Identification

Tangor, Tristan Félix (par Jean-Paul Gavard-Perret)

Ecrit par Jean-Paul Gavard-Perret 23.09.20 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres

Tangor, PhB Editions, 2020, 76 pages, 10 €

Ecrivain(s): Tristan Felix

Tangor, Tristan Félix (par Jean-Paul Gavard-Perret)

 

Le tango argent teint

Tristan Felix tranche les mots mais jamais pour les mettre kaput. C’est un accouchement par le siège du maure tant la langue ose s’étranger dans des filatures de roues-baies là où les égocentriques reçoivent une volée de bois vert par celle qui le hante.

Tristan Félix est en effet fée de ramures dont on fait les balais de sorcières. Elle nous frappe dans ces traces et de ses farces à mots découverts. Bref on fesse-toi dans ce Tangor, sorte de pense pas bête où l’auteur par vaux et montagnes devient maîtresse femme de la Milonga.

Peu de boules à facettes cependant là où s’ébrouent – parfois en couples – bien des boulets qu’on nomme hommes ou ce qui en tient lieu et qui ne valent pas toujours mieux qu’une bête. Leur basculement est des plus provisoires et, pris dans la danse, leur cul semble parfois sans tronc.

Ils girent du pantalon mais ils ne travoltent pas pour autant dans leur fièvre du samedi après-midi du côté de Nogent, là où ne coule pas la scène sauf lorsqu’il la piétine au lieu d’y glisser.

Pour autant, Tristan Felix sait qu’avec eux on ne tombe que de bas. Ils jouent les étalons-or dès qu’ils ont les moineaux, mais gardent leurs talons sur les jupes quand Carlos Gardel fait monter les donzelles sur leurs grands chevaux – lui-même ne manquant pas de selle.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

  • Vu : 407

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Tristan Felix

 

Poète polymorphe et performeuse, Tristan Felix a créé la revue La Passe. Elle écrit des chroniques, des poèmes et des textes en prose. Elle est aussi dessinatrice, photographe, marionnettiste (Le Petit Théâtre des Pendus), conteuse chamanique en langues imaginaires et clown trash. Son œuvre est déjà importante mais son Ovaine La Saga est sans doute son livre le plus important. Celle qui expose, organise lectures-prouesses, impromptus poétiques, et qui a cofondé en 2008 L’Usine à Muses, pour la promotion des arts vifs et de la poésie, et la fabrique des films, crée un univers est onirique et fantastique.

 

A propos du rédacteur

Jean-Paul Gavard-Perret

Lire tous les articles et textes de Jean-Paul Gavard-Perret

 

Domaines de prédilection : littérature française, poésie

Genres : poésie

Maisons d’édition les plus fréquentes : Gallimard, Fata Morgana, Unes, Editions de Minuit, P.O.L


Jean-Paul Gavard-Perret, critique de littérature et art contemporains et écrivain. Professeur honoraire Université de Savoie. Né en 1947 à Chambéry.