Identification

Articles taggés avec: Gosztola Matthieu

Art de consommer - 10

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 29 Octobre 2012. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

COUR D’APPEL

DE PARIS ORDONNANCE DE PARIS

COMMISSION D’EXPERT

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

DE PARIS N° du Parquet :                09/78868

N° de l’Instruction :        978/00065

CABINET DE  M. KLEIN        Procédure Criminelle

Juge d’instruction


Nous, Alphonse KLEIN, Juge d’Instruction au Tribunal de Grande Instance de PARIS,

Vu l’information suivie contre ;

Art de consommer - 9

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 22 Octobre 2012. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

Elle obtient le premier prix lors d’un concours de beauté. Est remarquée par une agence de mannequins, après avoir tourné un spot de pub pour une marque appartenant au groupe qui finançait, à hauteur de quarante pour cent, le concours de beauté. Quelques défilés plus tard, elle est auditionnée pour jouer un rôle dans une série télé produite par la chaîne qui est affiliée au groupe possédant la marque qu’elle a servi « par le passé » (ça ne fait que quelques mois, mais ça lui semble « si loin, maintenant »). En tout, quinze acteurs sont recherchés pour incarner les personnages de la série. Elle obtient un rôle. Elle doit incarner la sœur du majordome de Madame De Querimel, qui fait sept apparitions au cours de la première saison. Elle apprend que Marnika n’a pas été retenue. Elle apprend aussi qu’elle a été auditionnée deux jours après elle.

Suite à la diffusion de la série, qui survient en prime time dès le cinquième épisode, elle rencontre lors d’un dîner de gala le rédacteur en chef de Playboy, qui lui propose une double page dans le numéro d’août. Elle accepte.

Les propositions de films n’affluent pas encore mais Daniel Craig insiste auprès du réalisateur et du producteur pour qu’elle partage l’affiche avec lui lors du prochain James Bond. Elle prend des cours de théâtre deux semaines avant le début du tournage, à raison de plusieurs heures de cours chaque jour, excepté le dimanche. Le matin du début du tournage, elle se sent prête, bien que légèrement angoissée.

La poésie et les notes d'Antoine Émaz : au plus près (2/2)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 20 Octobre 2012. , dans La Une CED, Etudes, Les Dossiers

 

C’est l’une des grandes forces des notes d’Émaz que d’articuler, avec beaucoup de nudité (mais nudité ne veut pas dire absence de pudeur), – en réservant quantité de marges, là où s’avance le dire –, la présence d’un être au monde.

Dans la souffrance de la peur qui tord les boyaux et donne envie de vomir sans qu’il soit possible de le faire comme dans l’atonie paisible d’un regard complètement fixe posé longtemps sur des fleurs qui, elles, ne le sont pas, tressautant légèrement dans le vent.

Dans l’immobilité pensive, parcourue par les traînées nuageuses éparses de la pensée, d’une conscience dans une cuisine, ciel surplombant une nappe.

Si Émaz s’affirme incontestablement comme un auteur majeur de ce siècle naissant, l’un des plus grands poètes, c’est parce qu’il ne triche jamais, ni avec le langage, ni avec lui-même.

L’on est ainsi, en tant que lecteur, face à des livres bruts (mais extraordinairement travaillés, jusque dans leur structure, dans le réseau de tensions qu’ils instaurent en leur sein ; l’un n’exclut pas l’autre) qui questionnent notre rapport au monde, et, en le questionnant, le réinventent.

Art de consommer - 8

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 15 Octobre 2012. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

DE PARIS

CABINET DE

M. KLEIN

Juge d’instruction

N° du Parquet : 09/78868

N° de l’Instruction : 978/00065

Procédure Criminelle


PROCES-VERBAL D’INTERROGATOIRE

La poésie et les notes d'Antoine Émaz : au plus près (1/2)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 12 Octobre 2012. , dans La Une CED, Etudes, Les Dossiers

 

Caisse claire, poèmes, 1990-1997, anthologie établie par François-Marie Deyrolle, postface de Jean-Patrick Courtois, Points, collection Points. Poésie, 2007, 231 pages, 7,60 €

Sauf, encres de Djamel Meskache, Tarabuste, collection Reprises, 2011, 330 p., 13 €

Cuisine, publie.net, collection Temps réel, 2012, 240 pages, 3,99 €

Cambouis, publie.net, collection Temps réel, 2010, 268 pages, 3,49 €

 

Chaque poème d’Antoine Émaz est force percussive du peu, au plus près des choses, au plus ras du réel.

Il s’agit de dire ce qui est, précisément.

Le poème est os, le plus souvent, même si parfois il est coulée de boue.