Identification

Début du jour (par Clément G. Second)

Ecrit par Clément G. Second 04.05.20 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Début du jour (par Clément G. Second)

 

Le noisetier qui grince l’heure

ne dissuade aucun oiseau

– et le sang, redite intérieure,

se confirme à travers les os

 

Dans un haut ciel inassouvi

cette lumière à la concave

dérobée, rayons poursuivis,

est au regard antiétrave

 

Intouchables et qui se taisent,

vois, par les rues, quelques passants :

à leurs humaines parenthèses

ils semblent même réticents

 

Ô la dure raréfaction

après la folle joie des nombres !

Ô la féconde privation

si le cœur excède les ombres !

 

Si la profonde intelligence

de la tête et du cœur avec,

si tout le pouvoir de présence

congédie le froid et le sec !

 

Ronde du sang et noisetier

d’innocente façon résument

la force intime du psautier

de la chair et des sols qui fument ;

 

dont les pouls jamais ne finissent

de battre en mode silencieux,

aussi lents que la vie les tisse,

ô puissants tempos insoucieux !

 

Clément G. Second


  • Vu : 706

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Clément G. Second

Lire tous les textes de Clément G. Second

 

Écrit depuis 1959 : poèmes (sortes de haïkus qu’il préfère nommer Brefs, sonnets, formes  libres), nouvelles, notes sur la pratique de l’écrit principalement.

Plusieurs ouvrages en cours ou achevés, parmi lesquels, en poésie,  Porteur Silence (2017 aux Éditions Unicité de François Mocaër), Encres de songerie (2018) et Ce qu’avoue la lisseur des choses suivi de Reprise (2020) chez le même éditeur..

Longtemps en retrait des échanges littéraires, a commencé en 2013 à collaborer à diverses revues pour l’ouverture et le partage : publications  dans Le Capital des Mots,  La Cause Littéraire, Décharge, 17secondes, Écrit(s) du Nord, Incertain regard, Lichen, Littératures brèves, N47, Neiges (site Landes), Nouvelles d’Harfang, Paysages écrits, Revue Pantouns, Terre à Ciel, Verso.

Réalisations avec Agnès Delrieu, photographe (revues, blog L’Œil & L’Encre http://agnesdelrieu.wix.com/loeiletlencre)

Proche de toute écriture qui « donne à lire et à deviner » (Sagesse chinoise), où « Une seule chose compte, celle qui ne peut être expliquée » (Georges Braque), et qui relève du constat d’Albert Camus : « L’expression commence où la pensée finit ».

 

Son blog : Carnets de flottaison CF. https://carnetsdeflottaison.blogspot.com/