Identification

Chroniques régulières

Éphémérides créatives : James Joyce, Lewis Carroll (par Jean-Marc Dupont)

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Lundi, 18 Février 2019. , dans Chroniques régulières, Les Chroniques, La Une CED

James Joyce :

« Les erreurs sont les portes de la découverte ».

« Ce qui importe par-dessus tout dans une œuvre d’art, c’est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir ».

Le 13 janvier 1941, disparition du romancier et poète irlandais James Joyce (né le 2 février 1882)

https://fr.wikipedia.org/wiki/James_Joyce

Ici [L1] Eric Bulson rappelle que « Joyce a affirmé que Vico était important pour le processus de création ». Or en découvrant la traduction française d’un ouvrage de GB Vico, Jean-Louis Le Moigne s’exclame ici [L2] : « Comment avions-nous pu ignorer si longtemps cette discussion critique très soigneusement argumentée du discours cartésien ? Nous disposions d’un ‘autre Discours pour bien conduire sa raison’, présenté de façon pédagogique […] discours alternatif formé dans le même creuset culturel que celui du discours cartésien, celui des cultures gréco-latines auxquelles on accédait en Europe au XVIIème siècle. Mais au lieu de restreindre l’usage de la raison au seul usage de la Syllogistique parfaite, comme le voulaient les quatre préceptes du Discours Cartésien, le Discours Vicéen en appelait plus aux Topiques et à la Rhétorique ».

La Styx Croisières Cie (10) (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Jeudi, 14 Février 2019. , dans Chroniques régulières, Les Chroniques, La Une CED

 

« Récitez-moi : Vous êtes vieux, père William… »,ordonna le Ver à soie. / Alice joignit les mains et articula :

« Vous êtes vieux, père William, dit le jeune homme, / Et vos rares cheveux sont devenus très blancs ; / Sur la tête pourtant vous restez planté comme / Un poirier : est-ce bien raisonnable, vraiment ? // – Étant jeune, répondit William àson fils, / Je craignais que cela ne nuisît au pensoir. Mais désormais, convaincu de n’en point avoir, / Je peux sans nul souci faire un tel exercice ».

Lewis Carroll

Traduction de Henri Parisot

Jules de Montalenvers de Phrysac : noté dans le Livre de mes Mémoires

Éphémérides créatives : Isaac Asimov, Umberto Eco (Par Jean-Marc Dupont)

Ecrit par Jean-Marc Dupont , le Mercredi, 13 Février 2019. , dans Chroniques régulières, Les Chroniques, La Une CED

 

Isaac Asimov :

« Pour réussir, il ne suffit pas de prévoir, il faut aussi savoir improviser ».

« En matière de “créativité”, les praticiens insistent sur le nécessaire engagement du corps, des émotions, de l’imaginaire » [A3].

 

Le 2 janvier 1920, naissance de l’écrivain américano-russe Isaac Asimov (mort le 6 avril 1992)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Isaac_Asimov

Robin Prudent présente ici [A1] et en s’inspirant des [A2] « cinq commandements d’Isaac Asimov pour trouver une idée géniale » :

La Styx Croisières Cie (9) Septembre 2018 (par Michel Host)

Ecrit par Michel Host , le Mardi, 05 Février 2019. , dans Chroniques régulières, Les Chroniques, La Une CED

« Quand je lisais des contes de fées, je m’imaginais que des aventures de ce genre n’arrivaient jamais, et, maintenant, voici que je suis en train d’en vivre une ! On devrait écrire un livre sur moi, on le devrait ! Et quand je serai grande, j’en écrirai un moi-même ». « Mais je suis grande, dès à présent, ajouta-t-elle d’une voix chagrine ; « en tout cas, je n’ai pas ici la place nécessaire pour grandir davantage » (*).

« Mais alors, pensa Alice, ne deviendrai-je jamais plus âgée que je ne le suis actuellement ? Ce serait une consolation, en un sens, que de ne jamais devenir une vieille femme. Mais aussi, toujours devoir apprendre des leçons ! Ah, je n’aimerais sûrement pas cela ! ».

(*) Alice vient de boire la moitié du contenu d’un flacon, et elle a grandi jusqu’à occuper la totalité de l’espace d’une petite chambre.

Lewis Carroll

Traduction de H. Parisot

Jules de Montalenvers de Phrysac : noté dans le Livre de mes Mémoires

Ces livres, munitions inépuisables du terrorisme !, par Amin Zaoui

Ecrit par Amin Zaoui , le Jeudi, 31 Janvier 2019. , dans Chroniques régulières, Les Chroniques, La Une CED


… Il existe des livres matrice du terrorisme. D’autres livres jouent le rôle des chiens de garde de cette idéologie islamiste fasciste et fascisante. Nul mot, dans tous les dictionnaires de toutes les langues du monde, n’est capable de décrire l’acte bestial du viol et du meurtre horrible des deux jeunes femmes scandinaves dans la banlieue montagneuse de Marrakech, au Maroc.

Cette tuerie barbare de Marrakech nous invite, tous, en tant qu’élite culturelle éclairée, créative ou politique, à réfléchir profondément, et avec courage, sur les racines de cette pathologie contagieuse dans la terre d’islam.