Identification

Création poétique

Fictions (anthologie) 1, par Matthieu Gosztola

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 03 Novembre 2016. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

L’adolescente surprend

Son rouge à lèvres

Sur une autre

 

*

 

Il n’y a jamais assez de tendresse

Pour un homme

Rongé par l’idée du dernier voyage

 

*

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (39) - FIN

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 08 Octobre 2016. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

Toutes les fois qu’il voudra, du crépuscule à l’aube, plonger en soi-même, n’insiste pas, efface-toi, prononce seulement les mots qui, en rêve, vous rendent fluide et vous munissent d’ouïes et de nageoires, car c’est le seul moyen de le suivre jusqu’au fond où tu apercevras, toute noire de poissons cendrés et ceinturée d’écume, son île, qui s’appelle

Un poème

 

FIN

 

Matthieu Gosztola

 

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (38)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 01 Octobre 2016. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

Ce silence

Dont vous avez

 

De loin

Caressé un oiseau

 

De nuit

 

Ce baiser

Que vous posâtes

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (37)

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 24 Septembre 2016. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

Toutes nos chambres

Seront pareilles

 

Elles auront toutes

De la musique

 

Par terre

Et des souliers

 

Sur la cheminée

 

*

Désert des îles (2), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 19 Septembre 2016. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

L’île absolue : la concision spacieuse de la terre.

* * *

L’Île au Trésor : île précieuse, île-trésor.

* * *

45. L’île aussi des rejetés, des réprouvés, des bannis et bagnards, prison à ciel et mer ouverts, à vie recluse : île qui lie de force et, à son corps défendant, par décret des puissants, île-lie.

* * *

La minime maxime, consistant îlot.

* * *

Le nid, rentré, inséré, tissu de tissus, partie prenante et part distincte de l’intimité dont il est le cœur et la promesse, n’est pas assimilable à une île car l’espace qui l’entoure ne l’expose pas mais l’enveloppe, converge sur lui, le creuse, le confirme et protège.

* * *