Identification

Les Livres

Les eaux tumultueuses, Aharon Appelfeld

Ecrit par Léon-Marc Levy , le Jeudi, 11 Avril 2013. , dans Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman, L'Olivier (Seuil), Israël

Les eaux tumultueuses. Traduit de l'hébreu Valérie Zenatti Mars 2013. 188 p. 19 € . Ecrivain(s): Aharon Appelfeld Edition: L'Olivier (Seuil)

 

 

Appelfeld – dans ce roman écrit il y a 25 ans et fort heureusement traduit aujourd’hui enfin par l’excellent et fidèle Valérie Zenatti – nous propose le tableau fascinant d’un monde qui ne l’est pas moins. Fascination qu’exerce la désagrégation, la fin car nous sommes conviés, dans une étrange pension de vacances pour juifs aisés, à assister à une séquence troublante de la fin d’un monde.

Rita arrive, comme chaque année, à la pension Zaltzer pour ses vacances traditionnelles, partagées entre les jeux d’argent, l’alcool et d’éventuelles rencontres érotiques. Elle est la première à arriver, rejointe par bientôt par trois ou quatre autres habitués. Et ils attendent les autres. Bien lents à arriver. Viendront-ils ? Ne viendront-ils pas ? Appelfeld va utiliser cette attente comme une scansion à suspense. Le petit groupe va même, pendant tout le début du séjour, aller régulièrement à la gare, attendre les « arrivants ». Qui n’arrivent pas.

Vostok, Jean-Hugues Oppel

Ecrit par Yan Lespoux , le Jeudi, 11 Avril 2013. , dans Les Livres, Recensions, Polars, La Une Livres, Roman, Rivages/noir

Vostok, Janvier 2013, 245 pages, 8,65 € . Ecrivain(s): Jean-Hugues Oppel Edition: Rivages/noir

 

 

Après plusieurs années de silence littéraire, Vostok signe le retour de Jean-Hugues Oppel. Retour gagnant ?

Vostok, c’est l’histoire de Tanya Lawrence, chargée de mission pour une des multiples agences de l’ONU dépêchée quelque part sur la côte sud-ouest de l’Afrique, dans une région aride, battue par un soleil brûlant mais qui recèle d’abondantes ressources de terres rares, ces terres recelant des minerais et métaux devenus stratégiques car ils entrent dans la composition de nos ordinateurs, téléphones, scanners ou, bien entendu, système de guidages de missiles et autres armements. Et la présence de Tanya semble quelque peu gêner la direction de Métal-IK, la société qui exploite ces mines africaines avec, on s’en doute, un sens très particulier de ce que doivent être les relations entre employeurs et employés et entre riches civilisés expatriés et sauvages locaux.

La vie qu'on voulait, Pierre Ducrozet (Bonnes feuilles)

Ecrit par La Rédaction , le Jeudi, 11 Avril 2013. , dans Les Livres, Bonnes feuilles, La Une Livres, Roman, Grasset

La vie qu'on voulait. 12 avril 2013. 252 p. 17,90 € . Ecrivain(s): Pierre Ducrozet Edition: Grasset

1

Les morts pourraient pas rester où ils sont ? demande Lou à haute voix – le chauffeur de taxi ne répond pas. Vous allez où ? À l’hôpital Saint-Louis, dit-elle. Il démarre.

 

C’est toujours la même histoire, vous prenez votre café, vous remuez la cuillère sans y croire, les collègues parlent de l’après-midi à venir ou peut-être bien du nouveau film d’Almodóvar, un mélodrame ma-gni-fique, j’en ai pleuré, l’actrice est sublime, quand votre téléphone vibre au fond de votre poche, et ce n’est ni votre chef, ni votre amant, c’est un numéro inconnu : vous décrochez. Une voix de jeune femme vous parle et vous ne comprenez pas bien, vous sentez juste que votre coeur accélère sa marche militaire alors que le café n’a pas eu raisonnablement le temps de descendre jusque-là. Vous vous levez, vous n’aimez pas parler à côté d’autres personnes, et ça se complique assez vite. Un revenant. Les morts font ce qu’ils peuvent, et c’est déjà trop. Vous raccrochez, vous bredouillez quelques mots à vos collègues, puis vous vous approchez de la porte vitrée. Une fois dans la rue, vous appelez votre chef, un problème, oui, vous ne viendrez que plus tard, désolée. Votre main se lève, un taxi s’arrête, vous dedans et en route.

Ivresse/Play loud, Falk Richter

Ecrit par Marie du Crest , le Jeudi, 11 Avril 2013. , dans Les Livres, Recensions, La Une Livres, Théâtre, L'Arche éditeur

Ivresse/ Play loud, traduit de l’allemand par Anne Monfort, Collection Scène ouverte, 2013, 156 pages, 13,50 € . Ecrivain(s): Falk Richter Edition: L'Arche éditeur

 

 

Ivresse ou « partir par l’écriture dans un autre monde »

 

Falk Richter, avec ses deux dernières pièces, Ivresse et Play loud, qui constitue le nouveau volume de son œuvre chez l’Arche Editeur, s’interroge avec un humour désespéré sur notre intimité sapée par le politique, l’économique mondialisé. Falk Richter a d’ailleurs une profonde admiration pour Büchner, pour son théâtre justement politique, révolutionnaire et intime. Ainsi La force vampirique des réseaux, les vies « coachées » sont-elles des codes sociaux intégrés par les individus.

 

« L’extérieur est aussi là à l’intérieur » (p.14)

Ils marchent le regard fier, Marc Villemain

Ecrit par Didier Bazy , le Mercredi, 10 Avril 2013. , dans Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman, Les éditions du Sonneur

Ils marchent le regard fier, 2013, 90 pages, 13 € . Ecrivain(s): Marc Villemain Edition: Les éditions du Sonneur

 

 

Fake interview by Dider Bazy

 

– C’est qui Marc Villemain ?

 

Marc Villemain, c’est un style, Un style. Et pour saisir Un style, il faut plonger dans le texte, dans les mots, dans les lettres. Un style, ça se prend par le milieu. Ainsi, et pas tant que ça, au hasard. Tiens, lis plutôt :