Identification

La Une Livres

ETE 2012 : les conseils de lectures de La Cause Littéraire !!

Ecrit par La Rédaction , le Mardi, 10 Juillet 2012. , dans La Une Livres, Les Livres

 

- Karen BLIXEN : La ferme africaine (Folio) (Laurence Pythoud Grimaldi)

- Françoise BONARDEL : Tryptique pour Albrecht Dürer. La conversation sacrée (Ed. La Transparence) (Yannis Constantinides)

- Pierre BOULEZ : Jalons (Bourgois) (Didier Ayres)

- Charlotte BOUSQUET : Venenum (Gulfstream) (Myriam Bendhif-Syllas)

- Serge BRAMLY : Léonard de Vinci (Livre de poche) (Nadia Agsous)

- Philip CAPUTO : Clandestins (Cherche Midi) (Stéphane Vinckel)

- Georges-Olivier CHÂTEAUREYNAUD : L’autre rive (Livre de poche) (Martin Carayol)

- François CHENG : Cinq méditations sur la beauté (Albin Michel) (Robert Notenboom)

- Jean-Loup CHIFFLET : Oxymore mon amour (Chifflet & Cie) (Christian Massé)

- COLLECTIF : Les échanges intellectuels Béjaia-Tlemcen (Djamil Aïssani et Mohammed Djehiche éditeurs) (Nadia Agsous)

J'ai déserté le pays de l'enfance, Sigolène Vinson

Ecrit par Sophie Adriansen , le Mardi, 10 Juillet 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, Plon

J’ai déserté le pays de l’enfance, août 2011, 200 p. 18 € . Ecrivain(s): Sigolène Vinson Edition: Plon

Le pays de l’enfance, pour Sigolène Vinson, c’est Djibouti, terre du premier homme, refuge d’Arthur Rimbaud Une enfance au soleil, à courir sur le sable et la terre sèche, une enfance en noir et or. Une enfance terreau de rêves nobles : quand elle sera grande, Sigolène servira la justice et prendra la défense des plus faibles. Son existence ainsi deviendra destin.

« Je serai quelqu’un de bien, j’assisterai les victimes d’une société marchande, je me bagarrerai pour la défense du service public, je m’attacherai toujours plus au principe d’égalité qu’à n’importe quel autre […] J’aurai une robe d’avocat et je permettrai à des travailleurs précaires de voir leur contrat de travail à durée déterminée requalifié en CDI, j’obtiendrai des rappels de salaire, des rappels d’heures supplémentaires et même des rappels de panier-repas » (pages 47-48).

Quelques années plus tard, voici Sigolène en robe d’avocat. Si l’objectif est atteint en théorie, le rêve est-il pour autant accompli ? « Si la robe est large, pourquoi en-dessous porter un corset ? » Sigolène défend des puissants pour gagner sa vie, et représente gracieusement les nécessiteux pour sauver son âme.

Un jour, au tribunal où elle vient plaider, la narratrice s’évanouit. C’est l’audience de trop. Cette fuite, qui s’accompagnera de quelques jours en hôpital psychiatrique, s’avèrera salvatrice.

Tryptique du veilleur, Louis Raoul

Ecrit par Cathy Garcia , le Mardi, 10 Juillet 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Poésie, Cardère éditions

Triptyque du veilleur, Louis Raoul, Cardère, 2012, 58 pages, 12 € . Ecrivain(s): Louis Raoul Edition: Cardère éditions

 

Parce que la vie nous pousse de l’avant tout en nous dépouillant, vient ce temps où il nous faut prendre de la hauteur, de cette nécessité-là peut-être est né Triptyque du veilleur. Une tour, une barque et une archère. Non pas un, mais une, selon le choix de l’auteur. Une archère, qui est aussi la flèche envolée, et la cible invisible de l’au-delà.

Il y a donc une tour dans la première partie, intitulée L’approche de la hauteur. Une tour de pierre, de chair et de vent.

 

« Prisonnier et gardien

Tu n’habites pas la tour

Tu es ses assauts et sa défense

Le poème qui la fonde ».

La guerre des salamandres, Karel Capek

Ecrit par Yann Suty , le Lundi, 09 Juillet 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Science-fiction, Pays de l'Est, Roman, La Baconnière

La Guerre des salamandres, 1936, mai 2012, trad. du tchèque Claudia Ancelot, 316 p. 18 € . Ecrivain(s): Karel Čapek Edition: La Baconnière

 

La lecture de ce livre terminé, on se met aussitôt à douter. A-t-il vraiment été édité en 1936 ? N’est-ce pas un « coup » marketing quelconque ? On pense au livre d’Antoine Bello, Les falsificateurs, en se demandant si cette réédition est une vraie réédition, si le livre n’a pas pu être écrit ces derniers temps et pas il y a 80 ans tant il semble si moderne dans son propos et dans sa forme, en plus de faire preuve de certains talents visionnaires…

En tout cas, les Editions La Baconnière ont l’excellente idée de rééditer, en collaboration avec Ibolya Virag, La guerre des Salamandres de l’auteur tchèque Karel Capek. Précurseur de la science-fiction, il est notamment l’inventeur du mot « robot ». Il avait même été l’un des favoris pour le Prix Nobel dans les années 34-35, mais il avait été mis hors course pour ne pas froisser Hitler…

Visage vive, Matthieu Gosztola

Ecrit par Cathy Garcia , le Lundi, 09 Juillet 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Poésie

Visage vive, Ed.Gros Textes, photographies de l’auteur, 2011, 96 p. 7 € . Ecrivain(s): Matthieu Gosztola

Visage vive n’est pas de lecture aisée, car derrière une langue qui semble s’égarer, s’éteindre avant de se rallumer à nouveau, un peu comme des soubresauts, il y a cette tentative de dire l’indicible.

 

Il faisait un froid terrible

Dans le visage

De cet enfant là

 

Il n’y a pas de mots assez vastes, assez puissants pour contenir la douleur, sans doute la plus insupportable, de la perte d’un enfant. Aussi, par petites touches, ce texte se remémore, parle à l’enfant qui n’est plus, lui imagine même un futur, le tout accompagné de très belles photos de l’auteur, prises en Inde, pays de grande intensité spirituelle. Des photos dont toute la lumière et les vives couleurs aident peut-être à transcender la souffrance. Visage vive est un livre tendu comme une main au-dessus du vide et qui s’adresse aussi à tous ces autres « parents-funambules », qui subissent cette épreuve.