Identification

Ecrits suivis

Désert des îles (2), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 19 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

L’île absolue : la concision spacieuse de la terre.

* * *

L’Île au Trésor : île précieuse, île-trésor.

* * *

45. L’île aussi des rejetés, des réprouvés, des bannis et bagnards, prison à ciel et mer ouverts, à vie recluse : île qui lie de force et, à son corps défendant, par décret des puissants, île-lie.

* * *

La minime maxime, consistant îlot.

* * *

Le nid, rentré, inséré, tissu de tissus, partie prenante et part distincte de l’intimité dont il est le cœur et la promesse, n’est pas assimilable à une île car l’espace qui l’entoure ne l’expose pas mais l’enveloppe, converge sur lui, le creuse, le confirme et protège.

* * *

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (36)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 17 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Vivant

Vous avez été bousculé ?

 

Surpris ?

 

Assailli

Doucement assailli

 

Caressé soudain

Par autre chose

Mère (1), par Didier Ayres

Ecrit par Didier Ayres , le Mardi, 13 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

Les personnages ont le visage éclairé par un projecteur qui laisse le restant de la scène dans l’ombre ; peu à peu durant le déroulement de la pièce, on voit le décor : une maison abandonnée où les meubles sont recouverts de draps, et où règnent l’immobilité et en quelque sorte, le silence.

 

Toutes les espèces de mort, et l’atmosphère de mort.

Le gloire posthume, tu y crois ?

Ma sœur a été moniale dans un monastère bouddhiste. Trois années, trois mois, trois jours et trois heures. Voire trois minutes.

Elle ? Elle a toujours été inspirée par la musique, du jazz que son ami du moment collectionnait chez Crocodisc.

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (35)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 10 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Nulle part

Les âmes

 

Ne se trouvent mieux

Qu’à l’intérieur des arbres

 

L’écorce les protège

Le feuillage les ombrage

 

Le vent les berce

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (33)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 19 Août 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Vous n’imaginez pas de paysage

Sans une fenêtre

 

Pour le faire parler

Du dedans de l’intimité

Aux livres

 

Toute frémissante de tisanes

 

*