Identification

Les Griffes du Passé, Walter Mosley

Ecrit par Léon-Marc Levy 11.12.11 dans La Une Livres, Recensions, Les Livres, Polars, USA, Editions Jacqueline Chambon

Les Griffes du passé (Known to evil). Nov. 2011. Trad. De l’anglais (USA) Oristelle Bonis. 355 p. 23 €

Ecrivain(s): Walter Mosley Edition: Editions Jacqueline Chambon

Les Griffes du Passé, Walter Mosley

Walter Mosley est l’un des derniers dinosaures du roman noir américain. Il est tout droit sorti de l’univers irremplacé de l’âge d’or, celui de Raymond Chandler, de Davis Goodis, de Chester Himes. Son monde est pétri de la même pâte : la Ville, partout dévorante, létale, asphyxiée et pourtant d’une beauté écrasante. Les personnages de Mosley, depuis 20 ans et près de 20 livres, sont happés par la Ville comme des papillons par la lumière : ils s’y grillent les ailes mais n’en partiraient pour rien au monde. Le monde de Mosley est noir (dans tous les sens du terme, Walter Mosley, comme Chester Himes, est Afro-Américain) et mégapolitain.

Avec Les Griffes du Passé, on lit la deuxième enquête du nouveau héros de Mosley, Leonid McGill. Détective privé bien sûr (je vous l’ai dit, grand classique !), noir, désabusé, mais qui ne pourra jamais se défaire d’une croyance originelle en l’humanité. Malgré. Malgré tout. Et le « Tout » ce n’est pas rien !

A la recherche d’une jeune femme introuvable, Leonid va nous emmener dans un voyage improbable à travers un New York –évidemment – fascinant. Et pourtant tout a commencé par un coup de fil qui semblait annoncer une affaire des plus simples :

-      Quand suis-je censé retrouver cette jeune femme ?

-      Maintenant… Ce soir. Mais vous n’aurez pas à la chercher, je peux vous dire précisément où elle est.

-      Dans ce cas, pourquoi ne pas l’en informer, lui, pour qu’il aille lui-même lui parler ?

-      Il préfère que ça se passe de cette façon.

-      Pourquoi ne pas vous en charger ?

-      C’est vous qu’il veut, Léonid.


Vous devinez. Quand une affaire commence comme ça, élémentaire, les sacs d’embrouilles vont s’enchaîner ! Et les « portraits » de la « disparue » vont se succéder, métamorphiques, de la jeune fille candide et sérieuse à la femme fatale, séductrice et corrompue. Qui est Angélique ? Où est Angélique ?

Walter Mosley est un grand parce que son écriture est un modèle dépouillé du grand polar. Une sorte d’épure, sans bavardage inutile. Une manière de poésie urbaine qui égrène les scènes dans la suggestion plus que dans la narration.


« Dans le fond, une ouverture exceptionnellement mince donnait sur un escalier aussi étroit que raide. Quatre étages plus bas, nous avons débouché dans un couloir sombre. Le genre d’endroit propre à communiquer un sentiment de finalité au prisonnier enchaîné que je n’étais pas encore.

Je pourrais en citer, des défenseurs de la Vie qui ont disparu aux yeux du monde après avoir été poussés dans des couloirs de ce genre. »


Et on marche. Avec Leonid McGill : le privé, ancien boxeur, à la vie sentimentale dévastée mais au cœur intact malgré les blessures que lui inflige une réalité impitoyable. C’est qu’il est fils de Tolstoy McGill, communiste et syndicaliste, « refaiseur de monde », qui l’a quitté quand il était encore enfant mais dont il a gardé à jamais l’amour des hommes.

Un roman noir comme on les aime. Fébrile, prenant, surprenant et dont l’univers sombre est traversé de traits de lumière.


Léon-Marc Levy


  • Vu : 3227

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Walter Mosley

Maître de l'intrigue policière, Walter Mosley est un écrivain très populaire aux Etats-Unis. C'est avec la série 'Easy Rawlins', qui dresse un portrait de l'Amérique ségrégationniste des années 50 et 60 à travers le quotidien d'un détective privé noir oeuvrant à Los Angeles, qu'il connaît la notoriété. ses ouvrages - 'Une mort en rouge', 'Black Betty', 'Little Scarlet'. .. - sont publiés en France dès 1991, et notamment 'Le Diable en robe bleue', adapté au cinéma en 1995 et mettant en scène l'acteur Denzel Washington. Outre la série 'Easy Rawlins', Walter Mosley aime à varier les genres, et signe plusieurs essais, des romans - 'L' Ame d'un héros', 2000, 'Lucky Boy', 2007 - et, depuis 2005, des ouvrages de littérature jeunesse. Traduit en plus de vingt-et-une langues, Walter Mosley est reconnu par ses pairs et apprécié du public pour sa plume à la fois crue et poétique, qui s'adapte aux sujets qu'il aborde.

 

(Source "Evénement")

A propos du rédacteur

Léon-Marc Levy

 

Lire tous les articles de Léon-Marc Levy


Directeur du Magazine

Agrégé de Lettres Modernes

Maître en philosophie

Auteur de "USA 1" aux éditions de Londres

Domaines : anglo-saxon, italien, israélien, maghrébin

Genres : romans, nouvelles, essais

Maisons d’édition principales : Rivages, L’Olivier, Joëlle losfeld, Gallimard, Seuil