Identification

Articles taggés avec: Jean-Marc Dupont

éphémérides créatives - Honoré de Balzac, par Jean-Marc Dupont

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mercredi, 11 Juillet 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

« L’amour a ses intuitions, comme le génie a les siennes »

Le 20 mai 1799, naissance de l’écrivain Honoré de Balzac (mort le 18 août 1850). Il laisse une œuvre littéraire imposante, avec La comédie humaine, ensemble de plus de 90 ouvrages, répartis en trois ensembles (études de mœurs, études philosophiques et études analytiques) pour dresser une « histoire naturelle de la société ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Honoré_de_Balzac

On trouvera ici [1] une étude sur la créativité de l’écrivain qui illustre probablement toute la complexité du processus créatif entre facteurs cognitifs, conatifs et émotionnels et parfois des facteurs de vulnérabilité à la psychose. Sur le plan cognitif, par exemple, les auteurs expliquent que « lorsque Balzac a un épisode hypomaniaque, les associations abondent et se font, tout comme pour la mémoire, sur un mode visuel, au moyen d’images », au risque de perdre toute cohérence. Et sur le plan conatif, ils évoquent le non-conformisme ou encore la motivation expliquant que « Balzac accède par sa création littéraire au statut de “pur esprit”, échappant aux contraintes ordinaires matérielles de temps et de lieu ».

Éphémérides créatives - Gustave Flaubert : « De la forme naît l’idée »

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Jeudi, 05 Juillet 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

Le 8 mai 1880, disparition de l’écrivain français Gustave Flaubert (né le 12 décembre 1821).

 

http://flaubert.univ-rouen.fr/

Ici [*] André Verlhac tente « de montrer avec quelle étonnante exactitude les traits de personnalité et de comportement de Gustave Flaubert répondent à ceux du créatif type dépeint par Madame Florence Vidal » en croisant son analyse avec des indices que Flaubert lui-même a écrit dans diverses lettres qui font de sa correspondance un véritable trésor pour mieux cerner son profil créatif.

Éphémérides créatives - Ian Fleming, Saint-John Perse et Franz Kafka

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mardi, 26 Juin 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

28 mai : éphémérides créatives (I), Ian Fleming : « Mon nom est Bond, James Bond »

Le 28 mai 1908, naissance de l’écrivain britannique, journaliste et officier du renseignement naval, Ian Fleming (mort le 12 août 1964)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ian_Fleming

Un site dédié : http://www.ianfleming.com/

Joseph Rixère rappelle ici [*] « que l’inventeur de James Bond, Ian Fleming, s’inspira de l’agent secret Forest Yeo-Thomas ; ce dernier appartenait au Special Operations Executive (SOE) durant la Seconde Guerre mondiale ».

Et sur ce site dédié à l’univers de James Bond, il est rappelé [**] que Ian Fleming a écrit en 1962 un article intitulé How To Write A Thriller, dans lequel on peut lire :

Éphémérides créatives - Arthur Conan Doyle, Henri Michaux & Raymond Carver

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mercredi, 20 Juin 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

22 mai : éphémérides créatives (I), Arthur Conan Doyle : « Lorsque toutes les solutions logiques se sont révélées fausses, il faut chercher dans l’illogique »

Le 22 mai 1859, naissance de l’écrivain et médecin britannique Arthur Conan Doyle (mort le 7 juillet 1930)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Conan_Doyle

Comme le rappelle Joseph Rixère [*], parfois certaines personnalités réelles peuvent nourrir la créativité des artistes, ainsi Arthur Conan Doyle « se serait inspiré du Dr. Joseph Bell, de l’université d’Edimbourg, qu’il connaissait personnellement pour avoir suivi ses cours. Joseph Bell était réputé pour déduire les souffrances des gens d’un simple coup d’œil et aida la police dans plusieurs enquêtes dont l’affaire Ardlamont. Le médecin a même préfacé l’un des livres de son élève ».

Éphémérides créatives - Samuel Beckett & Gabriel Garcia Marquez

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Vendredi, 15 Juin 2018. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

13 avril : éphémérides créatives (I), Samuel Beckett : « Tu n’as cessé d’essayer ? Tu n’as cessé d’échouer ? Aucune importance ! Réessaie, échoue encore, échoue mieux »

Le 13 avril 1906, naissance de l’écrivain, poète et dramaturge irlandais d’expressions anglaise et française, Samuel Beckett (mort le 22 décembre 1989). En 1969, il reçoit le prix Nobel de littérature pour « son œuvre, qui à travers un renouvellement des formes du roman et du théâtre, prend toute son élévation dans la destitution de l’homme moderne ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Beckett

A travers divers éléments, on peut appréhender le processus créatif d’un écrivain, l’œuvre d’abord, par exemple Sturlaugsdóttir [1] explique que la pièce Rough for Radio II, écrite en français, puis traduite en anglais et diffusée en 1976 est un monodrame qui parodie l’acte créatif à travers l’esprit de l’artiste divisé en quatre personnages, expliquant que « Beckett lui-même a lutté avec sa propre créativité et a trouvé le processus créatif ardu ».