Identification

La Une Livres

Entre amis, Amos Oz

Ecrit par Anne Morin , le Mardi, 12 Février 2013. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Nouvelles, Gallimard, Israël

Entre amis, traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen, 157 pages, 17,50 € . Ecrivain(s): Amos Oz Edition: Gallimard

 

Partir ? Rester ? Revenir ? Attendre ? Interrogations des personnages indécis, parmi la communauté stable, réglée, régulée, du kibboutz Yikhat. Ceux-là sont solitaires au milieu des autres, exilés d’ils ne savent où. Quelque chose leur manque, ou serait-ce plutôt qu’ils ont manqué quelque chose ? Ils refusent à ce point le contact, que le moindre geste envers eux leur semble une intrusion, un dérangement.

En ces êtres non aboutis, routiniers malgré eux, une question parfois se fait jour qu’ils refusent, ou chassent à la manière d’un insecte importun, d’un bruit lancinant, là encore un petit dérangement. Quelque chose rompt, se rompt en eux, découvrant l’abîme de la solitude la plus terrible, la plus érodante : la solitude au milieu des autres, l’enfermement en soi en milieu ouvert. A quoi donc correspondent ces escapades, ces sorties de soi et/ou du kibboutz qu’ils tentent ?

Après sa déconvenue avec Tsvi : « Luna Blank partit à l’improviste aux Etats-Unis rendre visite à sa sœur, qui lui avait envoyé un billet » (p.21).

Savannah dream, Cécilia Dutter

Ecrit par Laurent Bettoni , le Mardi, 12 Février 2013. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, Albin Michel

Savannah Dream, 2013, 216 pages, 16 € . Ecrivain(s): Cécilia Dutter Edition: Albin Michel

 

Cécilia Dutter vient de recevoir le prix Oulmont de la Fondation de France pour son précédent roman, Lame de fond (paru chez Albin Michel) et elle nous propose déjà son dernier opus, Savannah Dream, chez le même éditeur. Quelle santé ! Quel rythme ! Et de rythme, justement, le récit n’en manque pas.

À travers cette histoire d’adultère qui se joue dans le Vieux Sud des États-Unis, là où la moiteur des corps rivalise avec celle du climat, l’auteur convoque ses thèmes chéris, jusqu’alors traités séparément dans sa bibliographie : l’amour, le désir, la philosophie, la spiritualité. Tout cela peut-il faire bon ménage ? Sous l’orchestration magistrale de Dutter, oui. Et sans provoquer ni le moindre ennui, ni le moindre mal de tête, ni le moindre alourdissement de paupières. Pour quelle raison ? Parce que l’écriture et la construction narrative nous tiennent en haleine du début à la fin. Fin que l’on aurait souhaité – la chose est assez rare pour être signalée – voir arriver plus tard. Savannah Dream se dévore donc avec la même gourmandise que l’un de ces biscuits chocolatés et longilignes qui nous font dire : « Vous pourriez pas les faire un peu plus longs ? »

Bus en goguette, Gianni Rodari

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Mardi, 12 Février 2013. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, Italie, La Joie de lire

Bus en goguette, illustrations Blanca Gomez, 24 pages, février 2013, 14,90 € . Ecrivain(s): Gianni Rodari Edition: La Joie de lire

 

 

Aujourd’hui est un jour comme un autre, Rome est agitée de mille voix : les voitures klaxonnent et cornent ; les piétons piétinent d’un air pressé, les Vespa se faufilent dans la circulation et le trolleybus n°75 file en direction du centre-ville, chargé de son contingent de passagers maussades. A neuf heures du matin, ils sont tous plongés dans la lecture de leur gazette favorite avant de rejoindre leur bureau.

Aujourd’hui est donc un jour comme un autre, sauf que… sauf que le trolleybus n°75 et l’intégralité des voyageurs, sans compter le contrôleur et le conducteur, se retrouvent mystérieusement déroutés sur un chemin forestier isolé, puis stoppé net au milieu d’une clairière herbue et parsemée de cyclamens.

D’abord peu enclins à la mansuétude, les fonctionnaires grognons et tatillons y vont de leurs petits commentaires agacés :

Petite Poucette, Michel Serres

Ecrit par Didier Bazy , le Lundi, 11 Février 2013. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Essais, Le Pommier éditions

Petite Poucette, 2012, 84 pages, 9,50 € . Ecrivain(s): Michel Serres Edition: Le Pommier éditions

 

La véritable autorité est celle qui grandit l’autre.

Le mot « auteur » dérive de cette autorité-là.

Et si mon livre est bon, il vous augmente.

Un bon auteur augmente son lecteur.

Michel Serres

 

D’une couverture et d’un clin d’œil à Michel Ange.

Au plafond de la Sixtine, on suppose Dieu situé un peu plus haut qu’Adam.

Déjà, le doigt joue son rôle.

Pour seul cortège, Laurent Gaudé (2ème recension)

Ecrit par Victoire NGuyen , le Lundi, 11 Février 2013. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, Actes Sud

Pour seul cortège, août 2012, 186 p. 18 € . Ecrivain(s): Laurent Gaudé Edition: Actes Sud

A qui appartiens-tu Alexandre ?

 

Il existe chez Laurent Gaudé une volonté d’extirper ses personnages du temps et de l’Histoire. Le lecteur le remarque déjà avec son remarquable roman La mort du roi Tsongor. Dans Pour seul cortège, il ne dévie pas de cette envie. Mieux encore, l’auteur réussit son pari en empruntant à l’Histoire l’un de ses plus grands conquérants, Alexandre, pour faire de lui un héros, un mythe au même titre qu’Achille ou Hector.

Le roman prend ses sources dans l’Histoire mais pour mieux se démarquer d’elle. C’est pourquoi la subtilité de Laurent Gaudé est d’écrire son récit au moment où Alexandre s’effondre, victime d’un empoisonnement. L’auteur choisit cette thèse (bien qu’elle soit contestée de nos jours) pour accélérer la chute de l’empire qui semble, si on se réfère au temps du récit, se faire en quelques jours. L’agonie d’Alexandre se fait en trois jours, s’ensuit ensuite le meurtre d’une de ses épouses. Cette mort ouvre une nouvelle ère : celui du soupçon et des massacres. Les rivalités entre les généraux et les règlements de comptes constituent l’arrière-fond du roman.