Identification

Articles taggés avec: Jean-Marc Dupont

Quelques éphémérides créatives (mars, avril) : Imre Kertesz, Saul Bellow et Isaac Asimov

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mardi, 22 Mai 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

31 mars : éphémérides créatives (I), Imre Kertész : « Etre mort une fois pour continuer à vivre »

Le 31 mars 2016, disparition de l’écrivain hongrois Imre Kertész (né le 9 novembre 1929). En 2002, le reçoit le prix Nobel de Littérature, « pour une œuvre qui dresse l’expérience fragile de l’individu contre l’arbitraire barbare de l’histoire ».

http://www.actes-sud.fr/contributeurs/kertesz-imre

Comme l’écrit Florence Noiville [*] « Kertész, lui, avait un fol appétit d’exister. Ce pessimiste qui avait fait le pari de la vie entendait la boire jusqu’à la dernière goutte. Parce que vivre était synonyme de créer et que créer était transformer la matière la plus abjecte de l’humain en quelque chose de fortifiant, d’éclairant et d’intemporel, la littérature. Faire du sens avec du non-sens. L’art comme réponse. Recours et secours à la fois ».

Deux éphémérides créatives - Arthur Koestler et Philip K. Dick

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Lundi, 14 Mai 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

3 mars : éphémérides créatives (I),Arthur Koestler : « La véritable création commence où finit le langage »

Le 3 mars 1983, disparition du romancier, journaliste et essayiste hongrois, naturalisé britannique, Arthur Koestler (né le 5 septembre 1905)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Koestler

Peut-être moins connu que le concept de « bissociation », on lui doit le concept de « holon », quelque chose qui est à la fois un tout et une partie :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Holon_(philosophie)

Pour aller plus loin, à lire (en anglais) l’ouvrage du professeur Piero Mella qui s’intituleThe Holonic Revolution(2009) :

http://www.paviauniversitypress.it/catalogo/the-holonic-revolution/1

Éphémérides créatives : Erica Jong et Wolfgang Goethe, par Jean-Marc Dupont

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Jeudi, 12 Avril 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

26 mars : éphémérides créatives (I), Erica Jong – « Si vous ne risquez rien, vous risquez encore plus »

Le 26 mars 1942, naissance de l’écrivaine américaine Erica Jong

http://www.ericajong.com/

Et côté Wikipédia :https://fr.wikipedia.org/wiki/Erica_Jong

 

Herbert Meyers et Richard Gerstman ont interrogé vingt personnalités créatives dont Erica Jong pour mieux comprendre leur processus créatif [1]. On y apprend toutes sortes de réflexions :

« Je pense qu’une personne créative est quelqu’un qui voit le monde différemment et qui n’accepte pas les structures que la plupart des gens acceptent inconsciemment ».

Éphémérides créatives du mois de mars (1), par Jean-Marc Dupont

, le Jeudi, 29 Mars 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

28 mars : éphémérides créatives (I), Virginia Woolf – « Si je ne suis pas moi-même, je ne suis personne »

Le 28 mars 1941, disparition de la femme de lettres anglaises Virginia Woolf (née le 25 janvier 1882)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Virginia_Woolf

International Virginia Woolf Society : http://sites.utoronto.ca/IVWS/

Linda Anderson explique ici [1] que « si vous lisez les cahiers publiés d’écrivains célèbres, vous constaterez qu’ils les utilisent souvent comme l’endroit où ils “se détendent” pour écrire et où ils réfléchissent sur leur processus créatif. Par exemple, Virginia Woolf a souvent réfléchi à son processus d’écriture dans son journal. Parce que le journal ne “compte pas comme écrit”, elle a pu l’écrire dans un “galop rapide au hasard”. Elle a trouvé que ce genre d’écriture non préméditée et occasionnelle donnait souvent de bons “accidents” et de précieuses découvertes », et de citer un fragment de ses notes (20 janvier 1919) :

Ephémérides créatives (I) : 14 août, Czesław Miłosz et Elias Canetti, par Jean-Marc Dupont

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mercredi, 30 Août 2017. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

Le 14 août 2004, disparition du poète, romancier, essayiste et traducteur polonais Czesław Miłosz (°30 juin 1911). En 1980, il reçoit le prix Nobel de Littérature.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Czesław_Miłosz

Adam Kirsch rappelle ici [*] que « Milosz a écrit que la créativité provenait d’un “commandement intérieur” pour exprimer la vérité ».

D’ailleurs dans son discours Nobel [**], il explique que « chaque poète dépend des générations qui ont écrit dans sa langue maternelle. Il hérite des styles et des formes élaborés par ceux qui ont vécu avant lui. En même temps, il estime que ces anciens moyens d’expression ne sont pas suffisants pour sa propre expérience. En s’adaptant, il entend une voix interne qui l’avertit contre le masque et le déguisement. Mais, en se rebellant, il tombe en dépendance de ses contemporains, de divers mouvements de l’avant-garde. Hélas, il lui suffit de publier son premier volume de poèmes pour se retrouver piégé.