Identification

Articles taggés avec: G_ Second Clément

Trois poèmes (in Grignons, recueil en cours) (par Clément G. Second)

Ecrit par Clément G. Second , le Mardi, 04 Juin 2019. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

 

 

Un chiffre gisant attendrait-il,

sorte de minceur entrante,

comme une clef plate au sol, poussiéreuse,

que l’on ne sait pas ramasser, bien saisir,

dont nos pas nous éloigneraient

là ou vers quelque ailleurs, peut-être même ici ?

Trois autres poèmes d’Encres de songerie (Editions Unicité, 2018) (par Clément G. Second)

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 28 Janvier 2019. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Un chat, qu’attendre à vue ténue rapproche,

se coule ici et là, fondu dans sa demi-présence

 

Aux doigts du matin qui s’étire, il allume

sa fourrure grisée de lueurs d’avant-jour

 

La main en l’atteignant le perd, quand elle croit

trouver le vide se surprend

à longer, effleurer son charme qui s’esquive

L’or saisons, Colette Daviles-Estinès, par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 01 Octobre 2018. , dans La Une CED, Les Chroniques, Les Livres

L’or saisons, Colette Daviles-Estinès, Éditions Tipaza, mai 2018, ill. Philippe Croq

Une Orpailleuse de finitudes

Qui, avant de le tenir enfin entre ses mains puis d’y engager ses regards, ne le connaissant pas encore mais l’ayant un peu deviné par assiduité aux Volets ou vers, le riche blog accueillant de la poète, et aux revues, au chaleureux Lichen d’Élisée Bec en particulier dont chaque numéro publie de ses textes – qui donc ne s’ennuyait souvent, impatiemment, de L’or saisons ?

Dans cet ouvrage aux pages végétales, branches-feuilles souples accolées au tronc du dos, les poèmes de Colette Daviles-Estinès fascinent par une constante beauté diffractée en inflexions menant très loin, et l’art de Philippe Croq intercale des peintures polysémiques comme autant de superbes jalons et relais complices.

Sa découverte, lexique et picturale, procure un multiple plaisir, un enchantement. Étrangère au virtuose, au péremptoire, au savant, mais au contraire amie des présences et signes, les apprivoisant, les creusant, s’y apprivoisant aussi, proposant en partage tout un cheminement parmi eux, la parole inspirée de Colette Daviles-Estinès suscite ce rare bonheur.

Trois poèmes d’Encres de songerie*, par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Mercredi, 12 Septembre 2018. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Promenade d’un jour, pensée-regard en va-et-vient

en compagnie de pans et morceaux du réel

 

Déplacer la pause,

glisser le mouvement,

confirmer le vagabondage,

 

des murs maillés de lierre

aux rues arborescentes,

champs vagues aux sentes brouillées

et ce qui en reste sous les semelles

Football, Sept Brevitas (Petites proses de cent mots), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 25 Juin 2018. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

D’agneau et d’or

Le magnifique ballon créé pour l’inauguration du grand stade, cuir d’agneau, coutures au fil d’or, fut lancé par une gloire nationale avec tant d’emphase que, survolant l’enceinte, il alla se perdre dans le lacis du bidonville voisin.

Plus tard, des gamins l’adoptèrent sans rien remarquer sous la boue collée de la flaque où il avait macéré.

Lorsqu’on leur eut presque arraché les oreilles pour s’être emparés de cette relique de la cérémonie, ils reprirent l’habituelle balle crevée qui absorbait les frappes – non sans avoir rangé avec soin dans leur mémoire une couche supplémentaire de haine pour quand ils seraient grands.