Identification

Articles taggés avec: Host Michel

À cause de l’éternité, Georges-Olivier Châteaureynaud (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Jeudi, 03 Juin 2021. , dans La Une CED, En Vitrine, Les Chroniques, Les Livres

À cause de l’éternité, Georges-Olivier Châteaureynaud, Grasset, janvier 2021, 701 pages, 29 €

Entre-Mondes & Entre-Temps

« C’était une impression singulière, que de se sentir ainsi arrêté sur le bas-côté du monde ».

« Ailleurs, le monde n’existe pas vraiment, non ? C’est une sorte de racontar ! »

Georges-Olivier Châteaureynaud

Écorcheville demeure établie sur une rive du Styx, cité immémoriale aux allures peut-être normandes sur laquelle, « depuis toujours », règnent trois grandes familles rivales : les Bussetin, les Propinquor, les Esteral. On se connaît : on se fréquente de longtemps, on a mêlé les sangs, partagé les méfaits et les crimes sans lesquels on ne parvient à rien. Le lecteur français les connaît aussi : il les a rencontrées lors de sa lecture du mythique récit, ou roman – comment savoir ? – intitulé L’Autre rive, consacré à la première époque et à la première génération des habitants de la ville, auxquelles un chroniqueur français, appelé G.O.C. par ses amis et familiers, prêta sa plume pour nous en donner la très fidèle description, un historique en somme, que les mémorialistes du futur ne pourront négliger s’ils veulent commenter le passé. L’entreprise ne passa pas inaperçue, loin de là. La presse, les milieux littéraires en répercutèrent à juste titre les échos élogieux.

La Styx Croisières Cie-III Mars 2021 (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Mercredi, 05 Mai 2021. , dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

 

Ère Vincent Lambert, An III

Humain, citoyen le plus vulnérable, la République française, la médecine, la banque et la magistrature réunies, t’ayant baptisé Légume, te tueront.

 

Ère Samuel Paty. An II

Tu veux expliquer aux enfants la pensée et le dire libres. Alors « La religion » te saisira au cou et te décapitera sur un trottoir. Citoyen libre, sache à quoi t’attendre !

 

À la cime des arbres le vent ne cesse pas

Le feuillage marmonne

À croire qu’un ruisseau coule au-dessus de nous

Philippe Jaccottet, Ivre de livres (mars 2014)

La Styx Croisières Cie-II Février 2021 (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Jeudi, 01 Avril 2021. , dans La Une CED, Les Chroniques

Ère Vincent Lambert, An III

Humain, citoyen le plus vulnérable, la République française, la médecine, la banque et la magistrature réunies, t’ayant baptisé Légume, te tueront.

Ère Samuel Paty. An II

Tu veux expliquer aux enfants la pensée et le dire libres. Alors « La religion » te saisira au cou et te décapitera sur un trottoir. Citoyen libre, sache à quoi t’attendre !

 

« Le plus artiste ne sera pas de s’arrêter à quelque gros œuvre, comme la fabrication d’un roman, par exemple, où l’esprit tout entier devra se plier aux exigences d’un sujet absorbant qu’il s’est imposé ; mais le plus artiste sera d’écrire, par petits bonds, sur cent sujets qui surgiront à l’improviste, d’émietter pour ainsi dire sa pensée. De la sorte rien n’est forcé. Tout a le charme du non voulu, du naturel. On ne provoque pas : on attend ».

Jules Renard, Journal, 13 septembre 1887

La Styx Croisières Cie (I) Janvier 2021 (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Jeudi, 04 Mars 2021. , dans La Une CED, Les Chroniques

* Ère Vincent Lambert, An III

Humain, citoyen le plus vulnérable, la République française, la médecine, la banque et la magistrature réunies, t’ayant baptisé Légume, te tueront.

* Ère Samuel Paty. An II

Tu veux expliquer aux enfants la pensée et le dire libres. Alors « La religion » te saisira au cou et te décapitera sur un trottoir. Citoyen libre, sache à quoi t’attendre !

 

« Ils sont tous d’accord dans leur pitié glapissante et impatiente, dans la haine mortelle qu’ils vouent à la souffrance, dans leur incapacité de femmelettes à rester spectateurs de la souffrance, à faire souffrir. Ils sont d’accord pour plonger l’Europe dans un obscurantisme involontaire et douillet qui la menace d’un nouveau bouddhisme. Ils sont d’accord dans leur croyance à la morale de la pitié universelle, comme si elle était la morale en soi, la cime. Le sommet atteint par l’homme, l’unique espoir de l’avenir, la consolation du présent, la grande rémission de tous les péchés du passé. Ils sont d’accord, tous tant qu’ils sont, dans leur foi en la collectivité rédemptrice, et par là dans leur foi en le troupeau, en “eux-mêmes” »

(Friedrich Nietzsche, Au-delà du bien et du mal (Chapitre-V) Remarques sur l’histoire naturelle de la morale).

La Mère Michel a lu-VIII Hiver 2021 (I) (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Vendredi, 12 Février 2021. , dans La Une CED, Les Chroniques

 

« La Mère Michel a lu un livre ! Au lieu de faire son ménage ? Eh bien, c’est pour ça qu’elle l’a perdu son chat ! »

Denis Diderot, Billet à Sophie Volland (Collection Privée)

 

I- L’Atelier Vincent Rougier

L’Atelier Vincent Rougier existe depuis trente ans (1991). Il est établi à Soligny-la-Trappe, dans l’Orne. Ce nom nous vient du Haut Moyen-Âge (Soline Lum, attesté dès 1091) et de son abbaye cistercienne, monastère des moines Trappistes.

Il s’y publie deux collections de recueils de poésie : Ficelle, et Plis Urgents.

Vincent Rougier est le maître du lieu. Peintre-graveur, il s’est lassé de ses travaux parce que trop solitaires (sans les abandonner pour autant), y ajoutant la lecture attentive et l’illustration de beaucoup des recueils qu’il choisit (pour plus d’information, voir sur La Cause littéraire : Rédacteur, Michel Host, in La Mère Michel a lu, VII/Automne 2020).