Identification

Asie

Les petites bêtes de Tatsu Nagata

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mercredi, 25 Janvier 2012. , dans Asie, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse, Seuil Jeunesse

Les petites bêtes de Tatsu Nagata, traduit du japonais par Thierry Dedieu, 192 p. 14,90 € . Ecrivain(s): Tatsu Nagata Edition: Seuil Jeunesse

Parmi la profusion d’ouvrages sur les animaux, proposée par l’édition jeunesse, la production de Tatsu Nagata dénote très nettement. Dans ses albums de sciences naturelles destinés aux tout-petits, il allie une extrême simplicité à une efficacité redoutable et à un humour omniprésent. L’exercice est enlevé, pertinent et bigrement intelligent. Il raconte ce qu’un scientifique en herbe est susceptible d’observer, à l’instar du professeur Nagata, scientifique reconnu et amoureux de la nature et croqué avec réussite dans de savoureux autoportraits.

Les petites bêtes de Tatsu Nagata rassemble huit de ces albums.  L’illustration sur une double page est accompagnée d’une phrase-clé offrant une observation sur l’animal étudié. Les images sont sobres et drolatiques, elles jouent sur des gammes de couleurs épurées et franches. Le propos énonce une réalité scientifique tout en laissant une grande place à l’humour, soit par contraste avec l’image, soir par effet d’exagération. De la même façon, les illustrations prêtent souvent à rire : tantôt elles jouent sur la personnification de l’animal, les lunettes à huit verres de l’araignée, le ver de terre attablé ou la fourmi éleveuse de pucerons en sont de bons exemples ; tantôt elles prennent au pied de la lettre la phrase correspondante, ainsi, face à l’escargot, « la tortue est rapide » et semble courir, alors qu’en hiver, il reste au fond de sa coquille, dotée d’une cheminée fumante.

Mon Oncle Napoléon, Iraj Pezeshkzad

Ecrit par Laetitia Nanquette , le Dimanche, 06 Mars 2011. , dans Asie, Les Livres, Recensions, Actes Sud

Mon oncle Napoléon, traduit par Sorour Kasmaï, 2011, Actes Sud. 492 p. 23 € . Ecrivain(s): Iraj Pezeshkzad Edition: Actes Sud

Iradj Pezechkzad est né en 1928 à Téhéran, et vit aujourd’hui en France. Il a exercé les professions de juge et diplomate, et publié plusieurs romans. Il a également traduit des textes classiques de la littérature française en persan, de Molière à Voltaire.

Mon oncle Napoléon, roman culte en Iran, popularisé par son adaptation en série télévisée, raconte la vie d’une famille élargie à Téhéran au début de la seconde guerre mondiale, à travers le regard du narrateur, un adolescent soudain tombé amoureux de sa cousine, Leyli. Le personnage éponyme, père de Leyli, patriarche de la famille et admirateur de l’empereur français, est persuadé que les Anglais conspirent contre lui et sa famille, du fait de batailles imaginaires qu’il aurait menées contre l’Empire britannique. L’histoire s’organise autour de ce fragile équilibre entre réalités de la vie téhéranaise et illusions de conquêtes et de gloire. Les membres de la famille s’allient, se trompent et se trahissent autour de ces fabulations ; les domestiques doivent également prendre parti.