Identification

Articles taggés avec: Ismaël Billy

Aux noirs océans, par Ismaël Billy

Ecrit par Ismaël Billy , le Jeudi, 18 Août 2016. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Aux noirs océans, dans la calme mort des eaux assombries des soleils impuissants qui jamais ne profanent,

Dans le grondement indistinct des tempêtes au chapiteau du monde,

Dans la rouge gueule du loup aux yeux jaunes de folie meurtrière,

Aux mâts des vaisseaux noyés sous la glaise et le froid des abîmes liquides,

Sous l’aile brisée et frappée de foudre de l’oiseau brumant de sang la neige immaculée,

Sous l’orage,

Dans la flamme vorace,

A l’irrémissible cruauté des vainqueurs,

Au corps-monde des montagnes suppliciées,

Казан (Kazan), par Ismaël Billy

Ecrit par Ismaël Billy , le Mercredi, 06 Avril 2016. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

« Теперь, о скажи, не бледнея,

Теперь мы с тобою не те,

Быть может, сильней и смелее,

Но только чужие мечте. »*


« A présent, oh dis-moi sans pâlir,
A présent, nous ne sommes plus les mêmes, Probablement, sommes-nous plus courageux et plus forts, Seulement – étrangers aux rêves. »*

Якутск (La ville de Iakoutsk), par Ismaël Billy

Ecrit par Ismaël Billy , le Lundi, 01 Février 2016. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Au loin déjà les Hommes marchent à pied.

Du ciel, les nuées boréales.

 

Sous la neige à l'ivoire pâle il y a les rois des Hommes, endormis.

 

Et déjà sous la voûte immense, la nuit-charbon, noire de nuit.

 

Sous la plaine encalminée de congères saillantes,

les Hommes marchent.

Сахалин (L'île de Sakhaline), par Ismaël Billy

Ecrit par Ismaël Billy , le Jeudi, 26 Novembre 2015. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 


Ainsi allait le peuple amoureux sous la mer,
Sous les fonds sablonneux sablonnés de nuit et de noir, Au large de Sakhaline
Sakhaline.


Aux grottes, aux falaises, aux herbes glacées d’aiguillettes,
Aux dés de pluie écrasés de mer et de ciel et d'écume sur les plages froides, Aux piétées désarticulées, au froid ardent, époumonant, suffocant,
Aux vierges noires solidaires des mères-enfants mettant bas sous la pénombre des ours noirs, des ours blancs et des ours enfants-dieux, enfants bas des ciels, bas des pénombres éclatées d'os, bas des marées acceptantes,
bas des marées accueillantes, bas des marées-cimetières, désertes, passagères.

Poème, par Ismaël Billy

Ecrit par Ismaël Billy , le Samedi, 27 Juin 2015. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

 

 

 

 

Au loin déjà les Hommes marchent à pied.

Du ciel, les nuées boréales.

Sous la neige à l’ivoire pâle il y a les rois des Hommes, endormis.

Et déjà sous la voûte immense, la nuit-charbon, noire de nuit.

Sous la plaine encalminée de congères saillantes,

les Hommes marchent.