Identification

Trois poèmes (in Ainsi et autres poèmes, ouvrage en cours), par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second 10.04.18 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Trois poèmes (in Ainsi et autres poèmes, ouvrage en cours), par Clément G. Second

 

N’avoir peut-être plus à dire si ce n’est

d’un accent qu’un rien renouvelle

 

N’est-ce pas là reconnaître l’usure ?

 

Vaudrait-il mieux,

patient du vide – où l’à-quoi-bon pourrait s’insinuer –,

ayant rongé le frein d’une impuissance

à son contraire consacrée,

laisser voler ces anges flous qui sans élan traversent

la bouche en faisant miroiter

des beautés de fortune aux restes qu’elle énonce ?

 

*

 

De ces lueurs passent sur un carnet

dans la nuit charbonneuse, apprendra-t-on pourquoi ?

 

Et pourquoi par des yeux dépolis croit-on voir

des clins de plausible absolu ?

 

Paupières des dormeurs sont lissées de lueurs

dont on ne sait pas où, jusqu’où est le domaine,

faufilé de surprise en toute immensité

 

Ô lueurs

à vos si disparates degrés !

L’obscurité vous lance et vous retient jalouse.

 

*

 

Remue la haie, la lumière n’est plus

si loin que le vent ne la précède,

 

comme lorsqu’avant d’entrouvrir

l’enveloppe d’un cadeau,

entre les mains tressaille

l’attente à menu délai

 

Et voilà, elle en tremble, de

se balancer entre l’ardu visible

et son contraire évasé,

frémissante promise

au jour campé qui la tient par la taille,

se courbe juste assez vers elle

 

pour qu’elle sache

(mais elle sait, l’ayant de longtemps pressenti)

 

son flexueux, malhabile penchant.

 

Clément G. Second

 


  • Vu : 457

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Clément G. Second

Lire tous les textes de Clément G. Second

 

Écrit depuis 1959 : poèmes (sortes de haïkus qu’il préfère nommer Brefs, sonnets, formes  libres), nouvelles, notes sur la pratique de l’écrit principalement.

Plusieurs recueils en cours ou achevés, dont Porteur Silence (publié en août 2017 aux Éditions Unicité de François Mocaër) et Encres de songerie, à paraître vers le printemps chez le même éditeur.

Longtemps en retrait des échanges littéraires, a commencé en 2013 à collaborer à diverses revues pour l’ouverture et le partage : publications  dans Le Capital des Mots,  La Cause Littéraire, Décharge, 17 secondes, Écrit(s) du Nord, Lichen, Littératures brèves, N47, Nouvelles d’Harfang, Paysages écrits, Revue Pantouns, Terre à Ciel, Verso ; en mai 2018 dansIncertain Regard.

Réalisations avec Agnès Delrieu, photographe (revues, blog L’Œil & L’Encre http://agnesdelrieu.wix.com/loeiletlencre)

Proche de toute écriture qui « donne à lire et à deviner » (Sagesse chinoise), où « Une seule chose compte, celle qui ne peut être expliquée » (Georges Braque), et qui relève du constat d’Albert Camus : « L’expression commence où la pensée finit ».

 

a1944@hotmail.fr

 

→En cours de création, son blog Carnets de Flottaison sera ouvert dans quelques semaines.