Identification

Les Livres

La dernière bagnarde, Bernadette Pécassou-Camebrac

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 02 Juin 2011. , dans Les Livres, Recensions, La Une Livres, Récits, Flammarion

La Dernière bagnarde, Bernadette Pécassou-Camebrac, Flammarion, 2011, 312 pages, 20 €. . Ecrivain(s): Bernadette Pécassou-Camebrac Edition: Flammarion


La campagne menée par Albert Londres dans les années 20 et 30 a permis la fermeture des bagnes en 1938 (Au bagne, 1923 ; Maisons de supplices, 1936). Effectifs dès le XVIIIe siècle, les bagnes portuaires vont offrir à partir de 1848 la possibilité aux prisonniers de vivre une aventure exotique dans les bagnes d’outre-mer. Si Cayenne a pu faire l’objet de rêveries de la part de Jean Genet dans Miracle de la rose, ce nom évoque surtout l’horreur d’un enfer. Aujourd’hui, l’histoire des bagnes est connue, elle a été de nombreuses fois mise en fiction. On peut penser au film Papillon où un Dustin Hoffman aussi timoré qu’ingénieux tente de périlleuses évasions au côté de l’intrépide Steve Mac Queen.

La Dernière bagnarde apporte un nouveau volet à cette sombre histoire du bagne : celle des convois de femmes, soit prêt de deux mille bagnardes livrées à elles-mêmes et à de multiples tortionnaires, sans espoir de retour. Le récit se concentre autour de la figure de Marie Bartête qu’Albert Londres rencontra bel et bien en 1923.

La bibliothèque idéale de Yann SUTY

Ecrit par Yann Suty , le Mardi, 31 Mai 2011. , dans Les Livres, La Une Livres, La bibliothèque idéale

 

Dostoïevski – Crime et châtiment

Une tension psychologique permanente


Julien Gracq – Le Rivage des Syrtes

Une leçon d’écriture, un style époustouflant


Albert Camus – L’Etranger

Une mécanique implacable


La bibliothèque idéale de Michel HOST

Ecrit par Michel Host , le Mardi, 31 Mai 2011. , dans Les Livres, La Une Livres, La bibliothèque idéale

 

Des classiques et des contemporains

_____________________________


1 -  Le Livre de la Genèse & L’Épopée de Gilgameš

Là tout commence, et c’est le même livre !


2 - Les Lettres de mon moulin, d’Alphonse Daudet

Pour un parfum d’enfance, de thym et de serpolet.


3 – Sans famille, d’Hector Malot

Parce qu’y pleure et se console le cœur de l’enfant.



Mensonges, Valérie Zenatti

Ecrit par Léon-Marc Levy , le Dimanche, 29 Mai 2011. , dans Les Livres, Recensions, La Une Livres, Récits, L'Olivier (Seuil)

Mensonges, Avril 2011. 92 p. 10 € . Ecrivain(s): Valérie Zenatti Edition: L'Olivier (Seuil)

Fugues et variations sur le thème de … Aharon Appelfeld. Il fallait oser écrire après et sur un tel magicien de l’écriture ! Valérie Zenatti l’a fait, avec amour, talent, énergie, passion.

Mensonges est un exercice de style sur l’acte littéraire et les chemins qu’il autorise. « F for Fake » disait Orson Welles dans un film célèbre sur l’art des faussaires. Ca ne veut pas dire que Valérie Zenatti triche avec Appelfeld. Certes non. Elle compose, à partir des thèmes chers au grand Aharon, des nouvelles brèves, ciselées, qui vont constituer une gamme de « mensonges » littéraires.

La première, « apparence », contient dans son titre le défi d’écriture. Valérie Zenatti fait en quatre pages l’ « autobiographie » d’Erwin, le jeune héros d’ « un garçon qui voulait dormir » et double d’Aharon Appelfeld. Biographie qui semble continuer/compléter le roman du maître et qu’elle avoue, en bout de texte, fausse, bien sûr.

 

Je ne m’appelle pas Aharon Appelfeld.

La vie sexuelle des super héros, Marco Mancassola

Ecrit par Yann Suty , le Dimanche, 29 Mai 2011. , dans Les Livres, Critiques, La Une Livres, Bassin méditerranéen, Roman, Gallimard

La vie sexuelle des super héros – Traduit de l’italien par Vincent Raynaud. 546 pages, 24,90 € . Ecrivain(s): Marco Mancassola Edition: Gallimard


Réveillez le geek qui sommeille en vous. Vous aussi vous avez été élevé au Strange ? Vos héros d’enfance s’appelaient Spiderman ou Batman, Spiderman ou Wolverine, Daredevil ou Le Punisher ? Vous prenez encore un plaisir non coupable à vous plonger dans des comics ? Vous ne manquez pas un seul des films de super-héros qui fleurissent au cinéma ?

Alors, le dernier livre de Marco Mancassola, La vie sexuelle des super héros, est assurément fait pour vous.

Comme l’annonce son titre, ce livre est d’abord un programme de choc. Où l’on va connaître les super-héros sous un jour un peu plus intime. Car s’il existe une certaine constante dans les comics, c’est bien souvent l’absence de sexualité des super-héros. Pas de repos du guerrier pour les braves. Défendre la veuve et l’orphelin, sauver le monde contre des hordes de super-méchants vide-t-il de toutes ses forces ? Mais peut-être aussi parce que le public auquel s’adressent les comics est plutôt jeune…