Identification

Entretiens

Entretien avec Manuel Ulloa-Colonia

Ecrit par Marie du Crest , le Dimanche, 16 Mars 2014. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

Un Mexicain à Paris

 

Marie Du Crest : L’édition théâtrale en France a changé : les éditeurs de littérature générale ont délaissé la publication d’écritures théâtrales. Dans le même temps, la plupart des auteurs ne sont plus « écrivains » à quelques rares exceptions. Les comédiens, metteurs en scène, scénographes écrivent des pièces souvent pour les monter ou les jouer. Est-ce que votre maison fondée en 2004 avec le soutien du Centre culturel mexicain à Paris s’inscrit dans cette logique de spécialisation ?

Entretien avec Marie Boeswillwald - Comprendre Péguy

Ecrit par Frédéric Aribit , le Mercredi, 12 Mars 2014. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Comprendre Péguy, Marie Boeswillwald, Claire Daudin et Yves Rouvière, Essai graphique, Editions Max Milo, 2013, 14 €

 

Charles Péguy, dites-vous ?… Né l’année où Verlaine tire sur Rimbaud (1873), Péguy meurt il y a tout juste cent ans, en 1914, au tout début de la guerre, quelque part sur le front de la Marne. La postérité l’a longtemps oublié dans les appropriations opportunistes de Vichy et d’un certain catholicisme rigide, avant que La Pléiade et son appareillage critique rigoureux, puis Finkielkraut parmi les tout premiers, le réhabilitent. Avec Claire Daudin et l’illustrateur Yves Rouvière, Marie Boeswillwald vient de publier un petit ouvrage didactique pour nous aider, loin des clichés réducteurs et des amalgames hâtifs, à « Comprendre Péguy ».

 

Frédéric AribitComment en êtes-vous venue à vous intéresser à Charles Péguy, dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’est pas l’un des auteurs les plus visibles dans le paysage littéraire actuel ? Comment expliquez-vous d’ailleurs cette « disgrâce » relative ?

Numéro 3 de la Revue Desports, Le premier magazine de sport à lire avec un marque-page

Ecrit par Philippe Chauché , le Vendredi, 07 Mars 2014. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Numéro 3 de la Revue Desports, Le premier magazine de sport à lire avec un marque-page, janvier 2014, 19,90 €

 

Dans Le scandale McEnroe (Gallimard), Thomas A. Ravier écrit : « Le cavalier cavale de façon peu cavalière pour la chronologie. Il ne trébuche pas sur l’objectivité du match, son bras le tire par le haut (du temps) ; il ne brûle pas les étapes, il prend de vitesse l’incendie. Les floraisons grasses ne lui semblent pas si poétiques qu’on le dit (on dit tant de choses), il voyage sur le court, traverse le miroir en riant de son reflet, indifférent à tout ce qui n’est pas l’émotion de son mouvement naturel ». Ceux qui ont suivi (de loin) les insertions colériques et romanesques du tennisman punk sur les courts, peuvent lire ce petit livre passé presque inaperçu. Les livres comme certains sportifs ne durent souvent qu’un printemps. Heureusement, un printemps peut parfois en cacher un autre, et une revue le faire fleurir.

Entretien avec Sébastien Doubinsky - "La trilogie babylonienne"

Ecrit par Valérie Debieux , le Lundi, 03 Mars 2014. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

La trilogie babylonienne, publiée initialement en Angleterre, en 2009, se compose, comme son titre l’indique, de trois parties :

1) La naissance de la télévision selon le Bouddha, parue aux Editions Actes Sud en 1995 et constituée de quatre sous-chapitres : Patrouille de reconnaissance Cessez-le-feu Quelque part dans le sud-est de la Chine Zone démilitarisée ;

2) Le Taureau jaune, elle-même scindée en trois fresques : Le livre des Portes, nord et ouest Le livre des Portes, est et sudLe livre des Portes, fermées ;

3) Les jardins de Babylone. Cet ouvrage a été unanimement salué par une critique enthousiaste et présenté comme une satyre de notre société actuelle et ce, avec toutes ses dérives.

Charles-Maxence Layet et la revue Orbs : d’une planète à l’autre

Ecrit par Odile Alleguede , le Vendredi, 21 Février 2014. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Se souvient-on actuellement de Planète, la revue mythique anticonformiste et « remue-méninges » qui a orbité de 1961 à 1972 autour des questions scientifiques marginales ? Plus de 40 ans ont passé, et voici Orbs, l’autre planète, qui ressuscite cet ineffable et nécessaire esprit d’avant-garde. Portée par la vision de son fondateur et rédacteur en chef, Charles-Maxence Layet, la revue Orbs offre une tribune ouverte aux pionniers contemporains du monde venus d’horizons pluridisciplinaires, et œuvre à la réconciliation entre civilisations et systèmes de croyances. Avec la force unique que donne la passion de l’Ailleurs, dopée à la curiosité exigeante de l’œuvre humaine (visible et invisible), Charles-Maxence Layet propulse Orbs sur l’orbite d’un futur qui chante déjà…

 

Interview :