Identification

Jolies filles, Robert Bryndza (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 04.10.21 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Polars, Roman, Belfond

Jolies filles, Robert Bryndza, Belfond Noir, janvier 2021, trad. anglais, Chloé Royer, 408 pages, 19,90 €

Edition: Belfond

Jolies filles, Robert Bryndza (par Jean-Jacques Bretou)

 

Quelque temps après Noël, la Detective Chief Inspector de la Projects Team, Erika Foster, d’origine slovaque, la reine de la kapustnica, fête ses retrouvailles avec son ami Peterson, un garçon grand et mince à dreadlocks, agent de la Murder Investigation Team, veuf depuis deux ans. Peterson est appelé sur une scène de crime, Erika décide de le suivre. À peine recouverts de leurs combinaisons stériles blanches, ils pénètrent sur la scène de crime pour découvrir au sommet d’une benne à ordures le cadavre d’une jeune femme dénudée en dessous de la taille, affreusement battue, le corps marqué de profondes entailles et l’artère fémorale tranchée. Peterson va confier l’enquête au DCI Hudson, et Foster va se faire remettre à sa place pour être intervenue sur un périmètre de travail qui n’est plus le sien. En outre, elle va devoir se rabattre sur les « mini-mars » qui remplissent la boite à gants de sa voiture pour tenter de faire passer sa frustration parce qu’elle veut cette enquête.

Heureusement que le hasard fait parfois bien les choses. Isaac Strong, le médecin légiste apprend à Erika qu’il est tombé sur une affaire identique à celle sur laquelle elle voulait travailler. On a retrouvé dans un container à poubelles à Croydon le corps d’une jeune et jolie femme, Janelle Robinson, morte dans des conditions identiques à la première, Lacey Greene ; le corps à demi dévêtu, lacéré en de nombreux endroits, fortement contusionné et l’artère fémorale tranchée.

Il n’en faut pas plus pour Foster d’en déduire que l’on a affaire à un tueur en série. Alors opiniâtre, têtue, obstinée, un brin en dehors de la plus élémentaire courtoisie et des règles de savoir-vivre seyant à sa profession, elle va réussir à se faire accepter comme enquêtrice sur ces affaires et partir à la chasse au serial killer. Ce dernier, le lecteur va vite arriver à l’identifier, et l’essentiel du livre va porter sur la traque que va mener notre superflic avant qu’il ne se remette à tuer.

Hormis quelques invraisemblances, parmi lesquelles figurent en bonne position la façon dont l’héroïne de ce livre arrive à ses fins pour enquêter sur une scène de crime qu’elle a choisie, ou bien celle qu’elle a de crocheter un cadenas pour la première fois. Même si on a déjà une impression « déjà lu quelque part », ce livre se lit sans difficulté aucune et reste un roman, une fiction attractive, de quoi passer quelques heures de détente. N’est-ce pas aussi un des buts de la littérature ?

 

Jean-Jacques Bretou

 

Né en Angleterre, Robert Bryndza a commencé une carrière d’acteur à Londres avant de se lancer dans l’écriture de thrillers. Après La Fille sous la glace (Belfond, 2018 ; Pocket, 2019), Oiseau de nuit (Belfond 2019 ; Pocket 2020), et Liquide inflammable (Belfond, 2019), Jolies filles est le quatrième volet des enquêtes de l’inspectrice Erika Foster.

  • Vu : 429

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.