Identification

Articles taggés avec: Emmanuel Levine

A mon père (4) - Le tombeau des lucioles, par Emmanuel Levine

Ecrit par Emmanuel Levine , le Mercredi, 11 Octobre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis, Création poétique

 

 

Dans les joncs qui riaient, à chaque battement de sang,

un garçon serrait dans ses mains une boîte.

 

De la boîte jaunie tombée des doigts de l’enfant,

tombaient des perles d’amour et de nostalgie moite.

 

Elle chargeait l’air de petites reliques.

A mon père (3) - Adon Olam – Seigneur du monde, par Emmanuel Levine

Ecrit par Emmanuel Levine , le Mercredi, 27 Septembre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

En toi, j’ai déposé mon souffle

et j’ai donné mon espérance.

 

Mon vivant sauveur,

phare en pierre

les jours de peine.

Souffle ma douleur, je t’attends.

 

Accorde-moi le repos du sommeil.

A mon père (2) - Jour de pierre, par Emmanuel Levine

Ecrit par Emmanuel Levine , le Mardi, 12 Septembre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

 

Au petit matin, nous sommes avec toi.

Le rabbin appelle : Raphaël, Raphaël –

le nom d’un dieu qui guérit.

 

Découpant ton linceul,

il donnait à mon frère, à ma mère, à mes sœurs,

un brin de ton habit de ciel.

 

Au cœur de vies en train de déchanter,

nous avons affronté les rues grises.

A mon père (1) - Peut-être te disais-tu, par Emmanuel Levine

Ecrit par Emmanuel Levine , le Mercredi, 30 Août 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

L’écriture économe et le rythme lent donnent au poème le ton d’une berceuse funèbre, adressée au lecteur et au défunt. De vieux mots juifs dérangent et complètent une langue ordinaire, pour raconter l’expérience d’un endeuillé, excaver ses souvenirs et ses mots. Toute une archéologie commence, qui cherche à les restaurer, pour abandonner nos passions tristes.


E.L.


PEUT-ÊTRE TE DISAIS-TU

 

Les clous du soir

tombaient sur tes jours.