Identification

Nouvelles

Evasion du couloir de la mort, Edward Bunker

Ecrit par Yan Lespoux , le Dimanche, 19 Février 2012. , dans Nouvelles, Les Livres, Recensions, La Une Livres, USA, Rivages/Thriller

Évasion du couloir de la mort (Death Row Breakout and other stories, 2010), trad. de l’anglais (américain) par Freddy Michalski, Février 2012. 235 p., 20€ . Ecrivain(s): Edward Bunker Edition: Rivages/Thriller

 

Après Stark, roman de jeunesse publié il y a quatre ans, Rivages continue l’édition de textes inédits d’Edward Bunker (mort en 2005). En l’occurrence, Évasion du couloir de la mort est un recueil de six nouvelles – dont celle qui donne son titre au livre – auxquelles s’ajoute en introduction une lettre de Bunker à son éditeur à propos de ces textes qui constitue elle aussi, à sa manière, une nouvelle à part entière. À la différence près que celle-ci est clairement autobiographique.

On retrouvera dans ce recueil les thématiques habituellement abordées par Edward Bunker dans ses romans. Ancien détenu (il a passé pas moins de 18 ans en prison après être passé par différents centres de redressement pour mineurs), Bunker a bien entendu des comptes à régler avec la prison qui est le point central de son œuvre, et ce recueil ne fait pas exception à la règle.

Sonny Liston était mon ami, Thom Jones

Ecrit par Léon-Marc Levy , le Samedi, 28 Janvier 2012. , dans Nouvelles, Les Livres, Recensions, La Une Livres, USA, Albin Michel

Sonny Liston était mon ami (nouvelles). Terres d’Amérique, Albin Michel. 386 p. 24 € . Ecrivain(s): Thom Jones Edition: Albin Michel


Douze. Douze nouvelles. Comme les douze rounds d’un match de boxe. Et vous ne sortirez pas du ring de la lecture de ce livre en meilleur état qu’un pugiliste ! En fait, le gong vous aura sauvé douze fois du KO absolu !

Thom Jones vient s’inscrire, à cette lecture choc, dans votre paysage littéraire, comme un nouvelliste majeur, dans la grande tradition américaine, celle des London, des Carver. Il renforce encore notre émerveillement devant cette fabuleuse richesse que les USA possèdent dans un genre pourtant si exigeant, si difficile.

Le titre du livre en fait est celui de la première nouvelle. La seule réellement boxistique. Celle où Sonny Liston – flesh and bones – fait une apparition à la fois fantomatique et merveilleuse. Celle où le lecteur est saisi par le style décapant de Jones, fait d’humour de la rue, de grossièreté des salles d’entrainement, et de tendresse vibrante envers les cabossés de la vie.

Scènes de vie villageoise, Amos Oz

Ecrit par Anne Morin , le Jeudi, 17 Novembre 2011. , dans Nouvelles, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Récits, Folio (Gallimard), Israël

Scènes de vie villageoise, 6,20€. . Ecrivain(s): Amos Oz Edition: Folio (Gallimard)

Pardon à ? - pour ? - ceux qui voient ces Scènes de vie villageoise comme une comédie humaine, au prétexte aussi que les personnages resurgissent d'une histoire à l'autre. Peut-être n'ont-ils pas effleuré le sommaire :


Les héritiers

Les proches

Creuser
Perdre
Attendre
Les étrangers

...Chanter
Ailleurs, dans un autre temps.

Nouvelles du jour et de la nuit, Hubert Haddad

Ecrit par Martine L. Petauton , le Vendredi, 07 Octobre 2011. , dans Nouvelles, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Zulma

Nouvelles du jour et de la nuit, Nouvelles du jour, coffret de 5 recueils de nouvelles, 30 € – Nouvelles de la nuit, coffret de 5 recueils de nouvelles, 30 € . Ecrivain(s): Hubert Haddad Edition: Zulma

 

« Aujourd’hui comme hier, le temps trousse une vague mélodie de marin, certainement miraculeuse qui enchaîne les secondes aux nuits et les jours aux saisons »… Revoilà, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs, l’écriture, l’inimaginable imaginaire du « prince de la nouvelle » : Hubert Haddad.

Zulma, et ses publications raffinées, comme autant d’orfèvreries persanes, a vingt ans et fête cet anniversaire en nous offrant un pur joyau : Nouvelles du jour et de la nuit. Deux coffrets de cinq recueils de nouvelles, chacun ; graphisme épuré, mais chatoyant à l’œil, comme ces écrins de parfums rares, musqués façon Arabie ; bleu des mers du sud pour « la nuit », orangé – soleil d’Afrique – pour « le jour ». A l’intérieur, chaque livret soigné, sans ostentation, décline le motif du coffret en un panaché de couleurs précieuses, faisant cette fois penser à des chocolats de luxe : c’est beau, c’est goûteux ; c’est Noël en été !

Carver revisité

Ecrit par Didier Bazy , le Lundi, 08 Août 2011. , dans Nouvelles, Les Ecrivains, Les Dossiers, Univers d'écrivains, USA, L'Olivier (Seuil)

Raymond Carver, Débutants. Parlez-moi d'amour . Ecrivain(s): Raymond Carver

Raymond Carver, Débutants
Traduit de l'anglais (américain) par J. Huet et J-P. Carasso.
Œuvres Complètes 1

Ed. de l'Olivier, 2010, 329 pages.

Raymond Carver, Parlez-moi d'amour
Traduit de l'anglais (américain) par G Rolin révisée par N Zberro.
Œuvres Complètes 2

Ed. de l'Olivier, 2010, 186 pages.


Carver revisité. Les lecteurs qui n'aiment pas relire seront gâtés. Le 1er volume est le recueil de nouvelles brutes que Carver avait publié çà et là dans des revues. Le second volume est le recueil de ces « mêmes » nouvelles revues et corrigées, amendées et concentrées, par l'éditeur Gordon Lish. Le premier tome est une mise en bouche. Le second, une plongée dans l'univers de Carver. Laissant aux philologues ce double outil pénétrant, nous traitons ici seulement et librement de quelques thématiques du monde selon Carver.