Identification

Articles taggés avec: Bendhif-Syllas Myriam

Brille encore, soleil d’or, Guo Zhenyuan (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mercredi, 12 Juin 2019. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse

Brille encore, soleil d’or, Guo Zhenyuan, HongFei, avril 2019, adaptation Véronique Massenot, Zhu Chengliang, 48 pages, 14,50 €

 

Comment retenir le soleil lorsqu’il décline et cesse de dispenser sa chaleur et sa lumière ? Voilà la question que se pose une joyeuse troupe d’animaux face à ce curieux cycle du jour et de la nuit. Buffles, pandas, oiseaux, écureuils, kangourous vont tenter de diverses manières de faire briller encore l’astre d’or, avec une naïveté confondante et bienvenue.

Le récit de cette journée est porté par de courtes phrases, des mots très simples qui mettent l’accent sur les émotions ressenties, sur le dynamisme des dialogues. Face à cette apparente simplicité se déploient des illustrations de toute beauté, exploitant la double page au profit du mouvement, dans une composition maîtrisée et habile.

Une végétation dorée recouvre le sol sombre. Sur un ciel carmin chaleureux monte puis décline le soleil. Face à lui, du haut de la montagne, l’observent les animaux avant de se résoudre à agir. Les traits de peinture visibles, les touches de couleurs s’éloignant d’une véracité documentaire, les formes arrondies, rapprochent le dessin de celui d’un enfant.

La Saga de Jeanne d’Arc, Mark Twain (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mardi, 21 Mai 2019. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Roman, USA, Wombat

La Saga de Jeanne d’Arc, avril 2019, trad. anglais (USA) Patrice Ghirardi, 576 pages, 25 € . Ecrivain(s): Mark Twain Edition: Wombat

 

Double surprise au programme de cette recension. Parcourant les collections humoristiques et satiriques des éditions Wombat, à la recherche d’un prochain livre hilarant et caustique, surgit un titre consacré à Jeanne d’Arc ; les Wombats seraient-ils tombés sur la tête… et dans un bénitier ? Étrange. La curiosité s’installe. Là, deuxième rebondissement : l’auteur de cette saga est Mark Twain. Tom Sawyer au milieu des batailles de la Guerre de Cent Ans. Voilà bien un objet littéraire non identifié à découvrir.

Avec une certaine méfiance et attendant la chute, inévitable, dans un autre registre, la lecture débute. Mais nulle trace d’humour, pas la moindre ironie, le célèbre conteur se consacre bel et bien à retracer l’épopée de cette jeune fille au destin extraordinaire. D’un bout à l’autre de son épais roman, un chant d’amour se fait entendre et finit par emporter le lecteur par ses poignants effets.

Un Petit air de Printemps, Carles Porta (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 16 Mai 2019. , dans La Une Livres, Seuil Jeunesse, Les Livres, Critiques, Jeunesse

Un Petit air de Printemps, mars 2019, 48 pages, 13,90 € . Ecrivain(s): Carles Porta Edition: Seuil Jeunesse

 

Les Contes de la vallée ouvrent leur chapitre du printemps. Les deux aventures précédentes s’y croisent et amènent un nouvel élan à ce monde enchanté, toujours aussi plein d’humour, de poésie et de fantaisie. Dans la vallée secrète, le renouveau de la nature n’a d’égal que l’activité de ses habitants.

L’ami Ticky revient de son séjour d’hiver et découvre que, dans son arbre maison, un voisin s’est installé. Il s’agit de Maximilien, le fameux musicien. Observant de l’extérieur ses amis en compagnie de ce nouveau venu, Ticky se méprend. Il se croit oublié, abandonné. En réalité, c’est tout le contraire, la joyeuse compagnie est en train de préparer une fête surprise pour le retour de l’oiseau migrateur.

Croisant la ballerine Tête d’Oignon sur son radeau, Ticky se joint à elle et se laisse aller au gré du courant. Ils pénètrent dans la partie la plus reculée de la forêt, celle où aucun habitant de la vallée ne se rend jamais. Leur chemin croise celui de l’Ogre qui se réjouit de faire de Ticky son dîner.

Le Grand Voyage de Rickie Raccoon, Gaëlle Duhazé (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 09 Mai 2019. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse

Le Grand Voyage de Rickie Raccoon, éditions HongFei Culture, février 2019, 64 pages, 15,50 € . Ecrivain(s): Gaëlle Duhazé

 

Après nous avoir enchantés grâce à Cité Babel et Chaton pâle, Gaëlle Duhazé poursuit sa création nourrie de métissage et d’une rare sensibilité avec les aventures d’une héroïne incroyable : la toute petite Rickie Raccoon.

Cachée derrière des montures roses gigantesques et coiffée d’un bonnet de laine aussi grand qu’elle, sorte de version animale de Punky Brewster, Rickie est une très jeune raton-laveur, seule survivante d’un naufrage et recueillie par une charmante mais bavarde chèvre angora. Ses deux seuls amis sont aussi atypiques qu’elle et le trio s’attire les pires ennuis avec les caïds de l’école. Un jour, les frères Pizzly dépassent les bornes, Rickie est profondément blessée : « une formidable colère la brûle tout entière ». Quelque chose se passe qui la couvre de honte et l’amène à penser qu’elle ne peut plus rentrer chez elle. Le plan est tout trouvé : « Quitter l’île de Vancouver. Préparer un sandwich, emporter ses bonbons au sirop d’érable et un ou deux souvenirs. Laisser un mot à Mme Rosabianca. Puis disparaître pour toujours ».

Les émotions de Moune, Cécile Alix, Claire Frossard (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mardi, 30 Avril 2019. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Magnard

Les émotions de Moune, Magnard Jeunesse, mars 2019, 30 pages, 9,90 € . Ecrivain(s): Cécile Alix, Claire Frossard Edition: Magnard

 

 

Moune est une petite fille à la bouille ronde et aux cheveux roux bouclés. Comme tous les enfants, elle est amenée à vivre de nombreuses expériences qui provoquent en elle des émotions. Or, pour un tout-petit, l’émotion n’a pas de degrés, elle est. Pleine et entière, le submergeant parfois. La collection consacrée à Moune et à son copain Timéo, propose de parler de deux émotions contraires à travers deux histoires et de faire partager à l’enfant lecteur ses propres expériences, de mettre des mots sur des émotions et des situations qui l’auront marqué. La conception des albums s’accompagne d’une page consacrée à chacune des émotions abordées, précédant l’histoire, puis d’une double page dédiée à un jeu visant à accompagner ou à faire passer l’émotion éprouvée. Ces compléments sont l’œuvre de la psychopédagogue Florence Millot, spécialisée en communication bienveillante en famille et en gestion des émotions.