Identification

Unité 8200, Dov Alfon (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 02.12.20 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Folio (Gallimard), Israël, Polars

Unité 8200, Dov Alfon, août 2020, trad. anglais, Françoise Bouillot, 448 pages, 8,50 €

Edition: Folio (Gallimard)

Unité 8200, Dov Alfon (par Jean-Jacques Bretou)

 

Un pavé dans la mare de l’Unité 8200. L’Unité 8200 (dire 8-deux cent) est une unité de renseignement de l’Armée de défense d’Israël, responsable du renseignement d’origine électromagnétique et du décryptage des codes. Elle est rattachée au Ministère de la Défense Israélien.

Yaniv Meidan ressortissant israélien et jeune homme d’affaires, âgé d’une vingtaine d’années, tente une blague en débarquant à Roissy du vol 319 d’El Al pour se rendre à l’exposition CeBIT Europe (salon des technologies de l’information et de la bureautique). La douane franchie, il se jette, pour s’amuser, dans les bras d’une magnifique chasseuse d’hôtel tout habillée de rouge et perchée sur de hauts-talons. Mais qui attendait-elle en réalité ? où va-t-elle l’emmener ? Meidan disparaît avec son accompagnatrice. Où sont-ils passés ?

Le commissaire, proche de la retraite, Jules Léger, de la police judiciaire, va prendre l’affaire en main côté français. Tandis qu’en plus de deux « représentants » de l’état hébreu, le colonel Zeev Abadi, qui selon ses dires se trouvait là par hasard, va représenter les autorités israéliennes. Le lieutenant Oriana Talmor, basée à Tel-Aviv, responsable par intérim de l’Unité 8200 fera la liaison avec Abadi. La situation paraît déjà délicate lorsqu’un second voyageur originaire de l’état hébreu disparaît à son tour. On frôle la crise diplomatique. Mais les Chinois font leur apparition, Paris devient une gigantesque salle de jeu entre ressortissants et geeks chinois, israéliens et français où les coups sont mortels.

Dov Alfon nous fait visiter en une journée, découpée en courts chapitres, le parking de Roissy, le Grand Hôtel, la piscine Michel-Ange Molitor, le 13ème arrondissement de Paris, le quartier Saint-Germain, où nous traversons un appartement de mannequins, et enfin nous fait faire un crochet par Créteil. Les balles pleuvent, les drones planent, toute la nouvelle technologie chinoise et israélienne est au service d’un thriller trépidant. Nous apprenons beaucoup sur les rivalités qui peuvent exister entre les différents services chargés du renseignement de l’état hébreu, un peu des arcanes de la politique israélienne en apercevant en demi-teintes quelqu’un qui pourrait ressembler à un premier ministre. Un livre d’espionnage qui pourrait avoir une petite odeur de blanquette de veau tant le Jules de la police française ressemble à celui, vieillissant, de Simenon. De la finesse et de l’humour dans une passionnante histoire, c’est ce que nous a concocté Alfon.

 

Jean-Jacques Bretou

 

Né en 1961, Dov Alfon a grandi entre la France et Israël. Ancien officier des services de renseignement israéliens, il a été grand reporter, responsable des enquêtes puis rédacteur en chef d’Haaretz. Son premier roman, Unité 8200, est un best-seller international. Dov Alfon vit aujourd’hui à Paris où il est directeur de la rédaction de Libération.

  • Vu : 553

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.