Identification

Mère (6), par Didier Ayres

Ecrit par Didier Ayres 21.10.16 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

Mère (6), par Didier Ayres

 

Moi, je ne voyage plus, et c’est la dernière fois que je viens ici. J’en ai assez.

Une identité à part entière.

Une transformation progressive des caractères naturels pour aller du côté de la mère, de la mère et ses crises d’hypocondrie. Ses plaintes.

Mon frère et ma sœur.

Enchantée.

Elle s’est prise dans des histoires de karma hindou inextricables. Et c’est à cette époque qu’elle a fréquenté assidûment les diseurs de bonne aventure, à tirer le Yi-King sans aucune cohérence. Ma mère ne voyait rien et préférait jouer au Triomino des heures entières dans la cuisine et se fermer doucement à toute idée de guérison. Elle est morte, voilà tout.

Mais, cette maladie, c’était quoi ?

Noirceur.

Noirceur.

Tu connais l’énigme ?

Être sur une rivière au cours aléatoire.

Un peu comme l’écrit Héraclite ?

Oui, des fragments de vie qui forment un ensemble, et de là, une reconstitution de la vie à part entière.

Ma mère et son état de sauvegarde.

Nous étions souffrants, et l’idée du bateau était intolérable. Alors, on a repris le train jusqu’à Milan. De là, on a rejoint toute la petite équipe, et on a revu ce beau film de Godard sur Capri. Nous étions souffrants.

Je suis une créature, disait-il. Je n’ai compris que très tard que s’il s’agissait de quelque chose de créé, c’est qu’il fallait admettre un créateur. Et mon coreligionnaire a très bien compris et a eu sa mention au baccalauréat de philosophie juste avec cette notion.

 

Didier Ayres


Lire les autres parties

 


  • Vu : 1440

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.