Identification

Pas un tombeau, suite de proses rapides pour dire un père, Bernard Bretonnière

Ecrit par Matthieu Gosztola 03.05.14 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Poésie

Pas un tombeau, suite de proses rapides pour dire un père, Editions L’œil ébloui, 24 mars 2014, 58 pages, 14 €

Ecrivain(s): Bernard Bretonnière

Pas un tombeau, suite de proses rapides pour dire un père, Bernard Bretonnière

 

 

C’est un événement. C’est un livre de poèmes important. Aujourd’hui réédité (première parution : 2003, au Dé bleu).

Aujourd’hui, ou plutôt demain. Car il faudra attendre un peu. Ce sera le 24 mars (notez-le dans vos agendas).

 

Le père advenu.

 

 

 

Dit.

Soufflé.

Sur la page.

À chaque page.

 

Un père advenu, pour être

Dit. Mais sans aucune mièvrerie.

Sans aucune idéalisation. Simplement

Avec le souci de la plus grande justesse

Possible. Et c’est une secousse qui advient.

Qui prend à la gorge. Et au ventre. C’est une

Secousse qui nous remue pour nous changer.

C’est-à-dire pour nous faire être un peu plus

Nous-mêmes. Pas un tombeau est un texte

Qui, parce qu’il se coltine au plus près, et

Non sans musique, le réel, tout le réel

Que la mémoire peut embrasser, dit

Notre hâte et notre gêne et notre

Peur à n’être que nous-mêmes,

Près des êtres tous les êtres

Que nous aimons et qui

Sont déjà sur le départ

 

Parce que la mort.

 

Matthieu Gosztola

  • Vu : 2255

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Bernard Bretonnière

 

Bernard Bretonnière est né le 5 août 1950 à Nantes. Journaliste et écrivain, il travaille dans les métiers du journalisme et du livre (il a été jusqu’en 2011 bibliothécaire à Saint-Herblain, chargé du fonds théâtre et des publications).

 

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com