Identification

Articles taggés avec: Elisa Amaru

Maria by Callas, Tom Volf

Ecrit par Elisa Amaru , le Vendredi, 23 Juin 2017. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Arts

Maria by Callas, éd. Assouline, juin 2017, introduction Nadia Stancioff, préface Georges Prêtre, 150 ill., 260 pages, 195 € . Ecrivain(s): Tom Volf

 

« Tout ce que j’ai à dire est dans la musique. Tout est là, dans mes enregistrements », Maria Callas

 

Les éditions Assouline nous enchantent avec la sortie du nouveau titre Maria by Callas, dédié à celle qui reste l’icône féminine du monde de l’opéra. Une somme photographique, enrichie de nombreuses interviews et confidences de ses proches, collègues et amis, qui nous fait entrevoir l’âme derrière la voix.

Aux yeux du grand public, la Callas sera pour toujours la diva assoluta légendaire du 20e siècle, prima donna inaccessible et idole, jusqu’à sa mort, des plus grands temples mondiaux de l’art lyrique. Une autre Maria existe pourtant. Plus tourmentée, plus mystérieuse, plus virile. Un être à la voix d’or, mais double, voire duel. En quête perpétuelle d’elle-même à travers son interprétation des rôles tragiques du répertoire opératique : Violetta Valéry de La Traviata, et la Norma

5 Beaux Livres pour un printemps côté Art, par Elisa Amaru

Ecrit par Elisa Amaru , le Vendredi, 12 Mai 2017. , dans La Une CED, Les Chroniques

La rédaction du Mot & la Chose a sélectionné pour vous les 5 beaux livres du printemps. Une sélection « côté Art » qui fourmille de découvertes, à la rencontre de grands maîtres de la peinture, d’icônes de la sculpture, et d’un titre coup de cœur pour se mettre au vert avec grand art…

 

Van Gogh. Ni Dieu ni maître, Jan Blanc, Citadelles & Mazenod, Coll. Les Phares, 432 pages, 350 ill. couleur, mars 2017, 189 €

Pour leur nouvelle parution printanière dans la collection Les Phares, les éditions Citadelles & Mazenod publient un très beau livre, appelé à devenir rapidement un classique, Van Gogh. Ni Dieu ni maître. Ce titre, consacré à la personnalité singulière d’un des peintres les plus aimés de la planète, pose bien des questions. A commencer par celle-ci : peut-on créer sans croire ? Et cette autre : si oui, ne crée-t-on pas aussi, forcément, selon notre croyance (même si cette dernière est de ne croire en rien) ? Se basant sur les nombreux écrits autographes de l’artiste néerlandais, ainsi que sur sa correspondance, documentés dans l’ouvrage, Jan Blanc tire d’après cette matière exceptionnelle une réflexion sur la foi, l’homme et l’art.

La Bhagavadgita illustrée par la peinture indienne, Diane de Selliers Editeur

Ecrit par Elisa Amaru , le Vendredi, 06 Janvier 2017. , dans La Une CED, Les Chroniques

 

La Bhagavadgita illustrée par la peinture indienne, Diane de Selliers Editeur, La grande collection, octobre 2016, introduction et traduction du sanscrit Marc Ballanfat, illustrations choisies et commentées Amina Taha-Hussein Okada, sous coffret illustré, 92 miniatures et peintures indiennes du début du 16e siècle à la fin du 19e siècle, 336 pages, 195 € (jusqu’au 31 janvier 2017, 230 € ensuite)

 

Pour leur nouvelle parution dans La grande collection, les éditions Diane de Selliers nous font découvrir La Bhagavadgita, illustrée pour la première fois par les splendeurs de la peinture et des miniatures indiennes. Un ouvrage rare et un pur joyau, comme un œuf d’or, qui articule le rayonnement de sa sagesse en 18 chants et 92 images iconiques.

La genèse à son édition de La Bhagavadgita, Diane de Selliers la juxtapose symboliquement à sa première rencontre avec l’Inde, il y a presque vingt ans : « A l’époque, deux livres ont accompagné mon envol. Siddhartha de Herman Hesse… et La Bhagavadgita, le chant spirituel de l’hindouisme tiré de la grande épopée du Mahabharata ».

L’art du XIXe siècle, Collectif sous la direction Bertrand Tillier

Ecrit par Elisa Amaru , le Vendredi, 09 Décembre 2016. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Arts, Citadelles & Mazenod

L’art du XIXe siècle, Collectif sous la direction Bertrand Tillier, éd. Citadelles & Mazenod, Coll. L’Art et les grandes civilisations, 650 ill. couleur, septembre 2016, 608 p. 185 € jusqu’au 31 janvier 2017, 205 € ensuite Edition: Citadelles & Mazenod

 

 

Pour cette nouvelle parution, Citadelles & Mazenod revisite le patrimoine de L’art du XIXe siècle, dans un livre éponyme exceptionnel. Ce 48e titre de la collection L’Art et les grandes civilisations nous propose de (re)découvrir en images un pan créatif méconnu de l’histoire de l’art en Occident. Ouvrage somme établi sous la direction de Bertrand Tillier, L’art du XIXe siècle explore une branche artistique étonnamment riche, parfois mal connue, qui court des premières flammes de la Révolution aux ultimes feux de Belle Epoque, entre Europe et Amérique du Nord. D’une période circonscrite entre 1789 et 1914, l’architecture du livre oscille entre vision panoptique et souci du détail, en une forme inédite de zoom élargi autour des sujets et des œuvres qu’il aborde.

Frida Kahlo Fashion as the Art of Being, Susana Martinez Vidal

Ecrit par Elisa Amaru , le Lundi, 12 Septembre 2016. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Arts

Frida Kahlo Fashion as the Art of Being, Susana Martinez Vidal, éd. Assouline, mars 2016, 150 ill., 184 pages, 175 €

 

« Je ne peins jamais de rêves ou de cauchemars. Je peins ma propre réalité », Frida Kahlo

 

Internationalement reconnues comme référence du livre d’art et de luxe, les éditions Assouline ont encore frappé fort avec Frida Kahlo Fashion as the Art of Being. Un nouveau titre qui propose de (re)découvrir sous l’angle de la mode l’œuvre de la plus célèbre des femmes peintres mexicaines !

Frida Kahlo (1907-1954) n’en finit pas de repeindre sa propre légende sur la toile du monde. Figure emblématique des courants du réalisme magique, du surréalisme, de l’art moderne, elle demeure l’héroïne par excellence : celle qui traverse la vie en transfigurant son art par ses souffrances. Frida Kahlo ne cesse de surprendre, et plus on la connaît, plus on l’aime ! Mariée à deux reprises au même homme, « l’ogre » fresquiste et peintre muraliste, Diego Rivera, avec qui elle formera un couple bigger than life, son parcours inspirant et sa personnalité unique, ses couleurs sans compromis ont inspiré Susana Martinez Vidal.