Identification

Rusty Puppy, Joe R. Lansdale (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 09.03.22 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Folio (Gallimard), Polars

Rusty Puppy, Joe R. Lansdale, septembre 2021, trad. anglais (USA), Frédéric Brument, 336 pages, 8,20 €

Edition: Folio (Gallimard)

Rusty Puppy, Joe R. Lansdale (par Jean-Jacques Bretou)

 

Après une profonde blessure par poignard qui l’a laissé « mort deux fois à l’hôpital », Hap Collins, désabusé, presque la cinquantaine, termine sa convalescence dans les locaux de l’agence Brett Sawyer Investigation, les pieds habillés de chaussettes dépareillées, confortablement posés sur le bureau. Sa femme Brett et sa fille Chance sont enrhumées et se reposent en compagnie de leur femelle berger allemand, Buffy. Collins grignote les biscuits à la vanille que son acolyte Leonard Pine avait cachés derrière le réfrigérateur. Leonard est un ancien vétéran, grand, noir, homosexuel et toujours prêt à la baston, il est absent lui aussi. Soudain l’on pousse la porte, une grande femme noire imposante demande à voir le détective noir sous prétexte qu’avec « les Blancs, on ne peut jamais trop savoir », « non pas qu’elle soit raciste mais mieux vaut avoir affaire aux Blancs le moins possible », et puis les flics « ils ne font jamais rien ». Après lui avoir conté l’un de ses hauts faits ayant eu lieu dans son quartier sensible de Camp Rapture, Hap finit par l’emporter et la femme, Louise Elton, dépose une liasse de billets de banque sur le bureau et lui raconte les raisons de sa démarche. Son fils Jamar aurait été assassiné et elle soupçonne fortement la police.

Il semblerait par ailleurs que l’agent Coldpoint se soit amusé avec sa fille, Charm Elton en l’accusant faussement d’ébriété sur la voie publique, il l’aurait attachée à l’un des radiateurs du commissariat après une fouille poussée, puis l’aurait laissée, pantalon baissé debout toute la nuit, afin que chacun puisse profiter du spectacle.

On sent que l’ambiance est chaude entre le quartier HLM de Camp Rapture et la police. Il va falloir toute la sagacité et le doigté de nos deux héros pour éclaircir cette histoire. Au passage on croisera des individus coiffés de bonnets de bain, une naine surdouée, dotée d’un sens des affaires inné, qui aurait pu s’engager dans un cirque en tant qu’avaleuse de tartes aux pommes entières. Des ripoux et des non ripoux, des hommes d’affaires incompris, un grand étang rempli de sciure et des cadavres à la pelle.

C’est un bon thriller, même s’il reste un peu tranquille compte tenu de la maturité de nos enquêteurs qui n’ont cependant pas perdu leur langue et le sens de la répartie. L’histoire reste assez classique et l’on peut déplorer que de nos jours aux USA on puisse toujours rencontrer des affaires aussi troubles.

Au fait, si ça peut vous aider, « Rusty Puppy » signifie « chiot rouillé ».

 

Jean-Jacques Bretou

 

Né en 1951 au Texas, Joe R. Lansdale, auteur d’une trentaine de livres, a été révélé par sa série de polars avec le duo Hap et Leonard, comprenant : Bad Chili, Tsunami mexicain, ou encore Honky Tonk Samouraïs.

  • Vu : 1056

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.