Identification

Articles taggés avec: Julien Percheron (Le Mot et la Chose)

Maisons-bulles. Architectures organiques des années 1960 et 1970, Raphaëlle Saint-Pierre

Ecrit par Julien Percheron , le Mardi, 26 Janvier 2016. , dans La Une CED, Les Chroniques

Maisons-bulles. Architectures organiques des années 1960 et 1970, Raphaëlle Saint-Pierre, éditions du Patrimoine, Centre des monuments nationaux, Coll. Carnets d’architecture, 150 ill., novembre 2014, 192 pages, 25 €

 

 

Maisons-bulles, Architectures organiques des années 1960 et 1970, paru aux éditions du Patrimoine, éclaire l’histoire et les méandres de cette rupture méconnue que constituent les architectures organiques. Née parmi les nombreuses réactions suscitées par le fonctionnalisme froid et rationnel de l’après-guerre, la pensée organique a œuvré pendant près de trente ans pour la promotion de formes et de structures qui empruntent au monde biologique sa sensualité et ses mouvements. Courant créateur plus que négation revendiquée comme une contre-culture, l’architecture organique est l’affirmation d’un habitat qui doit être une enveloppe, unique et personnelle. Il devient un objet évolutif, vivant et biomorphe, à l’effigie de la nature et de l’humain auquel il doit servir de coquille tutélaire.

Le Corbusier Construire la vie moderne, Guillemette Morel Journel

Ecrit par Julien Percheron , le Vendredi, 19 Juin 2015. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Arts

Le Corbusier Construire la vie moderne, éd. du Patrimoine, Centre des monuments nationaux, Coll. Carnets d’architecte, 280 ill., 23 avril 2015, 224 pages, 25 € . Ecrivain(s): Guillemette Morel Journel

L’année 2015 est placée sous le totem du Corbu. À l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de l’architecte, l’ouvrage de Guillemette Morel Journel, Le Corbusier. Construire la vie moderne, invite à poser un regard rétrospectif sur l’œuvre architecturale et plastique de Le Corbusier.

Génie controversé et adulé, créateur prolifique et parfois décrié, Guillemette Morel Journel dresse un portrait complet de ce personnage extraordinaire. À la fois investigateur de révolutions conceptuelles, architecturales et urbaines, artiste émérite, écrivain et conférencier, ce livre expose un très beau panorama, argumenté et pertinemment illustré, de la pléthore corbuséenne.

Celle-ci comprend près de 45 ouvrages et 700 articles, des centaines de projets non réalisés, 70 bâtiments construits sur cinq continents, et presque autant de travaux plastiques et sculpturaux. Le Corbusier. Construire la Vie Moderne est une parution synthétique remarquable qui sélectionne les étapes et les arguments les plus pertinents à la compréhension de son travail.

Salon du Livre de Paris 2015, les assises de la culture

Ecrit par Julien Percheron , le Jeudi, 02 Avril 2015. , dans La Une CED, Les Chroniques

 

C’est ce vendredi 20 mars, Porte de Versailles, que s’ouvrait la 35e édition du plus important événement littéraire de la capitale : le Salon du Livre de Paris. Avec près de 200.000 visiteurs chaque année, les organisateurs ont constaté une baisse de 10% par rapport à l’an passé. Dans une interview à Livres Hebdo, Bertrand Morisset, Commissaire du Salon du Livre, donne des explications. Selon lui, les élections départementales de dimanche ont empêché le déplacement, souvent important, des lecteurs de province. Il souligne également l’atmosphère assez lourde engendrée par les contrôles Vigipirate. Et malgré la grève de Radio France (30 h d’antenne consacrées au Salon supprimées), le Salon du Livre reste un succès, avec 180.000 visiteurs.

La programmation mettait à l’honneur les lettres brésiliennes, avec une délégation de 48 auteurs et de 50 éditeurs. Cycles de conférences, débats et ateliers se sont enchaînés pendant trois jours. Rendez-vous toujours incontournable pour les amoureux du livre et des idées, le Salon du Livre est également l’occasion de prendre la température de la culture et de l’état du monde de l’écriture.