Identification

Vingt-trois secrets bien gardés, Michel Tremblay (par Arnaud Genon)

Ecrit par Arnaud Genon 01.07.19 dans Actes Sud, La Une Livres, Critiques, Les Livres, Biographie, Récits

Vingt-trois secrets bien gardés, juin 2019, 112 pages, 12,80 €

Ecrivain(s): Michel Tremblay Edition: Actes Sud

Vingt-trois secrets bien gardés, Michel Tremblay (par Arnaud Genon)

 

Souvenirs d’un « je » à la troisième personne

Le prolifique québécois Michel Tremblay, auteur de pièces de théâtre, de romans, de scénarios, s’était déjà confié dans son triptyque autobiographique (Les vues animées, Douze coups de théâtre, Ange cornu avec des ailes de tôle) (1), publié au début des années 1990. Presque trente ans plus tard, il livre dans un petit volume plein de fraîcheur, d’humour et de tendresse, vingt-trois secrets qui étaient jusqu’alors bien gardés et qu’il décide, à 77 ans, de partager avec ses lecteurs. Fait notable, il se raconte à la troisième personne même si tout ce qu’il rapporte ici est factuel. La troisième personne offre le recul nécessaire, permet à l’auteur de se voir comme un autre, de garder la bonne distance, le détachement qui donne au recueil sa couleur particulière.

Ces souvenirs nous sont restitués selon l’ordre aléatoire de la mémoire. Ils semblent s’appeler les uns les autres, se répondre et construisent, dans leur ensemble, un autoportrait « empreint d’émotions douces et fines », ainsi que le mentionne la quatrième de couverture.

Le lecteur suit alors ce personnage anonyme – que l’on sait être l’auteur – à travers de courtes anecdotes qui évoquent sa tendre enfance, son adolescence ou sa vie d’adulte. Ces instants qu’il réveille, qu’il ressuscite, sont des moments de peu, des « épiphanies » qui disent pourtant le rapport aux autres, à la famille, au monde. Ses premiers pas dans un bar gay montréalais, l’évocation de ses toutes premières lectures, d’une rencontre humiliante – mais ô combien amusante pour nous – avec Jack Lang ou encore l’annonce, aux côtés de sa grand-mère, de la fin de la guerre, sont relatés comme l’on partage avec quelques amis des souvenirs émouvants, amusants. Ils ont en commun de révéler la simplicité de celui qui les a vécus et de nous le rendre encore plus attachant, à l’image de ce petit livre qui en dit sur l’auteur beaucoup plus qu’il n’y paraît.

 

Arnaud Genon

 

(1) Textes initialement publiés chez Léméac Éditeur, Montréal, respectivement en 1990, 1992, 1994. Ces textes sont par la suite parus en France, chez Actes Sud, dans la collection Babel.

 

  • Vu : 486

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Michel Tremblay

 

Né en 1942 à Montréal, Michel Tremblay, chroniqueur, dramaturge et romancier québécois, est l’un des écrivains les plus importants de sa génération. Le cycle des Belles-SœursChroniques du Plateau-Mont-Royal et La diaspora des Desrosiers appartiennent au corpus des œuvres majeures de la littérature francophone actuelle. En France, toute son œuvre – fiction et théâtre – est publiée chez Actes Sud et Actes Sud-Papiers. Il a obtenu en 2018 le Grand Prix de la Francophonie.

 

A propos du rédacteur

Arnaud Genon

Lire tous les articles d'Arnaud Genon

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : Littérature française et francophone

Genres : Littérature du "je" (autofiction, autobiographie, journaux intimes...), romans contemporains, critique littéraire, essais

Maisons d´édition : Gallimard, Stock, Flammarion, Grasset


Arnaud Genon est docteur en littérature française, professeur certifié en Lettres Modernes. Il enseigne actuellement les lettres et la philosophie en Allemagne, à l’Ecole Européenne de Karlsruhe. Visiting Scholar de ReFrance (Nottingham Trent University), il est l´auteur de Hervé Guibert, vers une esthétique postmoderne (L’Harmattan, 2007), de L’Aventure singulière d’Hervé Guibert (Mon petit éditeur, 2012), Autofiction : pratiques et théories (Mon petit éditeur, 2013), Roman, journal, autofiction : Hervé Guibert en ses genres (Mon petit éditeur, 2013). Il vient de publier avec Jean-Pierre Boulé,  Hervé Guibert : L'écriture photographique ou le miroir de soi (Presses universitaires de Lyon, coll. Autofictions etc, 2015). Ses travaux portent sur l’écriture de soi dans la littérature contemporaine.

Il a cofondé les sites herveguibert.net et autofiction.org