Identification

La Une Livres

Bon rétablissement, Marie-Sabine Roger

, le Mercredi, 11 Avril 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, La Brune (Le Rouergue)

Bon rétablissement, mars 2012, 208 p. 18,50 € . Ecrivain(s): Marie-Sabine Roger Edition: La Brune (Le Rouergue)

A l’hôpital, les journées ont un « compte d’heures dix fois supérieur aux journées du dehors », et les nuits sont « longues comme des cours de philo ». Jean-Pierre Fabre, miraculé après être tombé dans la Seine, repêché par un inconnu sans savoir véritablement comment il s’est retrouvé dans l’eau, est « le bassin de la chambre 28 » dans ce lieu où les patients sont qualifiés par leurs maladies. De sa chambre, « devenue le salon où l’on cause », de son lit où il est cloué, il dépeint un quotidien dont il chasse l’ennui à grands coups d’humour.


« Il entre, dit bonjour, me demande :

– Je ne vous dérange pas trop ?

Si je lui réponds que j’allais justement sortir, ça le fait rire » (page 32).


D’humour, et de lucidité. Car la situation n’est pas des plus réjouissantes, et les circonstances sont l’occasion pour Jean-Pierre, qui entreprend de rédiger ses mémoires, de faire le point sur les 67 années qui viennent de s’écouler.

Nuage de cendre, Dominic Cooper

Ecrit par Léon-Marc Levy , le Mardi, 10 Avril 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Iles britanniques, Roman, Métailié

Nuage de cendre. Trad. De l’anglais (Ecosse) par Céline Schwaller. Mars 2012. 235 p. 19 € . Ecrivain(s): Dominic Cooper Edition: Métailié

Noir, noir, noir. Comme le nuage de cendre qui a survolé l’Europe il y a peu, venu du volcan Eyjafjallajokull ou Grimsvötn d’Islande. Ce livre nous transporte dans un univers d’obscurité. D’obscurantisme. Il constitue à sa manière un renouement avec la tradition du roman gothique.

Terrifiant.

D’abord par le cadre – spatial et temporel. Nous sommes en Islande au XVIIIème siècle. Hivers meurtriers, pauvreté ravageante des campagnes, épidémies létales, nature violente scandée par les tempêtes de neige, de glace ou les éruptions volcaniques destructrices.

Dominic Cooper nous rapporte – à travers « l’affaire de Sunnefa Jonsdottir » - L’histoire d’une haine mortelle entre deux hommes, tous deux représentants de la « loi », shérifs, et dont la haine réciproque sera léguée à leurs fils jusqu’aux extrémités finales.

Il peut arriver au récit de lâcher un peu l’intérêt de la lecture, l’histoire étant si sombre et parfois si complexe. Mais, en fin de compte, le livre n’est pas là ! Il est en deux espaces bien plus importants et qui eux ne nous lâchent jamais.

Mémoires du serpent, Michel Host

Ecrit par Cathy Garcia , le Mardi, 10 Avril 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, Hermann

Mémoires du serpent, 2010, 170 pages, 22 € . Ecrivain(s): Michel Host Edition: Hermann


Dans ces Mémoires du Serpent, on y entre et on y plonge même, avec un plaisir quasi enfantin, et il s’agit bien de cela, d’une fable fantaisiste et ludique, mais néanmoins pleine de fond et de sens. Ces Mémoires du Serpent ne sont rien de moins que la véritable histoire de la Genèse, narrée par celui qui en fut le maître d’œuvre, connu sous le nom de Satan et bien d’autres noms encore plus ou moins désobligeants, et à côté de laquelle la version de la Bible fait figure de mauvaise et lugubre plaisanterie.

« Pourquoi ne m’ont-ils pas reconnu, moi leur créateur, si visible, à leurs pieds parmi les herbes, dans les trous de la terre, ou sous leurs yeux dans les branches des arbres ? Mon nom est Heywa. Je suis l’envers et l’endroit, je suis la vie riante et belle, la vie sombre et laide, je suis le commencement et la fin, le serpent coloré qui aime à dérouler ses anneaux dans les ténèbres et dans la lumière ».

D'où viens-tu ?, Pronto

Ecrit par Laetitia Steinbach , le Lundi, 09 Avril 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, Seuil Jeunesse

D’où viens-tu ? mars 2012, 16 pages, 12,50€ . Ecrivain(s): Pronto Edition: Seuil Jeunesse

Attention, un grand concours pour les génies en culottes courtes est organisé ! Il s’agit de répondre à des questions d’apparence aisées mais qui contiennent des … subtilités. Qui donc peut dire ce qui produit le poivre ? Le thé ? Le sucre blanc ? Qu’est-ce qui est à l’origine du pain ? Des bottes de pluie ? De la tortue ? Des côtelettes ? Aaah, vous donnez votre langue au chat n’est-ce pas ! Alors dépêchez-vous de partir à la recherche des solutions dans le nouveau livre de Pronto : D’où viens-tu ?

Seuil Jeunesse initie une nouvelle collection de documentaires cartonnés, solides et d’un format commode à manipuler pour les mains les plus petites (presque carré, 19 *20 cm). Intitulé Secrets de fabrication, la série se propose d’expliquer aux tout-petits la provenance des objets de leur quotidien, de leur nourriture, de leurs vêtements et de certains animaux fréquemment rencontrés.

De manière ludique et ordonnée, Pronto nous propose de remonter le temps de la création par le moyen de la manipulation et d’observation (rabats à soulever et miroir). Certaines choses sont certes évidentes et le principe du livre n’a rien de nouveau, mais l’ouvrage contient des pièges et des surprises loin d’être évidentes à conceptualiser pour les enfants.

Pourfendeur des nuages, Russell Banks

Ecrit par Alexandre Muller , le Samedi, 07 Avril 2012. , dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, USA, Roman, Babel (Actes Sud)

Pourfendeur des nuages, traduction Pierre Furlan, 867 p. 13,50 € . Ecrivain(s): Russel Banks Edition: Babel (Actes Sud)


Si une époque a sa propre morale doit-on lui céder ses idéaux ?

Quelles limites morales imposent une cause défendue ?

A la veille de la Guerre de Sécession les états d’Amérique mènent deux politiques bien distinctes. Au Sud règne la slavocratie, tandis qu’au Nord l’esclavagisme est aboli. Deux politiques, deux morales.

La lutte contre l’esclavagisme compte parmi ses rangs des philosophes, des pacifistes, des politiques, des hommes de foi, et en marge, des radicaux prônant la lutte armée. Les radicaux sont souvent traités de terroristes dans un camp comme dans l’autre. Les terroristes sont facilement taxés de folie illuminée.

John Brown, le célèbre abolitionniste était-il fou ? Quelques années après la guerre civile, alors que les historiens entament leur travail, l’étudiante Mlle Mayo part à la rencontre du seul survivant du clan Brown pour répondre à cette question et tenter d’éclairer la face radicale de la lutte contre l’esclavage.