Identification

Articles taggés avec: Slama Ahmed

Clonck et ses dysfonctionnements, Pierre Barrault (Par Ahmed Slama)

Ecrit par Ahmed Slama , le Lundi, 12 Novembre 2018. , dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Contes, Poésie, Editions Louise Bottu

Clonck et ses dysfonctionnements, mars 2018, 174 pages, 14 € . Ecrivain(s): Pierre Barrault Edition: Editions Louise Bottu


Qu’est-ce que Clonck ? Une contrée, bien étrange avec ça, que l’on parcourt et l’on découvre, parcelle par parcelle avec ces fragments qui se succèdent, les numéros dont ils sont affublés et qui rythment notre découverte de la ville. Numéros qui fonctionnent tel un chronomètre qui parfois s’emballe, les fragments s’étalent alors sur une ou deux pages et nous content la ville de Clonck, son atmosphère toute singulière, et que nous allons tenter, ici, non pas de percer, mais simplement de mettre à nu la brume qui l’entoure…


Du mouvant et du changeant :

Vie & opinions de Gottfried Gröll, Christophe Manon (par Ahmed Slama)

Ecrit par Ahmed Slama , le Jeudi, 08 Novembre 2018. , dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Poésie

Vie & opinions de Gottfried Gröll, Dernier Télégramme, 2017, 120 pages, 13 € . Ecrivain(s): Christophe Manon


Gottfried Gröll, avec un nom pareil, on doit l’entendre venir, le Gottfried, et de loin. On le remarque en tout cas, en librairie, ce fut mon cas tout du moins, avec sa couverture, toute sobre, du noir ? Non à mieux y regarder du bleu, nuit, bel objet que nous offrent là, les éditions du Dernier Télégramme. On poursuit l’exploration, l’alternance des pages blanches et des noires jusqu’aux textes qui s’étalent sur une bonne centaine de pages. Avec ce rythme condensé, loin d’être engoncé. Onze vers – paraît qu’on appelle ça un onzain, ça désigne également une commune du Loir-et-Cher, mais ça n’a rien avoir avec le sujet – onze vers par onze vers donc, on avance dans les pages, dans Vie & opinions de Gottfried Gröll.

Lucifer au bord des larmes, François Ibanez (par Ahmed Slama)

Ecrit par Ahmed Slama , le Mercredi, 31 Octobre 2018. , dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Poésie, Tarmac Editions

Lucifer au bord des larmes, juin 2018, 54 pages, 12 € . Ecrivain(s): François Ibanez Edition: Tarmac Editions


Lucifer au bord des larmes de François Ibanez, loin d’être un inconnu pour les lecteurs de La Cause littéraire, il s’agit là de son premier recueil ; édité par les éditions Tarmac, jeune maison fondée par Jean-Claude Goiri. À l’ouverture de l’ouvrage, cette inscription en guise de sous-titre, peut-être, ou simplement pour nous aiguiller au sujet de ce qui suivra : Poème, non pas recueil ou Poèmes, ce smarquant le pluriel, la série, non, juste Poème. Ainsi qui lit l’ouvrage avec l’attention qui lui est due sera sensible à la singularité de cette écriture qui loin de tracer à chaque strophe, à chaque page, son propre sillon, bien au contraire, ne manque pas de liant, tout s’ouvre sur Devant le fleuve, rapport au titre, on entrevoit bien le fleuve évoqué,

L’Énigme Tolstoïevski, Pierre Bayard (par Ahmed Slama)

Ecrit par Ahmed Slama , le Lundi, 22 Octobre 2018. , dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Les éditions de Minuit

L’Énigme Tolstoïevski, 2017, 160 pages, 16,50 € . Ecrivain(s): Pierre Bayard Edition: Les éditions de Minuit


Pierre Bayard est l’auteur d’une œuvre foisonnante, depuis maintenant une quinzaine d’années. Il prolonge son travail, toujours aux Éditions de Minuit, sur cet auteur trop méconnu malgré l’influence décisive qu’il a pu exercer sur la littérature mondiale ; je veux bien évidemment parler de Léon-Fiodor Tolstoïevski.

C’est toujours ainsi avec Pierre Bayard, un livre, une fiction théorique, un paradoxe. Bayard est multiple ; aidé de sa loupe textuelle, il scrute avec attention les œuvres policières, vient corriger un auteur, Conan Doyle, une autrice, Agatha Christie, débusquant à chaque fois le bon assassin (1). D’autres fois, Pierre se joue des frontières, là où certains parlent de livres lus et livres non-lus, lui y établit un continu, et nous apprend à parler des livres que l’on n’a pas lus idem pour le plagiat, celui-ci peut se faire en des sens divers ; ainsi émerge Le Plagiat par anticipation.

En guerre dès le matin, Mike Kasprzak

Ecrit par Ahmed Slama , le Lundi, 30 Octobre 2017. , dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Roman

En guerre dès le matin, éditions 5 sens, avril 2017, 252 pages, 16,53 € . Ecrivain(s): Mike Kasprzak

 

En guerre pour son devenir

En guerre dès le matin est de ces romans qui manquent parmi les productions françaises, les éditeurs ayant coutume de piocher ce type de romans du côté de la littérature anglo-américaine ; ceux des héritiers de John Fante, Charles Bukowski, ou encore Thomas Wolfe. Des romans dont il n’y aurait pas d’équivalent en France, selon Deleuze ; « Les Français sont trop humains, trop historiques, trop soucieux d’avenir et de passé. Ils passent leur temps à faire le point. Ils ne savent pas devenir, ils pensent en termes de passé et d’avenir historiques ». Le roman de Kasprzak serait non pas une exception au constat Deleuzien, mais plutôt la percée d’un imaginaire, celui de la littérature anglo-américaine, sa mythologie, au sein d’une prose singulière. Il y a cette introspection d’un personnage, le tout mêlé d’un rapport original avec le dehors, ce qui l’entoure.