Identification

Vœux & Offrandes pour l’an 2017, par notre président Michel Host

Ecrit par Michel Host le 28.12.16 dans La Une CED, Les Chroniques

Vœux & Offrandes pour l’an 2017, par notre président Michel Host

 

Songes et Fantaisies


Incorrigible, Horrible & Insensible,

J’imaginais vous offrir des Brexit,

Ces mets délicats qui excitent,

Des camions empiffrés de munitions,

D’oblongues bombes à fragmentation,

Couteaux et yatagans des Assassins,

Flammes et hurlements soirs et matins,

Un Donald Trump grandeur nature,

Notre mol François en pâture,

Un très pétillant Erdogan,

Un p’tit Poutine président,

Un Bachar al-Assad que Sade

Eût adoré, et, en grillade,

Alep et Palmyre flambées,

Cinq mille ans partis en fumées

Parmi les tambouilles du Diable,

Tout ce que nos temps agréables

Nous obligent à respirer.

Nos pentes et nos pis-aller

Trop souvent en bas nous attirent.

Éloignons-nous de cet Empire

Noir, de l’Enfer, de ses fureurs.

Du pire allons vers le meilleur :

Je vous offre un nouvel Éden,

Des vallons sans peurs et sans haine,

Une idée de beaux jeunes gens

Se serrant amoureusement

Dans les chemins, à travers près,

Chacun de chacune au plus près.

Au soir regagnant les châteaux,

Échangent de courtois propos,

Après avoir ri et plongé,

Sous brises et vents alternés,

Dans les douces eaux des fontaines

Non loin des Folies et Thélèmes.

Au banquet l’on discourt d’amour :

« Est-il bien de s’aimer toujours ? »

« Ou mieux de ne s’aimer qu’une heure ? »

Brefs échanges et grands bonheurs.

La beauté n’est pas éternelle :

La beauté y suffira-t-elle ?

Socrate dort, Platon est buste

De marbre et l’on se tarabuste.

On sourit. Dame Diotime

Trop courte la logique estime

De gamins nourris de radis

Bios et d’idées à demi.

« Ils mûriront. »  Elle propose

Que les cervelles se reposent,

Que l’on danse et s’emmusiquette,

Se caresse et se fasse fête.

« Songes ! Songes ! ̶ me direz-vous,

Oui, songes, mais que voyez-vous

De mieux que je puisse en cadeau

Vous offrir pour cet an nouveau ? »

M.H.

« Sans les songes, nous vieillirions plus vite. »  Novalis


  • Vu: 771

A propos du rédacteur

Michel Host

 

(photo Martine Simon)


Tous les articles et textes de Michel Host


Rédacteur. Président d'honneur du magazine.


Michel HOST, agrégé d’espagnol, professeur heureux dans une autre vie, poète, nouvelliste, romancier et traducteur à ses heures.

Enfance difficile, voire complexe, mais n’en a fait ni tout un plat littéraire, ni n’a encore assassiné personne.

Aime les dames, la vitesse, le rugby, les araignées, les chats. A fondé l’Ordre du Mistigri.


Derniers ouvrages parus :


Poème d’Hiroshima, Éd. Rhubarbe, 2005

Figuration de l’Amante, Poème, Éd. de l’Atlantique, 2010

Les Jardins d’Atalante, Poème, Éd. Rhubarbe, 2014

La Ville aux hommes, Poèmes, Éd. Encres vives, 2015

Mémoires du Serpent, roman, Éd. Hermann, 2010

Une vraie jeune fille, nouvelles, Éd. Weyrich, 2015

L’Arbre et le Béton (en collaboration avec Margo Ohayon), Dialogue, Éd.  Rhubarbe, 2016

 

Traductions :

 

Aristophane, Lysistrata ou la grève du sexe (2e éd.-2010),

Aristophane, Ploutos. (Aux éd. Les Mille & Une nuits)

Trente poèmes d’amour de la tradition mozarabe andalouse (XIIe

& XIIIe siècles)- 1ère traduction en français – à L’Escampette (2010)

Jorge Manrique, Stances pour le mort de son père (bilingue)- Éd.

De l’Atlantique (2011)

Federico García Lorca, Romances gitanes (Romancero gitano)  – Éd. Alcyone –

bilingue, 2e éd -  2016

Luis de Góngora, Les 167 Sonnets authentifiés, bilingue, Éd. B. Dumerchez, 2002

Luis de Góngora, La Fable de Polyphème et Galatée, Éd. de l’Escampette, 2005.

En préparation :

Lucien de Samosate, Philosophes à l’encan  /  L. de Góngora, Choix de poèmes  /  Une suite aux Attentions de l’enfance