Identification

Ecrits suivis

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (36)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 17 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Vivant

Vous avez été bousculé ?

 

Surpris ?

 

Assailli

Doucement assailli

 

Caressé soudain

Par autre chose

Mère (1), par Didier Ayres

Ecrit par Didier Ayres , le Mardi, 13 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

Les personnages ont le visage éclairé par un projecteur qui laisse le restant de la scène dans l’ombre ; peu à peu durant le déroulement de la pièce, on voit le décor : une maison abandonnée où les meubles sont recouverts de draps, et où règnent l’immobilité et en quelque sorte, le silence.

 

Toutes les espèces de mort, et l’atmosphère de mort.

Le gloire posthume, tu y crois ?

Ma sœur a été moniale dans un monastère bouddhiste. Trois années, trois mois, trois jours et trois heures. Voire trois minutes.

Elle ? Elle a toujours été inspirée par la musique, du jazz que son ami du moment collectionnait chez Crocodisc.

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (35)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 10 Septembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Nulle part

Les âmes

 

Ne se trouvent mieux

Qu’à l’intérieur des arbres

 

L’écorce les protège

Le feuillage les ombrage

 

Le vent les berce

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (33)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 19 Août 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Vous n’imaginez pas de paysage

Sans une fenêtre

 

Pour le faire parler

Du dedans de l’intimité

Aux livres

 

Toute frémissante de tisanes

 

*

Crossroads, Chapitre quatrième, par Benjamin Hoffmann

Ecrit par Benjamin Hoffmann , le Samedi, 09 Juillet 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Nouvelles, La Une CED

 

VOTEZ pour choisir la direction narrative du prochain épisode !

 

Julien, Français installé à Tokyo, a de plus en plus de difficultés à distinguer la réalité de la réalité virtuelle. Inspiré par Jacques le Fataliste et Person of Interest, par l’affaire Snowden et The Social Network, ce roman en cours d’écriture attend votre participation : avec Crossroads, le récit prend la direction que vous lui donnez.

 

Où l’on perd de vue notre héros un instant

Lecteur, une fois encore, vous me surprenez. Je n’aurais jamais cru que la majorité des suffrages se porterait sur cette voie supplémentaire, ouverte dans le seul but de vous prouver que les règles de notre jeu sont toujours susceptibles d’évoluer. C’est pourtant celle-ci que vous avez choisi d’emprunter et, une fois n’est pas coutume, vos préférences rejoignent les miennes : j’espérais secrètement que vous choisiriez la voie 3.