans un monde devenu instable, où les premiers remous d’une contestation à grande échelle commençaient à se faire entendre.

Nos trois personnages vivaient dans un monde contrôlé par la Société, une instance qui décidait de chaque détail de votre vie, du contenu de vos assiettes au nom de votre conjoint, en passant par votre métier ou même le moment de votre mort. Ky avait été exilé dans le premier tome, et Cassia était partie à sa recherche dans le tome 2, qui avait vu nos héros rejoindre peu à peu la résistance au pouvoir en place, le Soulèvement. Dans ce tome 3, la Société tombe, presque sans heurt, alors qu’une épidémie de peste ravage le pays. Nos héros découvrent peu à peu que l’utopique Soulèvement n’est pas parfait et partage bien des travers avec l’autoritaire Société. Et s’il y avait un troisième choix, une voix alternative ?

Insoumise, Ally Condie

Ecrit par Emily Vaquié , le Mardi, 14 Mai 2013. , dans Gallimard Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, USA, Jeunesse

Insoumise, trad. (USA) Vanessa Rubio-Barreau, avril 2012, 448 pages, 18,30 € . Ecrivain(s): Ally Condie Edition: Gallimard Jeunesse

 

Dans Promise, le premier tome de la trilogie d’Ally Condie, nous découvrions une nouvelle saga dystopique où l’optimisation et l’efficacité sont les mots d’ordre, où la culture a été réduite à 100 poèmes, 100 chansons, 100 tableaux pour que les citoyens ne se détournent pas de leur quête de perfection.

Suite à une catastrophe climatique, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus : l’humanité est désormais régie par la Société, qui règle la vie de ses sujets dans le moindre détail : elle choisit votre profession, votre conjoint, et même le moment de votre mort, à quatre-vingt ans. S’il n’y a plus ni maladie, ni crime, la liberté a également disparu. Promise s’ouvrait sur le « banquet de couplage », terme animal et dénué de romantisme, de Cassia, une jeune fille lisse et sans histoires. Mais tout bascule ce jour-là : lorsqu’on lui attribue son promis, deux visages apparaissent : celui de Xander, son ami d’enfance, et celui de Ky, un garçon mystérieux. Cela n’arrive jamais, la Société ne faisant jamais d’erreur. Et pourtant… Au fil du récit, Cassia tombe amoureuse de Ky, mais celui-ci n’est pas pleinement citoyen de la Société, c’est une « aberration », mise au ban de la société car jugé instable.

A toute vitesse, Cruschiform

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Lundi, 22 Avril 2013. , dans Gallimard Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

A toute vitesse, Album Illustré, février 2013, 17,50 € . Ecrivain(s): Cruschiform Edition: Gallimard Jeunesse

 

A toute vitesse est un imagier tout droit sorti des fantaisies graphiques de Cruschiform, une illustratrice-typographe spécialisée dans le design des formes élémentaires et minimalistes. Destiné aux enfants, le papier est bien épais et la reliure solide, et aux adultes à l’esprit scientifique ou curieux, cet album se propose de comparer ce qui semble de prime abord incomparable. Une véritable lapalissade colorée.

Question fondamentale : quel peut bien être le point commun entre un faisan et un zodiac ? Entre une balle de pistolet et la rotation de la terre sur elle-même ? La réponse tient en un seul nombre : celui de leur vitesse de déplacement. A toute vitesse nous dresse un panorama surprenant des équivalences d’allure d’un ensemble d’éléments parfaitement hétéroclites, mais néanmoins minutieusement choisis. Si le martinet en vol peut se déplacer aussi vite qu’un hélicoptère, ce n’est pas n’importe lequel, mais un engin bien précis, le « Hugues MD 500 ». Cette précision s’étend à tous les comparés présents : l’antilope oui, mais la Springbok ; la voiture à moteur fusée, modèle « Blue Flame » ou encore le requin mako. La recherche documentaire est réelle et le sérieux des informations ne peut être mis en doute.