Identification

Passé composé, Anne Sinclair (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 13.04.22 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Essais, Grasset

Passé composé, Anne Sinclair, juin 2021, 375 pages, 22,50 €

Edition: Grasset

Passé composé, Anne Sinclair (par Jean-Jacques Bretou)

« Je n’ai jamais eu une bonne idée de moi-même, et guère envie de me livrer à une analyse en public. Je voudrais toutefois animer les photos figées de la femme que je suis, et donner à voir quelque chose de plus complexe, même si j’admets avoir été la première à brouiller les pistes.

Je suis fondamentalement craintive, pusillanime et timorée, avec des sursauts d’audace maîtrisés. J’ai su cependant donner le change pour que l’on me perçoive comme volontaire et active.

Ma vie s’est construite au gré de hasards, d’enchaînements non prémédités, mais j’admets que m’étant battue pour une place au soleil, j’ai paru ambitieuse ».

Si la journaliste de TF1 pendant treize ans, de « 7 sur 7 » ou de « Question à domicile », a pu nous apparaître, malgré les fameuses interviews dont nous avons souvenir, quelques fois comme une bourgeoise (mot qu’elle assume), lisse, un peu trop mesurée, elle témoigne que c’était là, son parti pris, elle ne cherchait pas comme on dit de nos jours à créer le « buzz ». Elle n’aurait jamais interviewé Jean-Marie Le Pen, il lui fallait des invités avec lesquels l’échange verbal, la communication était possible. Anne Sinclair le dit, et outre excellente journaliste, elle est sincère et c’est une qualité qu’on ne peut lui retirer.

Il faut cependant peut-être remonter à l’enfant pour comprendre l’adulte, la notion de devoir et les efforts d’une personne parfois réservée.

Descendante unique d’un couple très aisé, cultivé, juif, elle adore son père et vivra longtemps dans l’entourage de sa mère. Elle est très protégée, pendant un temps la petite fille de parents trop attentionnés sans doute, se retrouva en surpoids. Choyée, elle est en même temps stimulée. Il ne lui est pas interdit de parler à table parce que cela éveille l’esprit, elle apprendra dès le temps venu toutes les choses concernant la sexualité d’une jeune fille, mais il faut garder la mesure, les boums, oui, mais dans certaines conditions. Elle fréquentera le Cours Hattemer, une école privée où elle aura Véronique Sanson et Jean-Jacques Chaban-Delmas comme condisciples.

Très vite, elle s’intéresse, parce que c’est la guerre d’Algérie, à l’information. Elle va s’inscrire à Sciences Po, se découvrira mendésiste, et une fois son diplôme en poche tente d’entrer à Europe N°1. Ça n’est pas facile mais opiniâtre, elle y arrivera. Elle y rencontrera son premier mari, Ivan Levaï avec lequel elle aura deux enfants. Elle entrera très vite à la télévision privée TF1, celle de Bouygues. Dans son livre, elle nous la décrit de l’intérieur, de même que le monde politique de l’époque, cette perspective est fort intéressante et le sujet la passionne. Bientôt, elle rencontrera Dominique Strauss-Kahn et s’occupera du Huffington-Post. Et puis ce sera le fameux épisode de la suite 2806 de l’hôtel Sofitel de New York. Anne Sinclair agira avec beaucoup de sang-froid. Elle s’explique sur cette affaire dans ce livre et nous raconte que sa vie ne s’arrêtera pas là puisqu’elle rencontrera Pierre Nora.

Un livre intéressant, une manière de se replonger dans les médias et la cuisine politique de « jadis ».

 

Jean-Jacques Bretou

 

Anne Sinclair, née le 15 juillet 1948 à New York, est une journaliste franco-américaine. Elle est connue pour avoir animé plusieurs émissions d’information, dont le célèbre magazine politique 7 sur 7 sur TF1 de 1984 à 1997, ainsi que Questions à domicile de 1985 à 1989.

  • Vu : 549

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.