Identification

Un été sans les hommes, Siri Hustvedt, Actes Sud (par Marie Duclos)

07.12.21 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Babel (Actes Sud), Roman, USA

Un été sans les hommes, trad. anglais, Catherine Le Bœuf, 224 pages, 18,30 €

Ecrivain(s): Siri Hustvedt Edition: Babel (Actes Sud)

Un été sans les hommes, Siri Hustvedt, Actes Sud (par Marie Duclos)

 

Ce roman est une pérégrination entre générations, déclenchée par une pause sentimentale entre Mia, épouse blessée qui déroule le récit, et son mari Boris, neurobiologiste. Le ton peut être humoristique quand Mia nomme la maîtresse de son mari « la Pause », mais il devient triste et touchant lorsqu’elle explique que cet événement a déclenché son hospitalisation en milieu psychiatrique pour une psychose.

Mia, à la suite de cet enfermement, va rejoindre sa mère et reprendre une vie relationnelle à distance de son mari. Ces relations vont aller du club de lecture de sa mère à la classe de poésie qu’elle anime pour un groupe d’adolescentes complexes, en passant par une voisine mère de famille au bord de la rupture. Mia analyse avec finesse et précision les états d’âme de toutes ces personnes et va de l’une à l’autre. La fiction est donc composée de plusieurs voix émanant de femmes d’âge différent et vivant des situations différentes. Elle se nourrit aussi de chacun, mais surtout elle prend le parti de donner d’elle-même, ce qui lui permet de prendre de la distance par rapport à son aventure conjugale qu’elle aborde avec une intelligence émotionnelle retrouvée peu à peu au contact des autres et de sa fille Daisy.

Une déambulation sur la condition humaine et surtout féminine, comme le titre l’indique, pleine de charme, à lire comme on boit un thé à petites gorgées pour apprécier l’écriture directe et précise : « Abigail hoche la tête, contemple ma mère avec affection et déclare d’une voix sonore, quoique rauque : qui oserait dire que nous n’aurions pas toutes dû prendre davantage de bon temps ? ».

 

Marie Duclos

 

Siri Hustvedt, née en 1955, est une écrivaine américaine, poète, et essayiste, aux origines norvégiennes. Epouse de Paul Auster, elle est à la fois enseignante au Weil Cornell Medical College de New-York, et s’intéresse à la philosophie et aux neurosciences. En France, ses écrits sont traduits par Christine Le Bœuf et publiés chez Actes Sud.

  • Vu : 774

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Siri Hustvedt

Siri Hustvedt est née de parents immigrés norvégiens. Poétesse, essayiste et romancière reconnue, elle est diplômée (PhD) en Littérature Anglaise de l'université Columbia.

Le 23 février 1981, Siri Hustvedt se rend à une séance de lecture de poésie, à laquelle assiste aussi Paul Auster. Le coup de foudre est réciproque, elle épousera l'écrivain l'année suivante. Ils vivent à Brooklyn, New York, et ont une fille, Sophie Auster.

Ses œuvres sont traduites dans seize langues à ce jour. En France les écrits de Siri Hustvedt sont traduits par Christine Le Bœuf et publiés chez Actes Sud.