Identification

Belle-Amie, Harold Cobert (par Sylvie Ferrando)

Ecrit par Sylvie Ferrando 17.09.19 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Roman, Les Escales

Belle-Amie, février 2019, 416 pages, 19,90 €

Ecrivain(s): Harold Cobert Edition: Les Escales

Belle-Amie, Harold Cobert (par Sylvie Ferrando)

 

Belle-Amie est la très réussie suite du célèbre roman Bel-Ami, publié par Guy de Maupassant en 1885, et qui relate l’ascension sociale, à Paris, d’un peu scrupuleux aventurier d’origine modeste et normande. La fiction de Maupassant se clôt sur le deuxième mariage de Georges Du Roy de Cantel avec la fille de son patron, M. Walter, directeur du journal La Vie française. Comme dans tous les romans d’apprentissage du XIXe siècle, la réussite sociale va de pair avec les succès amoureux et les rencontres érotiques.

« Il était toujours bien fait de sa personne, blond, d’un blond châtain vaguement roussi, avec sa moustache retroussée, qui semblait mousser sur sa lèvre, des yeux bleus, clairs, troués d’une pupille toute petite, des cheveux frisés naturellement, séparés par une raie au milieu du crâne ».

Mais après l’ascension vient la chute, et Harold Cobert s’emploie à faire tomber dans l’excès d’ambition et de prise de risques le nouveau patron de La Vie française, devenu député puis ministre.

« Tant qu’on monte on regarde le sommet et on se sent heureux ; mais lorsqu’on arrive en haut, on aperçoit tout d’un coup la descente, et la fin qui n’est que la mort. Ça va lentement quand on monte, mais ça va vite quand on descend » (Guy de Maupassant, Bel-Ami).

Très habilement, Cobert reprend au plus-que-parfait ou au discours indirect libre des pans entiers de la diégèse de Bel-Ami et épouse le style de l’écrivain. Il va même jusqu’à faire apparaître celui-ci comme un personnage de son propre roman, deuxième tome dans lequel l’histoire de la jeunesse de Georges Duroy est dévoilée dans la presse, comme une mise en abyme, un roman dans le roman. L’histoire de Belle-Amie s’adosse aux scandales financiers et aux démissions ou destitutions politiques de la IIIe République, du gouvernement de Jules Grévy à celui de Sadi Carnot. L’affaire des fausses décorations et celle de l’emprunt public pour le financement du canal du Nicaragua occupent alors l’Assemblée et la presse, qui n’est pas exempte d’antisémitisme.

Mais qui est Belle-Amie ? Est-ce Suzanne, la jeune épouse de Georges, impliquée dans le combat pour la défense des femmes ? Est-ce Madeleine, première épouse de Georges, fine rédactrice du journal La Plume, qui, sous le pseudonyme de Marie Dereine, peu à peu met au jour les secrets les mieux gardés ? Est-ce Salomé de Latour, la mystérieuse et ensorceleuse amie de Suzanne, cousine du non moins énigmatique Sigfried ? Le secret, levé à la fin du roman, est une parfaite réussite. De fait, le rôle des femmes se révèle primordial, surtout à la fin de l’ouvrage, où s’accomplit une sorte de vengeance morale.

 

Sylvie Ferrando

 

  • Vu : 330

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Harold Cobert

 

Né à Bordeaux en 1974, Harold Cobert est un écrivain français, auteur de romans tels que Un hiver avec Baudelaire (2009), et L’Entrevue de Saint-Cloud (2010).

 

A propos du rédacteur

Sylvie Ferrando

Lire tous les articles de Sylvie Ferrando

 

Rédactrice

Domaines de prédilection : littérature française, littérature anglo-saxonne, littérature étrangère

Genres : romans, romans noirs, nouvelles, essais

Maisons d’édition les plus fréquentes : Gallimard, Grasset, Actes Sud, Rivages, Minuit, Albin Michel, Seuil

Après avoir travaillé une dizaine d'années dans l'édition de livres, Sylvie Ferrando a enseigné de la maternelle à l'université et a été responsable de formation pour les concours enseignants de lettres au CNED. Elle est aujourd'hui professeur de lettres au collège.

Passionnée de fiction, elle écrit des nouvelles et des romans, qu'elle publie depuis 2011.

Depuis 2015, elle est rédactrice à La Cause littéraire et, depuis 2016, membre du comité de lecture de la revue.

https://www.edilivre.com/?s=Ferrando