Identification

Même les chiens, Jon McGregor

Ecrit par Léon-Marc Levy 22.07.13 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Iles britanniques, Roman, Christian Bourgois

Même les chiens (Even the dogs). Trad. de l'anglais par Christine laferrière. 276p. 18€

Ecrivain(s): Jon McGregor Edition: Christian Bourgois

Même les chiens, Jon McGregor

 

Même les chiens est un grand livre, de ceux que l’on n’oublie pas. Il vient d’emblée se ranger dans ces moments de lecture qui nous changent pour un moment, pour longtemps, pour toujours sûrement. Il est aussi un de ces moments de découverte d’une écriture authentique, d’un rapport intense et minutieux à la langue. Il établit encore, s’il le faut, que l’écriture est toujours une toile qui se tisse serrée, complexe, entre un récit, des êtres et un rythme. Avec Jon Mc Gregor, il faut écrire rythmes, bien pluriel, tant son halètement narratif nous prend sans cesse à contrepied, de la langueur douloureuse des fantômes errants à la trépidation effrénée des récits de guerre ou aux trous de langage de l’addiction quand elle se brise sur le manque. Jon McGregor enferme chaque repli du désêtre de ses personnages dans une poétique de l’errance.


« Mike ne l’avait jamais arnaqué sur un coup sauf une fois, ou bien deux fois, et ça c’était différent ça ne

Des gosses montaient la cage d’escalier en criant et en cassant des bouteilles alors il est retourné de l’autre »

Qui parle ? Qui raconte ? Qui voit ? L’angoisse du lecteur s’accroît à mesure qu’il commence à comprendre qui est, qui sont, les narrateurs ! Autour de Robert, retrouvé mort dans sa masure de paumé, se déploie, comme une armée d’ombres, de fantômes évanescents, tous ceux, toutes celles qui l’ont connu, accompagné ou croisé dans ses dernières années de marginal, d’alcoolique, de junkie. Ombres elles-mêmes, abîmées par la vie. Très abîmées. Ombres et néanmoins humaines, si humaines qu’elles touchent régulièrement au sublime. Et, à tour de rôle, sans qu’on sache jamais vraiment qui prend le récit, ils vont raconter Robert, ils vont se raconter à travers Robert dans leur voyage au bout de l’oubli.

Le pari de Jon Mc Gregor est de nous emmener dans cet univers – qui peut nous soulever le cœur avec ses drogués, ses prostitués, ses lambeaux sociaux – et de nous y faire découvrir et aimer des hommes et des femmes qui valent bien tous les autres, pétris de rêves et de désespoirs, d’amour et de bassesse, de dérision et d’immensité.

Jon Mc Gregor signe là un livre déchirant et parfaitement maîtrisé – dans la lignée des grands Colum McCann ou McLiam Wilson.

Après l’autopsie de Robert, dans la salle du tribunal où l’étrange et terrible cortège d’amis est là, le livre s’achève. Les achève :


« Le coroner signe quelque chose et tamponne des documents dans un bruit d’encre. Se lève et. Sourit à Laura encore une fois et jette un coup d’œil à la. Le policier se met déjà debout au moment où le coroner descend de l’estrade, la pile de papiers sous le bras, et l’huissier dit la Cour se lève.

Nous nous levons. Qu’est-ce qu’on peut faire d’autre, putain, nous nous levons. »


Livre magistral, d’un écrivain de 35 ans !


Léon-Marc Levy


  • Vu : 4396

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Jon McGregor

Jon McGregor est né aux Bermudes en 1976. Il a grandi dans le Norfolk et habite à présent à Nottingham. Il a publié plusieurs nouvelles à la fin des années 1990. Pour son premier roman, If Nobody Speaks of Remarkable Things (Fenêtres sur rue, Rivages, 2007), paru en 2002, il a figuré sur la sélection du Man Booker Prize et obtenu le prix Betty Trask et le prix Somerset Maugham. En 2006, il a publié So Many Ways to Begin (Il n'y a pas de faux départs, Seuil, 2008), également sélectionné pour le Man Booker Prize. Même les chiens, paru en février 2010, a été unanimement salué par la critique anglo-saxonne et des écrivains tels que Colum McCann et Mark Haddon.

 

(Source : éditions Bourgois)


A propos du rédacteur

Léon-Marc Levy

 

Lire tous les articles de Léon-Marc Levy


Directeur du Magazine

Agrégé de Lettres Modernes

Maître en philosophie

Auteur de "USA 1" aux éditions de Londres

Domaines : anglo-saxon, italien, israélien, maghrébin

Genres : romans, nouvelles, essais

Maisons d’édition principales : Rivages, L’Olivier, Joëlle losfeld, Gallimard, Seuil