Identification

Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, Maurice Leblanc

Ecrit par Ivanne Rialland 13.09.13 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Folio (Gallimard), Roman

Arsène Lupin, Gentleman cambrioleur, texte intégral et dossier par Étienne Leterrier, lecture d’image par Pierre Favory, juin 2013, 279 pages

Ecrivain(s): Maurice Leblanc Edition: Folio (Gallimard)

Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, Maurice Leblanc

 

Alors que les éditions Rivages invitaient en avril les familiers du gentleman cambrioleur à découvrir un roman moins connu de Maurice Leblanc, L’Éclat d’obus, les éditions Gallimard proposent aux collégiens la lecture de ses premières aventures, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur.

Le volume de la collection « Folioplus classiques » accompagne le recueil de nouvelles d’un dossier composé par Étienne Leterrier, agrégé de lettres et doctorant, qui offre successivement aux élèves – et à leur professeur – un éclairage historique sur la belle époque, un commentaire des caractéristiques d’Arsène Lupin, deux groupements de textes (sur la naissance du personnage de détective et sur les scènes criminelles), une biographie de Maurice Leblanc et des questions devant guider l’établissement d’une fiche de lecture par l’élève. S’ajoute à cela l’analyse par Pierre Favory, agrégé, docteur en arts plastiques et professeur dans le secondaire, de la photographie ornant la couverture : Automobile Delage, Grand Prix de l’ACF, juin 1912, de Jacques-Henri Lartigue. Quelques notes viennent également éclairer le texte : vocabulaire, allusions culturelles ou historiques.

On pourra trouver à redire au choix des mots expliqués en bas de page, mais il paraît fort judicieux d’avoir limité le nombre de notes pour ne pas rebuter le jeune lecteur. Relevons cependant ce qui nous paraît une erreur ou une maladresse : l’Argus de la presse, entreprise fournissant des dossiers de presse sur tel ou tel point d’actualité à ses clients – et en particulier sur eux-mêmes – est donné comme un journal spécialisé « dans la traduction d’articles de la presse internationale », ce qui rend le texte bien opaque.

La lecture d’image est très accessible, le dossier littéraire est plus dense et se révèlera sans doute parfois difficile pour les plus jeunes. Il est, quoi qu’il en soit, tout à fait intéressant : l’arrière-plan historique est approfondi, les extraits choisis bien mis en perspective. Le titre de la rubrique L’écrivain à sa table de travail fait plutôt attendre un commentaire de la genèse de l’œuvre que l’analyse du personnage, mais celle-ci est éclairante et paraît adaptée au niveau collège. La narration elle-même est abordée par la bande alors même que la fiche de lecture pose des questions assez complexes sur cet aspect, charge sans doute à l’enseignant de traiter ce point en classe par une étude détaillée des nouvelles.

Reste pour finir l’essentiel : le texte de Maurice Leblanc. Au-delà de l’énergie et de la bonne humeur qui font l’atmosphère de ces nouvelles, on est frappé à la (re)lecture du caractère ludique de l’écriture. La plume de Maurice Leblanc manie les armes mêmes du personnage et, dans la première nouvelle, c’est bien lui plutôt que Lupin qui nous fait les poches. Leblanc s’amuse ainsi avec la narration, quitte à prendre des libertés avec la vraisemblance. C’est en un sens à la fois la faiblesse et le charme de ces aventures d’Arsène Lupin qui font de nous les dupes consentantes d’un habile et gracieux tour de passe-passe.

 

Ivanne Rialland

 


  • Vu : 5023

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Maurice Leblanc

 

Maurice Leblanc (1864-1941) crée en 1905 dans le mensuel Je sais tout, à la demande de Pierre Lafitte, le personnage d’Arsène Lupin qui doit concurrencer le Sherlock Holmes de Conan Doyle. Arsène Lupin rend célèbre cet écrivain jusque-là méconnu, dont l’œuvre emprunte des genres variés : récit psychologique, roman d’anticipation, roman sentimental… L’immense popularité du personnage finit par agacer Leblanc qui tente de le faire mourir dans 813. Leblanc continue cependant à publier des aventures de Lupin jusqu’à la fin de sa vie.

 

A propos du rédacteur

Ivanne Rialland

 

Lire les textes et articles d'Ivanne Rialland


Rédactrice


Ivanne Rialland est écrivain et chercheur.

Elle travaille notamment sur l'écrit sur l'art au XXe siècle et sur le récit surréaliste.

Agrégée de lettres, elle enseigne à l'heure actuelle à l'université de Versailles-St Quentin en Yvelines.

Elle a publié deux romans chez Alexipharmaque, C (2009) et Pacific Haven (2012)