Identification

Création poétique

Friedrich Nietzsche, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Mardi, 09 Janvier 2018. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

je suis un noir poète, un généalogiste

promenant cent marteaux sur la brume des pistes

idoles fracassées, sanguinaires créances

tout mon verbe vomit : volonté de puissance !

 

je te le dis, le christianisme a nié le corps

pour noyer l’innocent de péchés, de remords

et l’âme de l’enfant miroitera diaphane

lorsqu’auront déserté les vicieuses soutanes

Le Marquis de Sade, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Mercredi, 20 Décembre 2017. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

si vous prenez à gauche et à droite et à gauche

au versant des nuées ricoche la bamboche

aux mille cons farcis, soupirant sur les grils

où brûle avec ferveur le suintement des huiles

 

dans ce recoin de stupre on m’a donné licence

de répandre mon foutre en croix de pénitence

foutredieu ! oh ! pardon ! les orgies de Sodome

pâliraient de pudeur devant ces amas d’hommes !

Trois poèmes de Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 18 Décembre 2017. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

En axe un peu déjeté, le chien à son allure

va pourtant droit et le suit son maître, qui

des deux s’oriente sur l’autre ?

 

Partage d’inflexions

 

Harmonie de cadences

Branlebalivernes, Par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Jeudi, 07 Décembre 2017. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Le solœil était braque et la brume était rose

Malabar saliveux. Sous un ciel de pécrose

une junge Frau doigtait par le feuillu

quelques frisquas d’emphase avec un air crouillu.

Ad libitum l’infâme et les granfants d’abord

mêlaient par monts-et-veaux le deuil du tarbabord

ensuite aux cauchements du frisson fermoulu.

C’était un brocarnage au décours invoulu

d’où les blachats de la paléopolitique

semblaient sourdre de poudre en glimpsant l’écliptique.

La môme prophétesse enfifloutait ses yeux

d’un contrejour hagard sous dypnose épandieux.

Trois poèmes, Charles Orlac

Ecrit par Charles Orlac , le Lundi, 04 Décembre 2017. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

Enfances voix prisonnières

 

Sous le pont clapote la lumière

Mille picotements à fleur d’eau

Du verre en poudre pour les yeux

Un passage clouté sous les pieds de Dieu

 

Sous le pont se reflète une voix

Elle salue l’eau salubre du fleuve

Les miroirs envoûtés où se meuvent

Les corps et les âmes d’autrefois

 

______________________________