Identification

Création poétique

Trois autres poèmes d’Encres de songerie (Editions Unicité, 2018) (par Clément G. Second)

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 28 Janvier 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Un chat, qu’attendre à vue ténue rapproche,

se coule ici et là, fondu dans sa demi-présence

 

Aux doigts du matin qui s’étire, il allume

sa fourrure grisée de lueurs d’avant-jour

 

La main en l’atteignant le perd, quand elle croit

trouver le vide se surprend

à longer, effleurer son charme qui s’esquive

À Baudelaire (par Cyrille Godefroy)

Ecrit par Cyrille Godefroy , le Mardi, 22 Janvier 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Quand les vagues en mon crâne érodent mon esprit,

Je fixe l’horizon et me noie tel un cri.

Je m’échoue, naufragé, sur l’île en robe blanche

Qui ressemble d’en bas aux doux et longs dimanches.

 

Mais bien vite le ciel s’enveloppe de noir

Et verse dans mon sang, rétracté et blafard,

Par une pluie battante et d’éclairs assassins,

Le poison enflammé des péchés du chrétien.

Vestiges d’automne, par Alix Lerman Enriquez

Ecrit par Alix Lerman Enriquez , le Lundi, 19 Novembre 2018. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

J’ai enfilé mon manteau rapiécé,

troué d’automne triste

et déjà trempé de pluie.

 

J’ai marché dans les flaques d’eau

avec mon ciré de fortune,

couleur jaune citron,

comme la teinte d’un soleil disparu

qui clignote dans mon souvenir perdu.

Trois poèmes d’Encres de songerie*, par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Mercredi, 12 Septembre 2018. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Promenade d’un jour, pensée-regard en va-et-vient

en compagnie de pans et morceaux du réel

 

Déplacer la pause,

glisser le mouvement,

confirmer le vagabondage,

 

des murs maillés de lierre

aux rues arborescentes,

champs vagues aux sentes brouillées

et ce qui en reste sous les semelles

Football, Sept Brevitas (Petites proses de cent mots), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 25 Juin 2018. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

D’agneau et d’or

Le magnifique ballon créé pour l’inauguration du grand stade, cuir d’agneau, coutures au fil d’or, fut lancé par une gloire nationale avec tant d’emphase que, survolant l’enceinte, il alla se perdre dans le lacis du bidonville voisin.

Plus tard, des gamins l’adoptèrent sans rien remarquer sous la boue collée de la flaque où il avait macéré.

Lorsqu’on leur eut presque arraché les oreilles pour s’être emparés de cette relique de la cérémonie, ils reprirent l’habituelle balle crevée qui absorbait les frappes – non sans avoir rangé avec soin dans leur mémoire une couche supplémentaire de haine pour quand ils seraient grands.