Identification

Ecrits suivis

Fictions (anthologie) 9, par Matthieu Gosztola

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 13 Janvier 2017. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

Dans un court instant

Une mouche traversera la pièce

En hurlant

 

*

 

Mourant de soif

Sur le rebord de ma fontaine

 

Un voleur patiente

Avec le vieux marronnier de la rue

Fictions (anthologie) 8, par Matthieu Gosztola

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Mercredi, 04 Janvier 2017. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

On embrasse le cheveu

Sur la couette

 

Et on frôle

La moiteur du linceul

Avec l’annulaire

 

Une île et ses divinités estivales

Partie nue du continent

 

*

Dit de lieux-dits (VIII), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Mardi, 03 Janvier 2017. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

VIII

 

 

Ces lieux parmi lesquels….

Pourquoi, C’était un soir, à Passeprise ou Éprigest, dans les récits,  entremêler des lieux répertoriés et d’autres de fiction ?

Infuser des inventions  et, revenant plus tard des Loings-Sur-Muir vraisemblables sous forme de décors Sa voix, soudain, lui rappela Morpeyres toponymiques peut aider à entrer dans la trame narrative.

Aux Cirtels, quand il avait sombré dans le silence

Fictions (anthologie) 7, par Matthieu Gosztola

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 16 Décembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, Création poétique, La Une CED

 

Couverture

Sur le sable humide

Et pare-soleil

 

Portrait de jeune fille

 

Le vent est doux

Il porte mon désir

Qui n’arrive pas jusqu’à elle

Mais se perd en une petite vague

Dit de lieux-dits (VI & VII), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Mercredi, 14 Décembre 2016. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

VI -

Ces lieux qui n’en ÉCRANTELINET ont pas ailleurs que dans l’Ailleurs pourtant pressenti grâce à eux, ont à voir avec le flottant, le mouvant, le ciel – lequel décline son atlas souple en reflet dirait-on de leurs évolutions.

--------TRISSEINTES

Ne pas en abuser, ils sont  sans défense.

-----------------------VILLANZY

Ils se laissent nommer, donc taire aussi.

Sortis du bleu, du gris, de tout informe, ils y retournent en se gommant dans le registre d’une faiblesse irrésistible.

-------------------------------------MORANDE