Identification

Histoire

L’héritage du commandant, Rainer Höss

Ecrit par Jean-Paul Gavard-Perret , le Samedi, 25 Février 2017. , dans Histoire, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Langue allemande, Biographie

L’héritage du commandant, éd. Notes de nuit, novembre 2016, trad. allemand Elisabeth Willenz, préface Bernhard Gotto, 250 pages, 20 € . Ecrivain(s): Rainer Höss

 

Fabian Gastellier est devenue éditrice pour que le passé revienne comme une onde, et plus particulièrement afin que demeure la mémoire des victimes de la Shoah, et dans le but de tirer le monde loin de la barbarie. Celle-ci assiège toujours le présent. Il faut donc rameuter un temps qui fut vécu par certains au-delà de toute conscience. Le livre de Rainer Höss le prouve. Petit-fils de Rudolf Höss, commandant du camp d’extermination d’Auschwitz, sa famille vécut en toute quiétude à deux pas de l’horreur. Né bien après l’Holocauste, l’enfant doit se sou­mettre au silence imposé par sa famille afin de préserver l’image de son aïeul. Mais il semble assommé par un tel poids. Refusant la torpeur programmée, il réveille ce passé tant celui-ci le consume. Il voue son travail et sa vie au com­bat contre la dis­cri­mi­na­tion, mul­ti­plie les inter­ven­tions publiques en évoquant non les vic­times mais ceux qui furent au plus près de leur extermina­tion.

Tocqueville, Brigitte Krulic

Ecrit par Vincent Robin , le Samedi, 11 Février 2017. , dans Histoire, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Biographie, Folio (Gallimard)

Tocqueville, février 2016, 318 pages, 10 € . Ecrivain(s): Brigitte Krulic Edition: Folio (Gallimard)

 

Comprendre et définir la personnalité singulière, à la fois privée et publique, de celui qui se rendit célèbre à plusieurs titres durant la première moitié du XIXe siècle sous le nom authentique d’Alexis-Henri-Charles Clérel, comte de Tocqueville, requiert imparablement aujourd’hui un champ de vision élargi au cadre détaillé des évolutions sociales et politiques que connut la France pendant, mais aussi avant le cycle de son existence. Incontestablement nantie d’une connaissance sérieuse de toutes les secousses qui bousculèrent tour à tour les structures et le mode culturel de l’Etat, quelquefois même au-delà des strictes limites du pourtour national, également assurée d’une analyse objective des positions et agissements d’un seul à travers les contrecoups sismiques hérités du grand séisme révolutionnaire de 1789, Brigitte Krulic restitue de façon alerte et clairvoyante le cheminement vital du penseur et écrivain politique devenu après La Fayette sûrement le plus inconditionnel défenseur hexagonal de la démocratie à la mode étasunienne.

1936, Le front populaire en Limousin

Ecrit par Martine L. Petauton , le Mercredi, 04 Janvier 2017. , dans Histoire, Les Livres, Critiques, La Une Livres

1936, Le front populaire en Limousin, Collectif, Les Ardents éditeurs, décembre 2016, 223 pages, 26 €

 

 

Superbe et aussi utile, à moins que le contraire. Belle idée, réussite totale d’une production collective – pas moins de 12 contributeurs, tous légitimés par leurs hautes compétences à porter le projet. Publié dans le cadre de « Mémoire ouvrière en Limousin », association qui propose expositions et ouvrages autour de l’Histoire sociale en Limousin, c’est aussi un beau produit, en noir et rouge, soigné et illustré de pages de journaux, tracts, photos si émouvantes en noir-blanc-sépia, caricatures ; un livre cadeau à lire, par le bout qu’on veut, et à regarder. Peut-être à l’ère si rapide du numérique, un lien entre générations, comme on ouvrirait un album photos, tandis que raconterait le grand-père – dis, c’était comment le Front Populaire ?

La légende du Vendée Globe, Philippe Joubin

Ecrit par Jean Durry , le Mercredi, 14 Décembre 2016. , dans Histoire, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Albin Michel, Voyages

La légende du Vendée Globe, octobre 2016, préface de Michel Desjoyeaux, 288 pages, 29 € . Ecrivain(s): Philippe Joubin Edition: Albin Michel

 

Les événements sportifs majeurs, et particulièrement ceux dont la périodicité est pluri-annuelle, engendrent systématiquement une floraison de publications ; car les éditeurs sont alors incités à penser que l’opportunité s’avèrera rentable. Le premier exemple en fut donné en France au moment des Jeux Olympiques de 1924, à Paris ; ce fut un support pour Genevoix, Montherlant, Obey, Braga, Géo Charles, Jean Prévost.

Dans la flopée des parutions suscitées par le coup d’envoi le 9 novembre 2016 du quadriennal Vendée Globe – course du Tour du monde à la voile en solitaire et sans escale –, ce beau volume mérite d’être distingué. Le journaliste Philippe Joubin a choisi la formule d’un Abécédaire, avec 101 entrées qui couvrent les péripéties, les haut-lieux, les navigateurs, ce et ceux qui entourent leur sidérant périple, de plus en plus rapide, bref tous les aspects d’une épreuve poussant les marins à exiger toujours plus d’eux-mêmes et de leur matériel en constant devenir.

Malraux face aux jeunes, Mai 68, avant, après. Entretiens inédits

Ecrit par Jean-Paul Gavard-Perret , le Mardi, 06 Décembre 2016. , dans Histoire, Les Livres, Essais, La Une Livres, Folio (Gallimard)

Malraux face aux jeunes, Mai 68, avant, après. Entretiens inédits, novembre 2016, 102 pages, 2 € . Ecrivain(s): André Malraux Edition: Folio (Gallimard)

 

Quoique historiquement codés dans une période précise, ces entretiens inédits la dépassent largement. Plus que de parler uniquement aux jeunes et plus que de s’installer dans son statut de ministre, Malraux prolonge son soliloque avec lui-même sans chercher de pose et de rôle de magister dans ce contexte particulier.

De fait sa réflexion reste toujours la même : accorder le sens qu’il convient à l’histoire, à la révolution, au jeu de pouvoir qu’entretiennent les maîtres du monde avec leur propre idéologie et leur peuple et bien sûr à la religion et son – dit Malraux – « inépuisable » question.

Au passage l’auteur lance quelques discrètes flèches à un intellectualisme germanopratin qui préfère Le Flore à l’action en oubliant que « le catéchisme est cinq cent fois plus sérieux que les professeurs » lorsqu’on parle de révélation. Et ce même si l’auteur relit les Evangiles « avec une certaine déception ».