Identification

Critiques

Adam et Thomas, Aharon Appelfeld

Ecrit par Anne Morin , le Lundi, 24 Mars 2014. , dans Critiques, Les Livres, La Une Livres, Jeunesse, L'école des loisirs, Israël

Adam et Thomas, traduit de l’hébreu par Valérie Zenatti, illustré par Philippe Dumas, 151 pages, 15 € . Ecrivain(s): Aharon Appelfeld Edition: L'école des loisirs

 

Premier livre pour enfants d’Aharon Appelfeld, Adam et Thomas est une fable sur la guerre et la persécution, le versant pour enfants de l’histoire d’Aharon Appelfeld lui-même qui a vécu, enfant, une longue période dans la forêt pour échapper aux traques nazies.

Cela commence comme un conte : la mère d’Adam entraîne son fils dans la forêt avec un sac plein du minimum vital. Avec la consigne de s’arranger pour la journée, et d’aller se cacher chez une certaine Diana si sa mère ne revient pas le chercher à la nuit. Mais la forêt n’est pas hostile : « N’aie crainte – lui dit sa mère –, tu connais notre forêt et tout ce qu’elle contient » (p.7). Ce sera l’antienne qui traversera tout le livre, ressassée par Adam.

A la nuit, au lieu de chercher refuge chez Diana, Adam fausse le cours des choses (?), préférant faire confiance à son destin et aux ressources de sa chère forêt, avoir confiance en le retour de sa mère, y croire.

Les Aventures de Dolorès Wilson : Panique au Mini-Market et Hypnose au château, Mathis et Aurore Petit

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Lundi, 24 Mars 2014. , dans Critiques, Les Livres, La Une Livres, Jeunesse, Les Fourmis Rouges

Les Aventures de Dolorès Wilson : Panique au Mini-Market et Hypnose au château, février 2014, 32 p. 7,90 € chacun . Ecrivain(s): Mathis et Aurore Petit Edition: Les Fourmis Rouges

Avec Les Aventures de Dolorès Wilson, Mathis inaugure une nouvelle série destinée aux jeunes lecteurs amateurs d’humour et les initie à l’absurde et à l’univers des séries B. Son héroïne est une « intérimaire de 1ère classe », une pro de la mission journalière, une « intérimaire de l’impossible ». Un nouveau métier chaque matin, c’est presque comme un agent secret… mais dans la vie de tous les jours ! Alors, pour Dolorès, le quotidien glisse le plus souvent vers l’inédit et l’imprévu !

A cheval sur son escargot ou au volant d’une rutilante Fita 600, Dolorès arbore une paire énorme de lunettes rouges, un bonnet jaune pétant en toute saison et un cran à toute épreuve. Flanquée de son acolyte, Doug, un vieux chien en surpoids, grand amateur de biscuits, la voilà confrontée au Yéti dans les rayons du mini-market, à une cohorte de vers géants ou à un vampire dragueur dans un château effrayant. Alors qu’il ne s’agit au départ que d’une banale livraison ou d’une course anodine, Dolorès doit puiser dans ses talents pour se sortir de situations folles et dangereuses.

Après l’orage, Selva Almada

Ecrit par Victoire NGuyen , le Samedi, 22 Mars 2014. , dans Critiques, Les Livres, La Une Livres, Amérique Latine, Roman, Métailié

Après l’orage, traduit de l’espagnol (Argentine) par Laura Alcoba, mars 2014, 134 pages, 16 € . Ecrivain(s): Selva Almada Edition: Métailié

 

A la croisée des chemins


En route vers la demeure de son ami pour lui rendre visite, la voiture du pasteur Pearson tombe en panne au milieu de nulle part. Il est alors obligé de s’arrêter avec sa fille, Leni, dans un garage de fortune. Là, il attend patiemment que El Gringo Brauer, le garagiste, un homme taciturne et malade, répare le moteur de son véhicule. Entre la mauvaise humeur de sa fille et la chaleur insoutenable, le pasteur est attiré par la candeur de Tapioca, l’assistant et fils de El Gringo. Il va tout faire pour convertir cet enfant et faire de lui un prêcheur, un guide tel qu’il aurait voulu être : « Tapioca, José, n’allait pas être son successeur : il allait devenir ce que lui-même n’avait pas réussi à être ». S’ensuit alors un bras de fer entre les deux hommes, l’homme de Dieu et le garagiste, père adoptif de Tapioca, pour savoir lequel des deux gardera avec lui l’adolescent.

Le Voyage du Dité, Bruno Edmond

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 22 Mars 2014. , dans Critiques, Les Livres, La Une Livres, Poésie, Les Vanneaux

Le Voyage du Dité, 2012, 438 pages, 25 € . Ecrivain(s): Bruno Edmond Edition: Les Vanneaux

 

Embarquez sur le Dité.

Votre voyage sera une

envolée de l’âme (certes

douloureuse par endroits,

mais d’une richesse de silex

nu).

 

Soyez frères des chuchotements

et des cris qui ont été soufflés par

toutes les bouches qu’a dessinées

Dante.

La mort préfère Ava, Maïté Bernard

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Samedi, 22 Mars 2014. , dans Critiques, Les Livres, La Une Livres, Jeunesse, Syros

La mort préfère Ava, août 2013, 280 pages, 16,90€ . Ecrivain(s): Maïté Bernard Edition: Syros

 

 

Comment se consacrer à sa vie d’adolescente lorsque l’on peut voir les morts et que des fantômes ne cessent d’apparaître, interrompant vos activités et vos discussions les plus privées ? Avec bien des difficultés, comme le démontre le quotidien d’Ava.

Notre héroïne se trouve sur l’île de Guernesey pour des vacances bien remplies. Initiée à son rôle de consolateur dans le précédent volume, la jeune fille doit participer à sa première assemblée annuelle des consolateurs de fantômes. Elle poursuit également, en compagnie de Cécilia Watson, sa formatrice, son recensement des fantômes des îles britanniques et sa présentation des groupes de consolation pris en charge par les fantômes volontaires.